FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Historique  SU4307
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Marie Podvalova : Intégrale des enregistrements studio, 1939-1950.
Diapason de décembre 2022
Critique de Didier Van Moere
Page n° 109
4 de Classica
Classica de mars 2023
Critique de Olivier Brunel
Page n° 96
Format : 2 CD
Durée totale : 02:21:15

Enregistrement : 1939-1950
Lieu : Prague
Pays : République Tchèque
Prise de son : Studio / Mono

Label : Supraphon
Référence : SU4307
EAN : 0099925430726
Code Prix : DM024A

Année d'édition : 2022
Date de sortie : 20/07/2022

Genre : Classique
Josef Ondrej Novotny (1778-1856)
Stojí jablon v širém poli

Vaclav Josef Rosenkranc (1797-1861)
V Cechách, tam já jsem rozená

Herman Skrivan (1802-?)
Cechové jsou národ dobrý

Antonín Dvorák (1841-1904)
My cizinou jsme bloudili, extrait de "Les Jacobins"
Jak smutno v zámku, extrait de "Le Diable et Catherine"
Vám v ocích divný žár se zrací, extrait de "Rusalka"
Ó, srdce ztiš svuj tlukot smelý, extrait de "Armida"

Zdenek Fibich (1850-1900)
Extraits de "La Fiancée de Messine"
Zda on to? … Ó, proc jsem opustila celu svou
Don César! … Beda mne!
Extraits de "Sarka"
Vy ríkáte, že krásná jsem?
Jak jsi krásná

Leos Janácek (1854-1928)
Co chvila, extrait de "Jenufa"

Vitezslav Novák (1870-1949)
Extraits de "Karlštejn"
Chce se mi pít, muj milý, neverící hochu
Muj Karle! … Má Eliško!

Bedrich Smetana (1824-1884)
Extraits de "Dalibor"
Pohasnul den
Jaká, jaká to boure nadra mi plní
Jak je mi ?
Ó, nevýslovné štestí lásky
Extraits de "Les Deux Veuves"
Vezen prede dvermi tam … Ó, jakou tísen mé srdce cítí
Samostatne vládnu já … Rozhodnuto, uzavreno
Ach, jak krute souží chladný odpor ten srdce mé
Milostivá paní
Aj, jaký to krásný den
Ó Bože lásky, extrait de "Le Mur du diable"
Extraits de "Libuse"
Bohové vecní
Vy kmeti, leši
On jde!
Bud vítaná, nevesto ctná
Hoj, tvrdý Vyšehrad
Bohové mocní

Marie Podvalova, soprano
Prague National Theatre Orchestra and Choir
Rudolf Vasata, direction
Fratisek Skvor, direction
Zdenek Folprecht, direction
Karel Nedbal, direction
Otakar Jeremias, direction

La femme était magnifique, grande brune avec un visage à l’antique, l’aigu était insolent, la voix grande, immense sur toute la tessiture, et d’un si vaste instrument on n’espérait pas tant de pur charme du timbre, quasi puccinien dans sa sensualité. A Prague, Marie Podvalova fut d’emblée une légende, Vaclav Talich la découvrant savait quelle perle il avait trouvé pour les héroïnes des opéras nationaux. Oui elle chanterait Santuzza, et tout ce qu’elle voudrait d’autre, mais Talich lui imposera les femmes ou les prophétesses de Dvorak, de Janacek, de Fibich, de Smetana surtout, la préparant au sacrifice suprême, à Libuse dont les sopranos qui l’ont osée savent bien qu’elles risquent plus de s’y brûler qu’à Brunhilde. Dans la mémoire des discophiles, elle parait un peu ternie pourtant, longtemps on ne trouva d’elle en microsillon que quatre intégrales d’opéras captées entre 1950 et 1961 (Dalibor, Rusalka, Sarka et Svatopluk), déjà un peu tard pour la radiance du timbre. Supraphon a osé ici reprendre son héritage d’avant, fragments d’opéras pour le 78 tours ou le microsillon, où elle est parfois captée en scène ou tout juste après, illustrant strictement le répertoire national, culminant évidemment dans les fragments de la Libuse de 1945, incendiaire et portée par une équipe de chant insensée (Krasova, Vojta, Celerin). Mais il faut entendre sa Kostelnica, la plainte, l’hallucination, pour se rappeler qu’elle osa en pleine possession de ses moyens qui la destinait à Jenufa, des emplois de composition montrant son art d’actrice. Vous courrez pourtant au deuxième CD, où sont conservés ces quatre emplois majeurs chez Smetana. L’héroïsme insensé de sa Milada (avec des aigus poignards), la finesse savoureuse de son Anezka (dans ce petit chef d’œuvre qu’est « Les Deux veuves »), sa stupéfiante Hedvika dans le fragment saisi à la volée en 1944 de Certova Stena (Le Mur du Diable, ultime ouvrage lyrique de Smetana), et Libuse bien sûr. Bravo à Supraphon pour ce « labour of love », si le prochain gosier de cette série pouvait être Marta Krasova… (Discophilia - Artalinna.com) (Jean-Charles Hoffelé)

