FrançaisEnglish
Advanced Search
Top  Catalog  Our Labels  Classical  DUX  DUX1793
MY ACCOUNT
MY WISHLIST
SHOPPING CART
Categories
Labels
Information
Grazyna Bacewicz : Musique pour orchestre à cordes. Blaszczyk.
Format : 1 CD
Total Time : 00:55:00

Recording : 26-31/07/2021
Location : Lodz
Country : Pologne
Sound : Stereo

Label : DUX
Catalog No. : DUX1793
EAN : 5902547017938
Price Code : DM019A

Publishing Year : 2022
Release Date : 01/03/2023

Genre : Classical
Grazyna Bacewicz (1909-1969)
Concerto pour orchestre à cordes
Symphonie pour orchestre à cordes
Sinfonietta pour orchestre à cordes
Divertimento pour orchestre à cordes

Primuz Chamber Orchestra
Lukasz Blaszczyk, direction

1948, Grazyna Bacewicz met le point final à un triptyque pour cordes dont chaque mouvement est d’une durée (quasi) identique. L’œuvre semble se tourner vers le passé du compositeur, Allegro initial suractif, plein d’attaques et d’envols, final impertinent, pimenté, qui caracole, et au centre une musique nocturne saisissante, un Andante avec une lune pâle où chante un violoncelle, un des plus beaux instants de musique qui ait jamais coulé de sa plume, regard en arrière nostalgique porté par des harmonies moirées. Magique instant, qui suffit à faire de ce Concerto – et concerto il y a en effet, pas seulement en référence au concerto grosso, modèle pris par tant de compositeurs, de Stravinsky à Martinu en passant par Hindemith – le chef d’œuvre de ce disque impeccable. Lukasz Blaszczyk et sa belle bande y débusquent à chaque mesure la poésie comme l’élan encore juvénile, ils trouveront, également le ton plus uniment néoclassique de la Sinfonietta de 1938, la délestant de son motorisme, lui donnant une fantaisie supplémentaire. La Symphonie de 1946 est plus ambitieuse, avec son écriture savante qui arde des souvenirs de danses des Tatras, son alacrité dans les mouvements vifs, une sorte de furioso continu un peu beethovénien. Là encore le mouvement lent, un Adagio désolé, funèbre où passe encore l’ombre de la guerre, élargi le cadre, élève le discours avant un Allegretto lui aussi un peu nostalgique dans ses couleurs adamantines. Un Thème et Variations commencé sotto voce rappelle de quelle maitrise formelle la jeune femme était capable, se jouant des canons avec une virtuosité dont l’ironie n’est pas absente, ce que les interprètes suggèrent avec élégance. Le ton décidé et l’écriture absolument néoclassique du Divertimento avec son petit groupe de solistes qui concertent ou aiguillonnent l’ensemble laissent penser qu’en 1965, et à quelques brèves années de sa mort, le style de Grazyna Bacewicz s’était enfin ancré assez loin des flamboiements de ses premiers opus, du théâtre lyrique de ses sublimes Concertos pour violon. Qui sait vers où elle serait allée si la mort ne l’avait prise si tôt, bridant son génie. (Jean-Charles Hoffelé)

La compositrice polonaise Bacewicz débuta une carrière de violoniste virtuose avant de se consacrer à la composition dès 1955. On est tout d’abord frappé par sa forte personnalité car elle a assimilé, dans sa production, la plupart des courants du 20e siècle, allant de Szymanowski à la musique polonaise contemporaine des années soixante (Penderecki, Lutoslawski, notamment) en passant par l'influence des hongrois Bartok et Ligeti. Bacewicz fut avant tout une coloriste, aimant décomposer l'orchestre en petits ensembles. Ses œuvres y compris dans les pages les plus virtuoses pour cordes, baignent dans des couleurs automnales et une nostalgie marquée par une harmonie complexe. Les quatre œuvres réunies dans cet album présentent un répertoire pour cordes seules, qui fut profondément inspirant pour nombres de compositeurs de l’après Seconde Guerre mondiale. L’interprétation du Primuz Chamber Orchestra manie avec une grande fluidité à la fois la poésie et l’ironie de ces quatre pastiches néoclassiques. Les partitions - datées de 1935 à 1965 – témoignent également d’une évolution stylistique. Pièce la plus tardive, le Divertimento – titre dont il n’est pas précisé qu’il soit en lien avec la pièce éponyme de Bartok – apparaît presque comme une œuvre testamentaire. D’un grand lyrisme, elle se déploie avec un sens exacerbé du rythme et des couleurs dignes du maître hongrois. Lukasz Blaszczyk et le Primuz Chamber Orchestra exploitent au mieux la densité expressive de cette musique qui s’achève par un Giocoso… dramatique ! (Jean Dandrésy)

.  Write Review
Customers who bought this product also purchased
Hans Gál : Musique de chambre pour piano. Wallisch, Rohde.
Hans Gál : Musique de chambre pour piano. Wallisch, Rohde.

