FrançaisEnglish
Advanced Search
Top  Catalog  Our Labels  Classical  Passacaille  PAS1145
MY ACCOUNT
MY WISHLIST
SHOPPING CART
Categories
Labels
Information
Narcisse au Parnasse. Œuvres pour luth et théorbe du Grand Siècle. Pianca.
4 de Classica
Classica from April 2024
Review de Fabienne Bouvet
Page No. 101
Format : 1 CD Digipack
Total Time : 01:09:37

Recording : 24-27/04/2022
Location : Manno
Country : Suisse
Sound : Eglise / Stereo

Label : Passacaille
Catalog No. : PAS1145
EAN : 5425004841452
Price Code : DM021A

Publishing Year : 2024
Release Date : 07/02/2024

Genre : Classical
Ennemond Gaultier (1575-1651)
Pièces de luth
Prélude
Allemande
Courante "Le Canon"
Sarabande
Gigue

Pierre Dubut le père (?1610-?1681)/Pierre Dubut le fils (?1642-?1700)
Pièces de luth
Prélude
Allemande "L'Encyclopédie"
Courante
Gavotte "La Bergère"
Sarabande
Chaconne
Canarie "Le Berceau"

Robert de Visée (1660-1720)
Chaconne
Allemande "La Royalle"
Courante
Les tricotets
Sarabande
Mascarade
Passacaille
Pièces de théorbe
Prélude
Allemande
Courante
Bourrée villageoise
Sarabande
Musette
Gigue

Antoine Forqueray (1672-1745)
Pièces de viole
La cottin
Musette
La girouette

Charles Hurel (?1665-1692)
Gavotte "La Lionne"

Luca Pianca, luth, théorbe

Spécialiste unanimement admiré des répertoires Renaissance et baroque, le luthiste et théorbiste suisse Luca Pianca nous régale aujourd'hui avec cet album de charmantes miniatures françaises du XVIIème siècle. Ecrites ou arrangées pour le luth, elles furent affectionnées au Louvre comme à Versailles. Ce sont des mouvements de danse écrits par les compositeurs les plus fêtés de leur temps : Ennemond Gaultier « Le Vieux » (1575-1651) Pierre Dubut père (vers 1610-avant 1681) et fils (après 1642-vers 1700), Robert de Visée (1660-1720) dont Louis XIV ne pouvait se passer, Antoine Forqueray (1672-1745), Charles Hurel (1665-1692). Après étude des traités français de pratique du luth au Grand Siècle, Pianca démontre, contrairement à la doxa, que les Français ne méprisaient pas le son bref et clair « d'un coup de couteau sur un verre », et nous offre un très attachant collier de « perles claires ». Un bijou admirable ! (Marc Galand)

Pour interpréter ce répertoire, je me suis principalement basé sur trois documents indiscutables de l’époque. Le premier est l’affirmation du virtuose Charles de Lespine (1580-1627) : « Le toucher de la corde doit être comme si l’on donnait un coup de couteau sur un verre. » Le deuxième document concerne la qualité de construction des instruments et provient du plus grand théoricien de la musique en France au dix-septième siècle, Marin Mersenne (1588-1648) : « Les basses d’un bon luth doivent durer un tiers de minute » (c’est-à-dire 20 secondes). Enfin, le troisième document est de l’Italien Alessandro Piccinini (1566-1638) qui, dans ses avertissements « aux étudiants du luth », déclare : « il est très important de jouer de manière nette et polie, de sorte que chaque touche de corde soit claire comme une perle, et celui qui ne joue pas de cette manière n’est guère à estimer. Et il faut certainement faire preuve d’une grande diligence pour jouer ainsi, en particulier en France, où personne n’est estimé s’il ne joue pas de manière nette et délicate ». Au-delà de toutes les spéculations théoriques contemporaines (on pense par exemple que le son de la musique française doit être plus « sombre » et « doux » que celui de la musique italienne, qui serait plus brillante et percutante et ce, sans aucune base scientifique), il ressort ici que les Français ne méprisaient pas du tout l’aspect transitoire d’une attaque très présente (qu’y a-t-il de plus tranchant que de frapper un verre avec un couteau...), mais surtout que la durée du son devait être particulièrement « longue » et résonnante. Après, c’est naturellement l’habileté du musicien qui doit produire des sons propres et « clairs comme des perles ». Bonne écoute ! (Luca Pianca)