For four decades, Marie Podvalová (1909–1992) was one of the most popular and sought-after opera singers of the National Theatre in Prague, where she was engaged from 1937 to 1978. She dazzled in the part of Bedrich Smetana’s Libuše, which she created in 1938 under the guidance of the conductor Václav Talich, as well as in the roles of Milada in Dalibor and Anežka in Two Widows. She also appeared in Dvorák operas, performing to acclaim Armida, the Foreign Princess in Rusalka and Julie in The Jacobin, and in Janácek works, primarily excelling as Kostelnicka in Jenufa. Supraphon is for the first time releasing the complete studio recordings Marie Podvalová made between 1939 and 1950. The set encompasses three songs from the collection Venec ze zpevu vlasteneckých (A Garland of Patriotic Songs, 1835–1844), which she performs accompanied on the piano by J. B. Foerster. It contains Marie Podvalová’s final, previously unreleased, studio recording, with the soprano singing Beatrice in a scene from Zdenek Fibich’s opera The Bride of Messina. The album also captures the voices of Jan Konstantin, Jindrich Blažícek, Marta Krásová, Ivo Žídek, Jaroslav Gleich, Zdenek Otava, Štepánka Jelínková, Jaroslav Jaroš, Josef Otakar Masák, Maria Tauberová, Ludek Mandaus, Stanislav Muž, and other singers. The Prague Symphony Orchestra and the National Theatre Orchestra are conducted by Rudolf Vašata, Zdenek Chalabala, Jaroslav Krombholc, František Škvor, Zdenek Folprecht, Otakar Jeremiáš and Karel Nedbal. The release marks the 30th anniversary of the legendary artist’s death.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Anatoli Liadov : Œuvres pour piano. Coombs.
Anatoli Liadov : Œuvres pour piano. Coombs.

Martinu : Intégrale de l'œuvre pour violon et orchestre. Matousek, Hogwood.
Martinu : Intégrale de l'œuvre pour violon et orchestre. Matousek, Hogwood.

Erwin Schulhoff : Concerto pour piano, op. 11 - Der Bürger als Edelmann. Rische, Yinon, Albrecht.
Erwin Schulhoff : Concerto pour piano, op. 11 - Der Bürger als Edelmann. Rische, Yinon, Albrecht.


Copland : Before the LP, 1928-1949. Luening, Copland, Karman, Freed, Gordon, Smit, Kaufman.
Copland : Before the LP, 1928-1949. Luening, Copland, Karman, Freed, Gordon, Smit, Kaufman.


Theodorakis : Canto General, oratorio. Schilinski, Cattaneo, von Both, Griessler.
Theodorakis : Canto General, oratorio. Schilinski, Cattaneo, von Both, Griessler.


Boris Tichtchenko : The Twelve, op. 25. Bubelnikov.
Boris Tichtchenko : The Twelve, op. 25. Bubelnikov.


Bohuslav Martinu : Intégrale des œuvres pour piano. Leichner.
Bohuslav Martinu : Intégrale des œuvres pour piano. Leichner.


Grazyna Bacewicz : Musique pour orchestre de chambre, vol. 3. Duczmal.
Grazyna Bacewicz : Musique pour orchestre de chambre, vol. 3. Duczmal.


Arrigo Boito : Nerone. Rojas, Gallo, Polegato, