FrançaisEnglish
Advanced Search
Top  Catalog  Contemporary  CPO555660
MY ACCOUNT
MY WISHLIST
SHOPPING CART
Categories
Labels
Information
Grazyna Bacewicz : Intégrale de l'œuvre symphonique, vol. 2. Borowicz.
Diapason from April 2024
Review de Patrick Szersnovicz
Page No. 72
Format : 1 CD
Total Time : 00:53:05

Recording : 27-30/03/2023
Location : Cologne
Country : Allemagne
Sound : Studio / Stereo

Label : CPO
Catalog No. : CPO555660
EAN : 0761203566020
Price Code : DM021A

Publishing Year : 2024
Release Date : 07/02/2024

Genre : Classical
Grazyna Bacewicz (1909-1969)
Ouverture
Symphonie n° 2
Variations pour orchestre
Musica sinfonica in tre movimenti

WDR Sinfonieorchester
Lukasz Borowicz, direction

Quel dynamisme ! Le second volume de l’œuvre intégrale de la compositrice polonaise qui débuta une carrière de violoniste virtuose avant de se consacrer à la composition est une grande réussite. L’Ouverture brille avec une force peu commune, souple et violente en l’année 1943. Datée de 1951, la Symphonie n° 2 est tout aussi exubérante, virtuose et pointilliste avec des éléments empruntant au néoclassicisme. L’énergie propulsée par les cuivres et les timbales possède quelque chose "d’hollywoodien" - on entend cela dans l’humour primesautier du scherzo - alors que le mouvement lent est d’un impressionnisme influencé par la musique française du début du 20e siècle. Borowicz et la formation allemande traduisent sans aucun pathos, mais avec beaucoup d’élégance et de finesse, ces pages nimbées qui s’achèvent dans une succession de rythmes enchevêtrés dans le finale. D’une verve toute minimaliste et savoureusement ironique, les "sept Variations pour orchestre" (1957) évoqueraient quelques pages tardives de Chostakovitch. Le caractère presque ludique de ces variations utilise nombre d’effets propres à la Seconde Ecole de Vienne et en vogue dans un néoclassicisme qui disparaissait. L’écriture de Bacewicz est d’une virtuosité réjouissante. "Musica Sinfonica in tre movimenti" est l’œuvre la plus tardive (1967) de l’album. On songe à Varèse et, dans une moindre mesure, au "Sacre du printemps" de Stravinski. Cette "Musica Sinfonica" joue des effets de masse aussi bien que d’un langage épuré. Cette musique très personnelle mérite d’être connue d’autant plus que les pupitres de l’Orchestre de la WDR brillent sous la direction de Lukas Borowicz. (Jean Dandrésy)

Au cœur de cette guerre qui meurtrissait cruellement la Pologne, Grazyna Bacewicz, trente-cinq ans, écrivait une Ouverture fulgurante, pleine de bombes et d’éclairs, allant vers un giocoso qui semblait prévoir la victoire. Las ! On sait que la Pologne sera étouffée encore pendant des décennies par la monstruosité criminelle du communisme soviétique. Le début amer, orageux de la Deuxième Symphonie composée dix ans plus tard s’extrait en quelque sorte de la chappe de plomb : elle regarde vers le sombre un peu doré des symphonies d’Honegger, son scherzo Rousselien retrouve la fabuleuse suractivité rythmique qui est la signature de son art. Avouons-le, avec cet opus, elle ouvrait une nouvelle page de la symphonie polonaise, mais personne ne l’y suivra, trop classique de coupe et d’écriture pour la nouvelle génération, celle de Tadeusz Baird, de Witold Lutoslawski son cadet d’à peine quatre ans qui lui aussi à cette époque soldait son propre "vieux monde" en mettant au net son Concerto pour orchestre. De ce vieux monde, les brèves Variations, avec leur giocoso étrange commencent à solder les comptes, Lukasz Borowicz fait bien entendre cet orchestre pointu, ces rythmes têtus, ces volutes abrasives, comme il fait entendre la profondeur harmonique de la Deuxième Symphonie, lectures à la fois parfaitement radiographiées et incarnées y compris dans les nombreux réemplois de rythmes et de mélodies des Tatras, ce ferment qui parcourra tout l’œuvre de la polonaise, y compris la radicale "Musica sinfonica in tre movimenti", son orchestre chaotique hyper coloré demandant des instrumentistes hyper virtuoses, chef d’œuvre de son ultime période, où elle adresse dans le "Tesi" initial un salut à la "Mandragora" de Karol Szymanowski. Le "Dialogo" est une fascinante symphonie de timbres que le Lutoslawski des années 1970 n’eut pas désavouée (mais nous sommes en 1965). Le jeu de percussion qui ouvre le Gioco final signe la modernité effrontée de ce triptyque symphonique qui trouve enfin des interprètes à sa mesure. (Discophilia - Artalinna.com) (Jean-Charles Hoffelé)