Husa, Martinu : Musique pour clarinette. Paulova, Kahanek, Fiser, Fialova, Vlcek, Reiprich, Hudecek.
Husa, Martinu : Musique pour clarinette. Paulova, Kahanek, Fiser, Fialova, Vlcek, Reiprich, Hudecek.

Schubert : Symphonie inachevée. Tchaikovski : Concerto pour piano n° 1. Argerich, Barenboim.
Schubert : Symphonie inachevée. Tchaikovski : Concerto pour piano n° 1. Argerich, Barenboim.


Spisak, Bacewicz, Weinberg, Paciorkiewicz : Duos de violon. Polish Violin Duo.
Spisak, Bacewicz, Weinberg, Paciorkiewicz : Duos de violon. Polish Violin Duo.


Grazyna Bacewicz : Intégrale de l'œuvre symphonique, vol. 1. Borowicz.
Grazyna Bacewicz : Intégrale de l'œuvre symphonique, vol. 1. Borowicz.


Anton Rubinstein : Concertos pour piano n° 2 et 4. Nosrati, Farkas.
Anton Rubinstein : Concertos pour piano n° 2 et 4. Nosrati, Farkas.


Bach : Passion selon St. Marc. Otto, Wey, Johannsen, MacLeod, Müller-Brachmann, Teutschbein.
Bach : Passion selon St. Marc. Otto, Wey, Johannsen, MacLeod, Müller-Brachmann, Teutschbein.


César Franck : Musique pour piano
César Franck : Musique pour piano


Henryk Szeryng reDiscovered. Enregistrements live, 1962-1967.
Henryk Szeryng reDiscovered. Enregistrements live, 1962-1967.


Dvorák : Intégrale des trios pour piano. Giltburg, Jarusek, Jaruskova.
Dvorák : Intégrale des trios pour piano. Giltburg, Jarusek, Jaruskova.


Christian Ferras : À la mémoire d'un ange.
Christian Ferras : À la mémoire d'un ange.


Tchaikovski P. I : Concerto for Violin & Orchestra
Tchaikovski P. I : Concerto for Violin & Orchestra


Gustav Leonhardt joue Forqueray : Pièces de clavecin.
Gustav Leonhardt joue Forqueray : Pièces de clavecin.


Bruckner : Symphonies n° 3 et 6. Thielemann.
Bruckner : Symphonies n° 3 et 6. Thielemann.


Alfred Schnittke : Requiem. Olés-Blacha, Korybalska, Kuk, Maroszek, Sutowicz, Stasiowska-Chrobak.
Alfred Schnittke : Requiem. Olés-Blacha, Korybalska, Kuk, Maroszek, Sutowicz, Stasiowska-Chrobak.


Des Prés, Bauldewyn : Messes. The Tallis Scholars, Phillips.
Des Prés, Bauldewyn : Messes. The Tallis Scholars, Phillips.


Tchaikovski : Casse-Noisette et autres œuvres orchestrales. Dorati, Kondrachine, Svetlanov, Boult, Koussevitzki.
Tchaikovski : Casse-Noisette et autres œuvres orchestrales. Dorati, Kondrachine, Svetlanov, Boult, Koussevitzki.


Bohuslav Foerster : Intégrale des trios avec piano. Trio Janacek.
Bohuslav Foerster : Intégrale des trios avec piano. Trio Janacek.

Order Product

13,92 €
Catalogue Price : 19,90 €
IN STOCK
Ships within 24 hours!
Free Shipping is available for this item
Free Shipping Available!
Click here for more info

ClicMag of the month
ClicMag n°127 - 06/2024
ClicMag n°127 - 06/2024
Label Info
DUX
All CDs from this label
Label Website
Tell A Friend


Tell someone you know about this product.