FrançaisEnglish
Advanced Search
Top  Catalog  Low Price  CPO555341
MY ACCOUNT
MY WISHLIST
SHOPPING CART
Categories
Labels
Information
Maria Bach : Musique de chambre. Busch, Meipariani, Christa, Johansen, Brotbek, Shiochi, Takai.
Diapason from September 2022
Review de Anne Ibos-Augé
Page No. 92
5 de Classica
Classica from October 2022
Review de Jérémie Cahen
Page No. 76
Format : 1 CD
Total Time : 01:15:00

Recording : 2018-2020
Location : Stuttgart
Country : Allemagne
Sound : Studio / Stereo

Label : CPO
Catalog No. : CPO555341
EAN : 0761203534128
Price Code : DM014A

Publishing Year : 2022
Release Date : 13/04/2022

Genre : Classical
Maria Bach (1896-1978)
Quintette pour piano "Wolga"
Quintette à cordes
Sonate pour violoncelle et piano

Christine Busch, violon
Elene Meipariani, violon
Klaus Christa, alto
Mathias Johansen, violoncelle
Conradin Brotbek, violoncelle
Akiko Shiochi, piano
Yukie Takai, piano

Comment a-t-on pu oublier l’œuvre de Maria Bach ? Discrètement fêtée durant l’entre deux guerres par les mélomanes les plus avertis, ses partitions chambristes magnifiques, teintées d’une discrète pointe d’orientalisme (elle goutait les poètes persans, chinois, japonais), sont enfin enregistrées et leurs entêtantes beautés sont demeurées prégnantes comme au premier jour. Le grand Quinette avec piano (près de trois quart d’heure) est le chef d’œuvre de ses années vingt, immense fleuve symphonique inspiré par la Volga, pimentés de thèmes populaires, alors qu’elle entretenait une relation avec le chef d’orchestre russe Ivan Boutnikoff. Dans la même veine lyrique, la Sonate de violoncelle, composée quatre ans auparavant, avoue un postromantisme foisonnant, chanté avec feu par l’archet de Matthias Johansen. Plus âpre, empli d’harmonies fuligineuses, tangent entre les paradis également troubles de Debussy et de Berg, le Quintette à deux violoncelles fascine par la profusion de son écriture, l’intensité de son espressivo, ses fantaisies complexes qui surprennent sans cesse l’auditeur d’autant que l’interprétation comme la prise de son rendent justice à cet opus surprenant, rappellant que rien de ce qu’aura composé Maria Bach ne saurait laisser indifférent. Vite, la suite ! (Discophilia - Artalinna.com) (Jean-Charles Hoffelé)

Issue d'une famille de l'aristocratie viennoise où chacun s'adonne à la musique et aux arts (sa mère, compositrice collabora avec Brahms et Malher) Maria Bach étudie, enfant, piano et violon, compose dès l'adolescence et se distingue à maints égards à l'Académie de Musique de Vienne. Ayant épousé un peintre italien en 1952, elle s'installe avec lui en Italie et se met à peindre. Elle remporte de vifs succès, tant pour sa musique que pour ses tableaux. Cesse de créer après la mort de son mari, mais s'y remet plus tard, reçoit une médaille d'or en 1962 pour ses compositions, est nommée professeur en 1976 et meurt en 1978, à cause d'une fuite de gaz chez elle. Assez fourni, son catalogue musical comporte surtout de la musique de chambre et des mélodies. Les deux quintettes sont placés sous le signe de la variation et d'une thématique aquatique. Leur style est singulier et très original : Il y a là un élan lyrique puissant, énergique et généreux, une architecture nette et affirmée, mais ce n'est là qu'un aspect extérieur, car chez elle " la variation sur un motif, un chant, un air", est aussi à une échelle plus restreinte "variation dans la variation" : un déploiement de microstructures crée un niveau d'infra-variations dans le flux principal. Si les variations sur le chant lié à la Volga forment la gangue de l'œuvre, prolifèrent, au-dedans de ce noyau, des réfractions, des irisations, des fixations ou des immobilisations des premieres conférant à l'œuvre tantôt un aspect répétitif, entêtant et pointilliste, tantôt un élan surjaillissant, facétieux donnant l'impression d'une relance permanente de la structure dans la microstructure. Ajoutez à cela une invention et une succession prodigieuse des rythmes, qui ne cessent de s'inventer de façon surprenante, convoquant et associant des genres très divers, et des folklores très variés : cette musique a des dimensions ethnologiques et micro-ethnologiques (elle convoque un vieux cantique breton dans un mouvement du 2e quintette, des bribes de musiques est-orientales... ). C'est diablement ingénieux, riche et coloré, mais jamais brouillon. Comment a-t-on pu oublier pareille compositrice ? À écouter absolument. (Bertrand Abraham)