I have based my performance of this repertoire principally on three documents from the period whose arguments are irrefutable. The first of these contains the statement by the virtuoso Charles de Lespine (1580-1627) that “the player’s touch on the string should be like a knife striking a glass”. The second document concerns the quality of the instrument’s manufacture and comes from Marin Mersenne (1588- 1648), the greatest music theorist in 17th century France: “The bass of a good lute should resound for a third of a minute” (i.e. 20 seconds). The third document is by the Italian Alessandro Piccinini (1566–1638) who, in his foreword a gli studiosi del liuto, to students of the lute, states that “It is very important to play in a clean and polished manner so that each note played is as clear as pearl; whoever does not play in this manner will receive very little esteem. Great diligence is certainly necessary in order to play in this manner, especially in France, where only those who play neatly and delicately are considered worthy of esteem”. Putting all contemporary theoretical speculation aside – for example, it is thought that the sound of French music should be darker and softer than that of Italian music, which is said should be brighter and more percussive, although there is no scientific basis for this argument – it is clear here that the French did not at all despise the transient aspect of a very clear attack (what, after all, could be more percussive than striking a glass with a knife...), but above all that the duration of the sound had to be particularly long and resonant. After that, of course, it is up to the musician and his skill to produce sounds that are clean and clear as crystal. Enjoy the music! (Luca Pianca)

.  Write Review
Customers who bought this product also purchased
Georg Muffat : Florilegium Primum 1695. Ensbmel Salzburg Barock.
Georg Muffat : Florilegium Primum 1695. Ensbmel Salzburg Barock.

Stravinski, Janácek, Bartók : Œuvres vocales. Knezikova, Hrochova, Stepanov, Brückler, Hynek-Krämer, Vasilek.
Stravinski, Janácek, Bartók : Œuvres vocales. Knezikova, Hrochova, Stepanov, Brückler, Hynek-Krämer, Vasilek.

Armand-Louis Couperin : Sonates en pièces de clavecin avec accompagnement de violon ad libitum. Mosca, Goy.
Armand-Louis Couperin : Sonates en pièces de clavecin avec accompagnement de violon ad libitum. Mosca, Goy.


Giuseppe Clemente Dall'Abaco : Sonates et trios pour violoncelles. Accademia de' Dissonanti, Frey.
Giuseppe Clemente Dall'Abaco : Sonates et trios pour violoncelles. Accademia de' Dissonanti, Frey.


Kodály, Bach, Britten : Œuvres pour violoncelle. Wispelwey.
Kodály, Bach, Britten : Œuvres pour violoncelle. Wispelwey.


Something like this. Musique pour flûte et harpe. Walker, Granger.
Something like this. Musique pour flûte et harpe. Walker, Granger.


Des Prés : L’abbraccio fra Nord e Mezzogiorno, tablatures de luth. Cinquina.
Des Prés : L’abbraccio fra Nord e Mezzogiorno, tablatures de luth. Cinquina.


Summary, vol. 2 : Miklós Perényi joue Bartók, Debussy, Kodály, Martinu, Mendelssohn.
Summary, vol. 2 : Miklós Perényi joue Bartók, Debussy, Kodály, Martinu, Mendelssohn.


Geoffroy : Pièces de clavecin. Delage.
Geoffroy : Pièces de clavecin. Delage.


Rossini/Stiegler/Koetsier/Berlioz : St. Hubert's Mass at Augustusburg Castle
Rossini/Stiegler/Koetsier/Berlioz : St. Hubert's Mass at Augustusburg Castle


Haendel : Concertos pour orgue. Schirmer
Haendel : Concertos pour orgue. Schirmer


Francesco Bonporti : Sonates pour 2 violons et basse continue, op. 6. Labirinti Armonici.
Francesco Bonporti : Sonates pour 2 violons et basse continue, op. 6. Labirinti Armonici.


Wilhelm Kempff joue Schumann, Beethoven, Chopin. Œuvres pour piano.
Wilhelm Kempff joue Schumann, Beethoven, Chopin. Œuvres pour piano.

Order Product

15,36 €
Catalogue Price : 21,95 €
IN STOCK
Ships within 24 hours!
Free Shipping is available for this item
Free Shipping Available!
Click here for more info

ClicMag of the month
ClicMag n°127 - 06/2024
ClicMag n°127 - 06/2024
Label Info
Passacaille
All CDs from this label
Label Website
Tell A Friend


Tell someone you know about this product.