FrançaisEnglish
Advanced Search
Top  Catalog  Our Labels  Classical  CPO  CPO555186
MY ACCOUNT
MY WISHLIST
SHOPPING CART
Categories
Labels
Information
Hans Gál : Das Lied der Nacht, opéra. Liu, Gnauck, Ertel, Jenkins, Hotz.
Diapason from July 2019
Review de Jean-Claude Hulot
Page No. 88
5 de Classica
Classica from May 2019
Review de Louis Bilodeau
Page No. 96
Format : 2 CD
Total Time : 02:17:07

Recording : 26-29/03/2018
Location : Osnabrück
Country : Allemagne
Sound : Stereo

Label : CPO
Catalog No. : CPO555186
EAN : 0761203518623
Price Code : DM037A

Publishing Year : 2018
Release Date : 06/02/2019

Genre : Classical
Hans Gál (1890-1987)
Das Lied der Nacht, opéra en 3 actes, op. 23

Lina Liu, soprano (Lianora, Erbprinzessin von Sizilien)
Susann Vent-Wunderlich, soprano (Hämone, jüngere Folgedame)
Gritt Gnauck, mezzo-soprano (Die Fürstin-Äbtissin)
Rhys Jenkins, baryton (Tancred, Vetter Lianoras)
Oliver Weidinger, basse (Der Kanzler-Reichverweser)
Ralph Ertel, ténor (Ciullo, der Bootsmann)
Opernchor und Extrachor des Theaters Osnabrück
Osnabrücker Symphonieorchester
Andreas Hotz, direction

Le sujet aurait plu à Schreker : une princesse tombe amoureuse d’un mystérieux chanteur qui ne sera autre que son batelier, union impossible. Il faut renoncer à l’amour, et pourtant Lianora quittera son mari pour entrer dans les ordres. De dépit, celui-ci se suicidera, conscient qu’elle lui avait préféré Dieu puisque la réalisation de son amour était impossible. Hans Gal n’a écrit que quatre opéras, celui-ci connaitra un certain succès jusqu’en 1930, puis on connait la suite, ses œuvres interdites en Allemagne, son exil en Angleterre (où on l’emprisonnera en tant que citoyen autrichien), puis l’oubli jusqu’au début du XXIe Siècle… Gal habille son drame palermitain d’un orchestre somptueux que Schreker et peut-être plus encore Zemlinsky n’auraient pas désavoué, il dresse un théâtre dramatique habile sinon toujours inspiré, mais l’œuvre s’écoute d’une attention soutenue tant l’écriture en est à la fois fluide et subtile. Il manque peut-être à Lina Liu un timbre plus dramatique pour incarner les tourments de Lianora surtout lorsqu’elle se confronte avec l’Abbesse de Gritt Gnauck, impressionnante de présence. Mais la troupe est parfaite, bien dirigée par Andreas Hotz, et laisse espérer que l’Opéra d’Osnabrück poursuivra sa résurrection des opéras de Gal, Die Heilige Ente à l’air plus extraordinaire encore. (Discophilia - Artalinna.com) (Jean-Charles Hoffelé)

Quelle merveille ! Créé en 1926 à Breslau, ce troisième opéra de Hans Gal connut le succès jusqu’à l’avènement du nazisme, l’interdiction des œuvres de Gal et l’exil du compositeur en Grande-Bretagne. Il fallut attendre 2017 pour que l’œuvre soit exhumée et enregistrée par CPO. Cette « ballade dramatique en trois actes » se déroule à Palerme au XII° siècle. La princesse Lianora doit impérativement se marier pour donner un roi à la Sicile. Elle repousse les avances pressantes, voire brutales, de son ambitieux cousin Tancrède car elle est fascinée par la voix du chanteur inconnu qui, chaque nuit, fait résonner son « chant de la nuit « et enchante la ville. Lorsqu’il se présente et se démasque, c’est le batelier Ciullo, serviteur de la princesse. Devant le mouvement de recul de celle-ci face à cette mésalliance, le batelier se suicide ; la princesse abandonne le trône et rentre au couvent. Sur un livret qui évoque ceux de Schreker, Korngold ou Zemlinsky, Gal compose une musique superbe, moins étouffante orchestralement que celle de ses contemporains, mais d’un lyrisme simple, efficace et émouvant. La résurrection de l’opéra doit aussi à une superbe distribution dominée par les deux maitresses femmes que sont la princesse (Lina Liu) et la mère abbesse (Gritt Gnauck). L’orchestre et les chœurs du théâtre d’Osnabrück empoignent le drame avec enthousiasme et nous entrainent dans cet océan de passion. Une résurrection flamboyante et indispensable. (Richard Wander)