In her own words, Grazyna Bacewicz (1909-1969) had been gifted by nature with a "small, invisible engine" that allowed her to do in ten minutes what others needed an hour for. This inner drive can be demonstrated in all areas of this Polish artist's life. She was an excellent violinist from an early age, had success as a writer and already wrote her first compositions as a teenager – all at a dizzying pace. Even so, the quality of her works are not superficial in the least. This new release by cpo is the second in a series of her complete symphonic works. After presenting her Symphonies Nos. 3 and 4, works from the early 1950s, Lukasz Borowicz and the WDR Symphony Orchestra perform more examples of Bacewicz's wealth of expression. These include the neoclassical outbursts of the Overture (1943) and the Second Symphony (1951), the sophisticated, already strongly timbre-oriented Variations for Orchestra (1957) and Tre movimenti, by which time Grazyna Bacewicz had achieved her "late" style – the so-called "sonorism", in which the colour of sound plays an essential structural role. After these "three movements", the "small engine" ran for almost another four years – this phenomenal musician had completed everything faster than the others. Her invisible drive can still be heard here today.

.  Write Review
Customers who bought this product also purchased
Alonso Xuares : Musique sacrée. Ensemble Amystis, Chenoll.
Alonso Xuares : Musique sacrée. Ensemble Amystis, Chenoll.

Révélations. Musique française du 20e siècle pour flûte et piano. Wierer, Pronina.
Révélations. Musique française du 20e siècle pour flûte et piano. Wierer, Pronina.

Morris, Lawrence D. Butch : Conduction #11 : Where Music Goes
Morris, Lawrence D. Butch : Conduction #11 : Where Music Goes


Giuseppe Clemente Dall'Abaco : Sonates pour violoncelle. Frey, Valli, Bianchi, Pinardi.
Giuseppe Clemente Dall'Abaco : Sonates pour violoncelle. Frey, Valli, Bianchi, Pinardi.


Schubert : Die schöne Müllerin (version pour ténor et ensemble de chambre). Vogt, Ensemble Acht.
Schubert : Die schöne Müllerin (version pour ténor et ensemble de chambre). Vogt, Ensemble Acht.


Bruckner : Symphonies n° 1 à 9. Thielemann.
Bruckner : Symphonies n° 1 à 9. Thielemann.


Nikolai Kapustin : Œuvres pour piano. Osborne.
Nikolai Kapustin : Œuvres pour piano. Osborne.


Bracing change, vol. 2 : Turnage, Newland, Grime. Piatti Quartet, Quatuor Bozzini, Heath Quartet.
Bracing change, vol. 2 : Turnage, Newland, Grime. Piatti Quartet, Quatuor Bozzini, Heath Quartet.


Louise Farrenc : Musique de chambre. Linos Ensemble.
Louise Farrenc : Musique de chambre. Linos Ensemble.


Hindemith dirige Hindemith : Œuvres orchestrales. Brain.
Hindemith dirige Hindemith : Œuvres orchestrales. Brain.


Beethoven : Symphonie n° 9. Briem, Höngen, Anders, Wotzke, Kittel, Furtwängler.
Beethoven : Symphonie n° 9. Briem, Höngen, Anders, Wotzke, Kittel, Furtwängler.


Rossini : Le Barbier de Séville. Florez, Berzhanskaya, Dupuis, Bordogna, Abdrazakov, Mariotti, Fritsch.
Rossini : Le Barbier de Séville. Florez, Berzhanskaya, Dupuis, Bordogna, Abdrazakov, Mariotti, Fritsch.


Saint-Saëns : Symphonie n° 3 et autres œuvres orchestrales. Jacobs, Fischer.
Saint-Saëns : Symphonie n° 3 et autres œuvres orchestrales. Jacobs, Fischer.


Brahms, Krenek : Trios pour piano. Feininger Trio.
Brahms, Krenek : Trios pour piano. Feininger Trio.


Pergolesi : La Serva Padrona - Livietta e Tracollo. Forsythe, Immler, Colombo, Blumberg, O'Dette, Stubbs.
Pergolesi : La Serva Padrona - Livietta e Tracollo. Forsythe, Immler, Colombo, Blumberg, O'Dette, Stubbs.


Karel Ancerl : Gold Edition, vol. 19.
Karel Ancerl : Gold Edition, vol. 19.


Aram Khachaturian : Symphonie n° 2. Bauer, Beermann.
Aram Khachaturian : Symphonie n° 2. Bauer, Beermann.


James MacMillan : Oratorio de Noël. Crowe, Williams, Elder.
James MacMillan : Oratorio de Noël. Crowe, Williams, Elder.

Order Product

15,36 €
Catalogue Price : 21,95 €
IN STOCK
Ships within 24 hours!
Free Shipping is available for this item
Free Shipping Available!
Click here for more info

ClicMag of the month
ClicMag n°125 - 04/2024
ClicMag n°125 - 04/2024
Label Info
CPO
All CDs from this label
Label Website
Tell A Friend


Tell someone you know about this product.