FrançaisEnglish
Advanced Search
Top  Catalog  Our Labels  Classical  Orfeo  C784102
MY ACCOUNT
MY WISHLIST
SHOPPING CART
Categories
Labels
Information
Verdi : Luisa Miller. Sukis, Bonisolli, Taddei, Ludwig, Erede.
Format : 2 CD
Total Time : 02:16:00

Recording : 1974
Location : Vienne
Country : Autriche

Label : Orfeo
Catalog No. : C784102
EAN : 4011790784229
Price Code : DM019A

Publishing Year : 2010
Release Date : 10/04/2024

Genre : Classical
Giuseppe Verdi (1813-1901)
Luisa Miller, opéra en 3 actes

Lilian Sukis (Luisa)
Giuseppe Taddei (Miller)
Bonaldo Giaiotti (Graf von Walter)
Franco Bonisolli (Rodolfo)
Christa Ludwig (Federica)
Malcolm Smith (Wurm)
Milkana Nikolova (Laura)
Horst Nitsche (Bauer)
Chor und Orchester der Wiener Staatsoper
Alberto Erede, direction

Le croiriez-vous ? Cette soirée du 23 janvier 1974, heureusement préservée par les micros de l’ORF est la création viennoise de "Luisa Miller" ! Pourquoi si tard ? En cause le rejet épidermique de la critique allemande pour les adaptations verdiennes des drames de Schiller et de Shakespeare, qui influencera longtemps les directions de théâtres germaniques et un certain public. Une petite quarantaine de représentations depuis, c’est peu pour Vienne, mais Paris ou New York ont-ils vraiment mieux servi cette œuvre de transition, influencée par le belcantisme et le romantisme schubertien, et éclipsée par la trilogie populaire Traviata – Rigoletto – Trouvère qui la suit ? Distribution exceptionnelle pour cette création : peu présente au disque, Lilian Sukis fut pendant 20 ans membre de la troupe de l’Opera d’Etat de Bavière. Elle est une Luisa idéale par son intelligence dramatique et son instrument souple et virtuose. Les scènes lyriques sont depuis plusieurs décennies monopolisées par de fausses gloires, ténors hurleurs ou barytons montés. Il faut donc réécouter l’incontrôlable Bonisolli pour comprendre ce qu’est un authentique tenor. Emission jamais forcée, projection virile, timbre sensuel, il phrase son aria à l’archet, et on l’aime même pour ses portamenti et ses aigus ajoutés a piacere. Christa Ludwig fait de Federica plus qu’une sihouette, Taddei est incomparable dans son personnage de de père noble et blessé, qui préfigure Germont. Malcolm Smith est démoniaque en Wurm. Vu l’enjeu, Erede aurait dû enflammer le Philharmonique de Vienne. C’est hélas service minimum. Il s’en est fallu de peu que cette soirée de plein droit historique se hissât au sommet de la discographie de cet opéra mal aimé. (Olivier Gutierrez)

Vienne vit assez tard "Luisa Miller", malgré son sujet emprunté à la pièce de Schiller : 1974, alors que l’ouvrage connaissait une certaine renaissance de l’autre coté des alpes, et que le disque s’y intéressait, Anna Moffo, pionnière souvent, puis Montserrat Caballe, s’y risquant, Rudolf Gamsjäger y assemblant une distribution italienne dans laquelle se glissa Christa Ludwig, trop heureuse de pouvoir se saisir des quelques mots de Frederica. Cast parfait, l’or pur de Bonisolli pour Rodolfo, Taddei en père Miller, Giaiotti en Walter et un formidable Wurm, sadique et bien chantant, Malcom Smith qui sera pour ceux qui ne le connaissent pas une révélation. Mais qui pour chanter Luisa, la sacrifiée ? Lilian Sukis. Née à Kaunas, naturalisée canadienne, elle était plutôt connue pour ses Mozart, voix pure, élégance folle en scène, une beauté, et dans mon œil, dans mon oreille un des plus émouvante Comtesse Madeleine que j’ai vue et entendue surtout. Cette "Luisa Miller" viennoise, conduite très lyrique, très « pour le plateau » par Alberto Erede si aimé à l’Opéra de Vienne où il régna des années durant sur le répertoire italien, est au fond une merveille des archives du Staatsoper, méconnue. Tous y font le drame serré et humain à la fois, Sukis campant une héroïne d’une folle jeunesse, soignant l’idéal d’un belcanto encore un peu donizettien, à la limite de ce que son instrument lyrique pouvait. Mais dans la supplique à Wurms, il faut l’entendre fendre l’armure pour faire paraitre le personnage, exprimer le dilemme : « a dir lo io fremo » vous troublera l’âme, et Mozart autant que Donizetti dans la vocalise pour clore l’air, l’art suprême d’une artiste en quelques mesure comme seule la scène peut le montrer. (Discophilia - Artalinna.com) (Jean-Charles Hoffelé)

.  Write Review
Customers who bought this product also purchased
Otakar Ostrcil : Le Royaume d'Honza, opéra. Koci, Zidek, Vymazalova, Veverka, Jiracek.
Otakar Ostrcil : Le Royaume d'Honza, opéra. Koci, Zidek, Vymazalova, Veverka, Jiracek.

Rossini : Le Barbier de Séville. Bastianini, Simionato, Corena, Siepi, Misciano, Erede.
Rossini : Le Barbier de Séville. Bastianini, Simionato, Corena, Siepi, Misciano, Erede.

Karel Burian : Intégrale des enregistrements, 1906-1913.
Karel Burian : Intégrale des enregistrements, 1906-1913.


Strauss : La Femme sans ombre. Gould, Nylund, Herlitzius, Stemme, Koch, Thielemann.
Strauss : La Femme sans ombre. Gould, Nylund, Herlitzius, Stemme, Koch, Thielemann.


Samuel Coleridge-Taylor : Symphonie, op. 8 - Hiawatha's Wedding Feast. Bostock, Sargent.
Samuel Coleridge-Taylor : Symphonie, op. 8 - Hiawatha's Wedding Feast. Bostock, Sargent.


L'école française du piano, vol. 1 : Marius-François Gaillard et Carmen Guilbert.
L'école française du piano, vol. 1 : Marius-François Gaillard et Carmen Guilbert.


Verdi : Falstaff. Berry, Lorengar, Wise, Ludwig, Zancanaro, Maazel.
Verdi : Falstaff. Berry, Lorengar, Wise, Ludwig, Zancanaro, Maazel.


Samuel Coleridge-Taylor : Quintette pour clarinette - Œuvres pour violon et piano. Wright, Eskin, Ludwig.
Samuel Coleridge-Taylor : Quintette pour clarinette - Œuvres pour violon et piano. Wright, Eskin, Ludwig.


Bizet : Carmen. Ludwig, King, Pilou, Waechter, Maazel.
Bizet : Carmen. Ludwig, King, Pilou, Waechter, Maazel.


Verdi : La Traviata. Cotrubas, Gedda, MacNeil, Gruberova, Krips.
Verdi : La Traviata. Cotrubas, Gedda, MacNeil, Gruberova, Krips.


Strauss : Daphne - Bampton (1948)/Teatro Colon
Strauss : Daphne - Bampton (1948)/Teatro Colon


Bellini : Norma. Suliotis, Del Monaco, Cossotto, Varviso.
Bellini : Norma. Suliotis, Del Monaco, Cossotto, Varviso.


Geraldine Mucha : Musique de chambre. Goodson, Veverka, Machat.
Geraldine Mucha : Musique de chambre. Goodson, Veverka, Machat.


Charles Tournemire : Intégrale de l'œuvre pour orgue. Van der Ploeg.
Charles Tournemire : Intégrale de l'œuvre pour orgue. Van der Ploeg.


Wagner : Tristan et Isolde. Wennberg, Wenkoff, Meven, Stregard, Welser-Möst.
Wagner : Tristan et Isolde. Wennberg, Wenkoff, Meven, Stregard, Welser-Möst.


Mozart : La Flûte enchantée. Amara, Sullivan, Peters, Hines, Uppman, Hurley, Walter.
Mozart : La Flûte enchantée. Amara, Sullivan, Peters, Hines, Uppman, Hurley, Walter.


Gluck : Demofoonte. Il Complesso Barocco, Curtis.
Gluck : Demofoonte. Il Complesso Barocco, Curtis.


Armand-Louis Couperin : Intégrale de l'œuvre pour clavecin. Mahugo.
Armand-Louis Couperin : Intégrale de l'œuvre pour clavecin. Mahugo.

Order Product

13,92 €
Catalogue Price : 19,90 €
IN STOCK
Ships within 24 hours!
Free Shipping is available for this item
Free Shipping Available!
Click here for more info

ClicMag of the month
ClicMag n°127 - 06/2024
ClicMag n°127 - 06/2024
Label Info
Orfeo
All CDs from this label
Label Website
Tell A Friend


Tell someone you know about this product.