After 1933 nobody had the opportunity to hear this opera. Then the Osnabrück Music Theater rediscovered Das Lied der Nacht by Hans Gál and performed it in 2017. This late-romantic opera to a text by Karl Michael von Levetzow premiered in 1926, but since its composer was of Jewish origin, the Nazis prohibited stage productions of it. During his later years Hans Gál was doubly forgotten: as one of the many Jewish artists who were forced into exile by the Fascists and as a conservative »very-latest romanticist« pursuing paths laid out by Brahms and Richard Strauss. He himself described Das Lied der Nacht as a »dramatic ballad« symbolically representing the emotional world of a Sicilian hereditary princess destined for sovereignty. The text set in twelfth-century Palermo evokes a magical, romantic world in which Antiquity and Byzantine and Moorish elements combine to form a synthesis of rare fascination and a lyrical blend of European and Oriental culture. After the premiere at the end of May 2017, the NOZ wrote, »Fantastic music, a good libretto, a marvelous performance, an all-around successful rediscovery that the premiere audience in the Osnabrück Theater celebrated with abundant applause.« Now on cpo and an absolute listening must!

.  Write Review
Customers who bought this product also purchased
Benedikt Aufschnaiter : Sérénades. L'Orfeo, Gaigg.
Benedikt Aufschnaiter : Sérénades. L'Orfeo, Gaigg.

Orff : Gisei, opéra. McKinny, Helzel, Brück, Zhidkova, Lacombe.
Orff : Gisei, opéra. McKinny, Helzel, Brück, Zhidkova, Lacombe.

Liszt : L'œuvre orchestrale. Haselböck.
Liszt : L'œuvre orchestrale. Haselböck.


Niccolò Castiglioni : Intégrale de l'œuvre pour piano et orchestre. Orvieto, Angius.
Niccolò Castiglioni : Intégrale de l'œuvre pour piano et orchestre. Orvieto, Angius.


Bach : L'Art de la fugue. Hewitt.
Bach : L'Art de la fugue. Hewitt.


Mozart, Mahler, Brahms : Quatuors pour piano. Quatuor Skride.
Mozart, Mahler, Brahms : Quatuors pour piano. Quatuor Skride.


Joachim Kaczkowski : Concertos pour violon n° 1 et 2. Marucha, Rodek.
Joachim Kaczkowski : Concertos pour violon n° 1 et 2. Marucha, Rodek.


Nikolai Miaskovski : Intégrale des quatuors à cordes. Quatuor Taneyev.
Nikolai Miaskovski : Intégrale des quatuors à cordes. Quatuor Taneyev.


Carl Reinecke : Intégrale des quatuors à cordes. Quatuor Reinhold.
Carl Reinecke : Intégrale des quatuors à cordes. Quatuor Reinhold.


Indy : Œuvres pour piano, vol. 1. Schäfer.
Indy : Œuvres pour piano, vol. 1. Schäfer.


Christoph Graupner : Cantates de la Passion, vol. 2. Ex Tempore, Heyerick.
Christoph Graupner : Cantates de la Passion, vol. 2. Ex Tempore, Heyerick.


Paul Graener : Œuvres orchestrales, vol. 4. Sinkevich, Raudales, Dohn, Schirmer.
Paul Graener : Œuvres orchestrales, vol. 4. Sinkevich, Raudales, Dohn, Schirmer.


Musique funèbre au Château de Gottorf. Weser-Renaissance, Cordes.
Musique funèbre au Château de Gottorf. Weser-Renaissance, Cordes.


Bernstein : L'œuvre pour piano seul. Tozzetti.
Bernstein : L'œuvre pour piano seul. Tozzetti.


Des Prés : Se congie prens. Chansons profanes. Musica Nova, Kandel.
Des Prés : Se congie prens. Chansons profanes. Musica Nova, Kandel.


Boris Papandopulo : Concertos pour piano et pour violon. Triendl, Zhu, Matvejeff.
Boris Papandopulo : Concertos pour piano et pour violon. Triendl, Zhu, Matvejeff.


Crumb : Black Angels
Crumb : Black Angels


Charles Gounod : Intégrale des œuvres pour piano à pédalier et orchestre. Prosseda, Shelley.
Charles Gounod : Intégrale des œuvres pour piano à pédalier et orchestre. Prosseda, Shelley.

Order Product

26,88 €
Catalogue Price : 38,41 €
IN STOCK
Ships within 24 hours!
Free Shipping is available for this item
Free Shipping Available!
Click here for more info

ClicMag of the month
ClicMag n°110 - 12/2022
ClicMag n°110 - 12/2022
Label Info
CPO
All CDs from this label
Label Website
Tell A Friend


Tell someone you know about this product.