FrançaisEnglish
Advanced Search
Top  Catalog  Our Labels  Classical  LPO  LPO0128
MY ACCOUNT
MY WISHLIST
SHOPPING CART
Categories
Labels
Information
Berlioz : La Damnation de Faust. Cargill, Irvin, Purves, Lemalu, Gardner.
Format : 2 CD Digipack
Total Time : 02:07:58

Recording : 04/02/2023
Location : Londres
Country : Royaume-Uni
Sound : Live / Stereo

Label : LPO
Catalog No. : LPO0128
EAN : 5060096760405
Price Code : DM019A

Publishing Year : 2023
Release Date : 07/02/2024

Genre : Classical
Hector Berlioz (1803-1869)
"La Damnation de Faust", légende dramatique en 4 parties

John Irvin, ténor (Faust)
Christopher Purves, baryton (Méphistophélès)
Karen Cargill, mezzo-soprano (Marguerite)
Jonathan Lemalu, baryton-basse (Brander)
London Philharmonic Choir
Members of the London Symphony Chorus
London Youth Choirs
London Philharmonic Orchestra
Edward Gardner, direction

Un disque réussi ! Le romantisme dans le rétroviseur d’un phare du modernisme. Moins célébré que la prodigieuse triade chorégraphique de la période russe ("Oiseau de feu", "Pétrouchka", "Sacre du printemps"), Le "Baiser de la Fée" est un hommage à Tchaikovski dont il recycle diverses mélodies pianistiques et vocales. Commandé par la danseuse Ida Rubinstein en 1927, inspiré par un conte d’Andersen, ce ballet évoque l’union fatale d’un jeune Suisse et de la Fée des neiges, qui le ravit finalement à sa fiancée pour l’emmener dans son empire éternel. Stravinski en condensa un Divertimento qui fut enregistré par quelques grandes baguettes (Ferenc Fricsay, Igor Markevitch, Fritz Reiner, Riccardo Chailly, Semyon Bychkov…). À l’instar d’Ernest Ansermet (mai 1951 puis mai 1962), Vladimir Jurowski est de ces rares chefs à avoir abordé à la fois cette Suite (Pentatone, octobre 2004) et l’intégralité des quatre scènes originales. Avec ses musiciens de Leningrad, Evgueni Mravinski (réédité en SACD chez Praga) traçait une fable en noir et blanc d’essence tragique. Au milieu des années 1990, Riccardo Muti (Sony), David Atherton (Virgin) et Oliver Knussen (DG) ciselèrent les textures néoclassiques avec raffinement, orbitant parfois dans le sillage décanté de l’ "Apollon Musagète" contemporain. Tout comme Ansermet, Jurowski déporte cette subtilité vers un humour volontiers truculent, aux accents presque vaudois dans la fête villageoise qui profite des grasses couleurs du London Philharmonic. Dans l’Allegro sostenuto, le Vivace agitato, le maestro russe sait être anguleux comme l’ancienne gravure de Guennadi Rojdestvenski (Melodiya). Il n’élonge pas l’épilogue, et aura concentré une lecture tendue et savoureuse, sensuelle et charpentée, sans toutefois retrouver l’intense caractérisation du compositeur lui-même à Cleveland (Columbia, décembre 1955). À l’exemple de Neeme Järvi (Chandos), le programme est abondé par le Pas-de-deux de "Barbe-bleue", tiré de la "Belle au Bois dormant" et arrangé par Stravinski, qui en orchestra aussi deux extraits retranchés par Tchaikovski. Ces trois compléments sont ici encore magnifiés par l’interprétation généreuse et sanguine de la phalange anglaise, plantureusement captée. (Christophe Steyne)

On le sait, la révolution Berlioz fut initiée en Albion, Hamilton Harty tira le premier en 78 tours dès les années trente, Colin Davis sacrant tout l’œuvre dans la glorieuse stéréophonie de Philips, John Eliot Gardiner y ajoutant ses interprétations historiquement informées. La "Damnation" échappa un peu tout de même aux anglais, du moins au disque, Igor Markevitch et Charles Munch lui donnant cette folie nervalienne que Davis n’y osait pas et dont la rationalité de Gardiner n’avait cure. Edward Gardner ne suivra pas ses compatriotes, il ose comme les Français mêler la musique de la nature et le fantasque du délire, et demande à ses chanteurs de vraies incarnations. Bravo à John Irvin, Faust éperdu et vertigineux qui soigne son chant et son français, bravo au "Méphistophélès" de Christopher Purves, mordant et charmeur, même si l’on peut regretter que le chant stylé de Jonathan Lemalu n’ait à s’occuper que de Brander, bravo à Karen Cargill, Marguerite éperdue dont le grand mezzo sombre saisit dans ses étoffes somptueuses toute la psyché complexe, et comme elle va jusqu’à l’hypoxie pour l’emballement "D’amour l’ardente flamme". Qui l’osait à ce point, sinon Jessye Norman ? Edward Gardner dirige sans conteste un opéra, unissant les scènes dans un récit dramatique qui leur fait trop souvent défaut au disque, précipitant le drame vers la coda du pandémonium où les chœurs se couvrent de gloire, quelle proposition ! Qui laisse espérer la suite de ce qui pourrait constituer un nouveau cycle Berlioz face à celui de John Nelson parvenu à ses derniers feux. (Discophilia - Artalinna.com) (Jean-Charles Hoffelé)

