FrançaisEnglish
Advanced Search
Top  Catalog  Our Labels  Classical  Hyperion  CDA68291/3
MY ACCOUNT
MY WISHLIST
SHOPPING CART
Categories
Labels
Information
Beethoven : Intégrale des concertos pour piano. Hough, Lintu.
Diapason from July 2020
Review de Bertrand Boissard
Page No. 63
Classica from December 2020
Review de Thomas Deschamps
Page No. 96
Format : 3 CD
Total Time : 02:52:19

Recording : 03-07/06/2019
Location : Helsinki
Country : Finlande
Sound : Stereo

Label : Hyperion
Catalog No. : CDA68291/3
EAN : 0034571282916
Price Code : DM042

Publishing Year : 2020
Release Date : 29/07/2020

Genre : Classical
Ludwig van Beethoven (1770-1827)
Concerto pour piano n° 1 en do majeur, op. 15
Concerto pour piano n° 2 en si bémol majeur, op. 19
Concerto pour piano n° 3 en do mineur, op. 37
Concerto pour piano n° 4 en sol majeur, op. 58
Concerto pour piano n° 5 en mi bémol majeur, op. 73 "Emperor"

Stephen Hough, piano
Finnish Radio Symphony Orchestra
Hannu Lintu, direction

Tout surprend ici, et peut même laisser interrogatif : la modestie de la sonorité de Hough, qui ne veut pas même briller dans l’Empereur, la roideur (et même la raideur) d’un orchestre âpre dont certaines sonorités sont inédites, coté vents surtout, les tempos sans risque, le ton univoque qui d’un concerto à l’autre ne laisse pas voir une évolution. Cela fait déjà beaucoup pour rebuter à une première écoute, d’autant que le cycle connait une avalanche de nouvelles propositions que pour l’heure domine le duo Helmchen-Manze. Par instant même Stephen Hough ne semble pas absolument prêt (l’Empereur encore, qui hésite, et que relâche un orchestre pas très cadrant). Pourtant si je persévère je trouverais bien ici quelques qualités, mais du coté de l’effacement, de la pudeur, du sotto voce, toutes qualités si peu beethovéniennes qu’à la fin il faut bien abdiquer l’idée d’entendre les cinq concertos, mais simplement le piano de Stephen Hough, naturellement beau et qui ne s’exhausse que dans les moments les plus tendres, les plus secrets : tout de même son Quatrième est assez émouvant, même si la prise de son morne l’émousse. Mais refermant l’album, je me dis que décidément il reviendra un jour ici, mieux entouré et bien plus lui-même qu’en cet essai. (Discophilia - Artalinna.com) (Jean-Charles Hoffelé)

Dans cette lecture, le Premier Concerto pour piano de Beethoven brille par son élégance mesurée. L’orchestre et le pianiste entrent à pas feutré dans l’univers encore mozartien de l’opus 15. Les cordes sont soyeuses et l’esprit de la sérénade est bien mené dans le mouvement central. Nous apprécions tout autant, l’affirmation du caractère de l’interprète auteur de la cadence du Deuxième Concerto (du temps de Beethoven, il était de tradition que la cadence soit improvisée par le soliste). L’orchestre assure l’assise rythmique alors que le piano, volubile, se charge d’ornementations de plus en plus véloces. Le Troisième Concerto est d’une réalisation plus « hautaine ». Absence de rubato, tension rythmique, perception juste du conflit entre le piano et l’orchestre… Le souffle du piano puissant respire comme au début du mouvement lent nimbé de pédale et d’où émerge le chant sans aucune affèterie. Le Quatrième Concerto s’ouvre par des accords presque hésitants. Le piano dialogue habilement et dans un esprit chambriste avec certains instruments comme le hautbois. Hannu Lintu met en valeur les audaces de l’harmonie qui provoquent des dissonances inédites. On goûte la proximité des pupitres, les résonances des instruments graves. La progression dramatique dans l’Andante con moto équilibre la gravité et la puissance des cordes qui jouent à la fois forte et staccato et le soliste, piano. Le finale est un modèle d’équilibre et d’intelligence musicale. L’énergie jubilatoire et agressive de l’introduction du Concerto “L’Empereur” restitue l'écho de musiques révolutionnaires et militaires. Les pupitres sont bien creusés notamment dans les vents. Belle clarté et belle simplicité, aussi, avec l’Adagio un poco moto qui s’enchaîne au premier mouvement. Dans le dépouillement de l’écriture et l’atmosphère presque religieuse, le piano est comme placé dans un écrin. Etonnante conception d’où émerge un orchestre d’une concentration et d’une vitalité remarquables. (Jean Dandrésy)

Hearing Stephen Hough over the course of one of music’s most exhilarating odysseys is not an opportunity to be missed, especially when that odyssey encompasses the five piano concertos of Beethoven. Recorded following a cycle of live performances in Helsinki, this magnificent set issure to be recognized as one of Hough’s most important recordings.