Maria Bach, who studied with Joseph Marx at the University of Music and the Performing Arts in Vienna, was able to establish herself as a serious, successful composer during the 1930s. She received outstanding newspaper reviews, and renowned publishers were interested in her music. For example, Doblinger published her Volga Quintet. Her relationship with the Russian composer and conductor Ivan Boutnikoff came during this period of her first great successes; he instructed her in instrumentation, and she traveled with him throughout Europe. The three works recorded here for the first time – the Volga Quintet of 1928, the Sonata for Cello and Piano composed in 1924, and the String Quintet of 1936 – provide a representative overview of her chamber oeuvre. Maria Bach writes with incredible virtuosity and on the highest level for the piano while never concerning herself with mere effects but instead developing tonal wealth and compelling compositional force. In the Piano Quintet she ventures to the limits of the doable and does so as can be done only by somebody who very precisely knows what the instrument has to offer. The same applies to her employment of the stringed instruments: the highly nuanced tone colors of her string parts attest to a profound understanding of the technical and tonal possibilities of these instruments. In 1943 the critic and composer Fritz Skorzeny aptly summed up the fascination produced by her music when he wrote in the Wiener Tagblatt: »In Maria Bach’s oeuvre, manifold elements, exoticism, gripping writing, poetically inspired, are combined.«

.  Write Review
Customers who bought this product also purchased
Vivaldi : Les sonates Pisendel. Unger, Pfaender, Rémy.
Vivaldi : Les sonates Pisendel. Unger, Pfaender, Rémy.

Schubert : Suite "La Harpe enchantée", D 644. Lessky.
Schubert : Suite "La Harpe enchantée", D 644. Lessky.

Elgar : Intégrale de l'œuvre pour orgue. Hunt.
Elgar : Intégrale de l'œuvre pour orgue. Hunt.


Grace Bumbry : Airs d'opéras. Soltesz. [Vinyle]
Grace Bumbry : Airs d'opéras. Soltesz. [Vinyle]


Umberto Giordano : Siberia. Braid, Mikhailov, Bartha, Hendricks, Uryupin, Barkhatov.
Umberto Giordano : Siberia. Braid, Mikhailov, Bartha, Hendricks, Uryupin, Barkhatov.


Penderecki : Musique de chambre, vol. 3. Kulkowski, Slawek, Maczynski, Balas.
Penderecki : Musique de chambre, vol. 3. Kulkowski, Slawek, Maczynski, Balas.


La discothèque idéale de Diapason, vol. 11 / Bruckner : Symphonies et Messes.
La discothèque idéale de Diapason, vol. 11 / Bruckner : Symphonies et Messes.


Prokoviev : Musique de chambre. Malsbury, Pettit, Quatuor Coull.
Prokoviev : Musique de chambre. Malsbury, Pettit, Quatuor Coull.


Tilman Sillescu : Symphonie n° 1. Frank.
Tilman Sillescu : Symphonie n° 1. Frank.


Sviatoslav Richter Live in Sofia, 1958.
Sviatoslav Richter Live in Sofia, 1958.


Kaminski, Gould : Quatuors à cordes. Minguet Quartett.
Kaminski, Gould : Quatuors à cordes. Minguet Quartett.


L'Art perdu de Jacob Lateiner, vol. 2. Œuvres pour piano de Beethoven, Liszt, Ravel, Schumann.
L'Art perdu de Jacob Lateiner, vol. 2. Œuvres pour piano de Beethoven, Liszt, Ravel, Schumann.


François-André Danican Philidor : L'Art de la modulation (transcriptions pour 2 pianos). Duo Andranian.
François-André Danican Philidor : L'Art de la modulation (transcriptions pour 2 pianos). Duo Andranian.


Paul Lincke : Ouvertures, vol. 1. Theis.
Paul Lincke : Ouvertures, vol. 1. Theis.


Scelsi Edition, vol. 2 : Œuvres orchestrales I
Scelsi Edition, vol. 2 : Œuvres orchestrales I


Strauss : Intermezzo, op. 72. Schneider, Eiche, Fassbaender, Schirmer.
Strauss : Intermezzo, op. 72. Schneider, Eiche, Fassbaender, Schirmer.


Josef Tal : Intégrale des symphonies. Yinon.
Josef Tal : Intégrale des symphonies. Yinon.


Kilar : Symphonie n° 5. Blaszczyk.
Kilar : Symphonie n° 5. Blaszczyk.

Order Product

10,32 €
Catalogue Price : 14,75 €
IN STOCK
Ships within 24 hours!
Free Shipping is available for this item
Free Shipping Available!
Click here for more info

ClicMag of the month
ClicMag n°128 - 07/2024
ClicMag n°128 - 07/2024
Label Info
CPO
All CDs from this label
Label Website
Tell A Friend


Tell someone you know about this product.