.  Write Review
Customers who bought this product also purchased
Louis Moreau Gottschalk : Musique pour piano, vol. 5. Martin.
Louis Moreau Gottschalk : Musique pour piano, vol. 5. Martin.

Luigi Boccherini : Quintettes à cordes. Feye, Karski Quartet.
Luigi Boccherini : Quintettes à cordes. Feye, Karski Quartet.

Liszt : Les deux concertos pour piano. Hough, Litton.
Liszt : Les deux concertos pour piano. Hough, Litton.


Bruckner : Intégrale des symphonies. Thielemann.
Bruckner : Intégrale des symphonies. Thielemann.


Rossini : Le Barbier de Séville. Florez, Berzhanskaya, Dupuis, Bordogna, Abdrazakov, Mariotti, Fritsch.
Rossini : Le Barbier de Séville. Florez, Berzhanskaya, Dupuis, Bordogna, Abdrazakov, Mariotti, Fritsch.


Richter joue Bach
Richter joue Bach


Michel Lysight : Beryllium. Iwamoto, Bams, Grauwels, Molard, Gjeci, Canka, Van Daele, Fessard.
Michel Lysight : Beryllium. Iwamoto, Bams, Grauwels, Molard, Gjeci, Canka, Van Daele, Fessard.


Lysight : Œuvres pour clarinette et piano.
Lysight : Œuvres pour clarinette et piano.


Schubert : Winterreise (transcription pour voix, chœur et 2 accordéons). Berndt, Duo Steger, Meyer.
Schubert : Winterreise (transcription pour voix, chœur et 2 accordéons). Berndt, Duo Steger, Meyer.


Giovanni Battista Martini : Pro Defunctis, Psaumes et Messe. Ensemble Musicale San Pietro, Rossi Corradini.
Giovanni Battista Martini : Pro Defunctis, Psaumes et Messe. Ensemble Musicale San Pietro, Rossi Corradini.


Rossini : Le Barbier de Séville. Florez, Berzhanskaya, Dupuis, Bordogna, Abdrazakov, Mariotti, Fritsch.
Rossini : Le Barbier de Séville. Florez, Berzhanskaya, Dupuis, Bordogna, Abdrazakov, Mariotti, Fritsch.


Ernest Chausson : Poème de l'amour et de la mer - Poème pour violon - Symphonie. Kolassi, Ferras, Monteux.
Ernest Chausson : Poème de l'amour et de la mer - Poème pour violon - Symphonie. Kolassi, Ferras, Monteux.


Wilhelm Backhaus : Intégrale des enregistrements acoustiques et premiers enregistrements électriques.
Wilhelm Backhaus : Intégrale des enregistrements acoustiques et premiers enregistrements électriques.


Sergio Fiorentino joue Rachmaninov : Intégrale de l'œuvre pour piano seul.
Sergio Fiorentino joue Rachmaninov : Intégrale de l'œuvre pour piano seul.


Andreas Romberg : Das Lied von der Glocke. Friesenhausen, Naber, Hopfer, Ridderbusch, Knüsel.
Andreas Romberg : Das Lied von der Glocke. Friesenhausen, Naber, Hopfer, Ridderbusch, Knüsel.


Rachmaninov : Symphonie n° 1, L'Île des morts. Kogan.
Rachmaninov : Symphonie n° 1, L'Île des morts. Kogan.


Arthur de Greef : Solo and Concerto Studio Recordings. Ronald.
Arthur de Greef : Solo and Concerto Studio Recordings. Ronald.


Szymanowski : Stabat Mater. Penderecki : Dies Irae - Thrène. Gielen.
Szymanowski : Stabat Mater. Penderecki : Dies Irae - Thrène. Gielen.

Order Product

13,92 €
Catalogue Price : 19,90 €
IN STOCK
Ships within 24 hours!
Free Shipping is available for this item
Free Shipping Available!
Click here for more info

ClicMag of the month
ClicMag n°125 - 04/2024
ClicMag n°125 - 04/2024
Label Info
LPO
All CDs from this label
Label Website
Tell A Friend


Tell someone you know about this product.