.  Write Review
Customers who bought this product also purchased
Joseph Holbrooke : Symphonie n° 3 - Poèmes symphoniques, vol. 3. Griffiths.
Joseph Holbrooke : Symphonie n° 3 - Poèmes symphoniques, vol. 3. Griffiths.

Beethoven : Les six concertos pour piano. Wallisch, Haselböck.
Beethoven : Les six concertos pour piano. Wallisch, Haselböck.

Beethoven : Musique de scène, vol. 1. Wilson, Bailey, Von Krosigk, Bosch.
Beethoven : Musique de scène, vol. 1. Wilson, Bailey, Von Krosigk, Bosch.


A Book of Chorale-Settings for Johann Sebastian, Vol. 5 : Incidental Festivities
A Book of Chorale-Settings for Johann Sebastian, Vol. 5 : Incidental Festivities


Telemann : Germanicus, opéra. Scholl, Rexroth, Böhm, Berndt, Schwarz.
Telemann : Germanicus, opéra. Scholl, Rexroth, Böhm, Berndt, Schwarz.


Verdi : Simon Boccanegra. Salsi, Rebeka, Pape, Castronovo, Gergiev, Kriegenburg.
Verdi : Simon Boccanegra. Salsi, Rebeka, Pape, Castronovo, Gergiev, Kriegenburg.


Karl Weigl : Quatuors à cordes n° 7 et 8. Thomas Christian Ensemble.
Karl Weigl : Quatuors à cordes n° 7 et 8. Thomas Christian Ensemble.


Ernst Toch : Intégrale des quatuors à cordes. Quatuors Buchberger et Verdi.
Ernst Toch : Intégrale des quatuors à cordes. Quatuors Buchberger et Verdi.


Mahler : Symphonie n° 6. Tennstedt.
Mahler : Symphonie n° 6. Tennstedt.


Allegri, Mundy, Palestrina : Œuvres sacrées. The Tallis Scholars, Phillips.
Allegri, Mundy, Palestrina : Œuvres sacrées. The Tallis Scholars, Phillips.


Vivaldi : Intégrale de la musique sacrée. King.
Vivaldi : Intégrale de la musique sacrée. King.


Haendel, Leclair : Œuvres pour flûte et clavecin. Semeradova, Traxler.
Haendel, Leclair : Œuvres pour flûte et clavecin. Semeradova, Traxler.


Evasio. Œuvres et transcriptions pour flûte et marimba. Ensemble Colori.
Evasio. Œuvres et transcriptions pour flûte et marimba. Ensemble Colori.


Verdi : Le Trouvère. Netrebko, Eyvazov, Salsi, Zajick, Morandi, Zeffirelli.
Verdi : Le Trouvère. Netrebko, Eyvazov, Salsi, Zajick, Morandi, Zeffirelli.


Crumb : Black Angels
Crumb : Black Angels


C.P.E. Bach : Intégrale des trios pour piano. Trio Linos.
C.P.E. Bach : Intégrale des trios pour piano. Trio Linos.


Beethoven : Messes - Le Christ au Mont des Oliviers. Rilling.
Beethoven : Messes - Le Christ au Mont des Oliviers. Rilling.


Leopold van der Pals : Concertos pour violon, piano et violoncelle. Trajkovic, Shirinyan, van der Pals, Burstedt.
Leopold van der Pals : Concertos pour violon, piano et violoncelle. Trajkovic, Shirinyan, van der Pals, Burstedt.

Order Product

30,72 €
Catalogue Price : 43,90 €
IN STOCK
Ships within 24 hours!
Free Shipping is available for this item
Free Shipping Available!
Click here for more info

ClicMag of the month
ClicMag n°97 - 10/2021
ClicMag n°97 - 10/2021
Label Info
Hyperion
All CDs from this label
Label Website
Tell A Friend


Tell someone you know about this product.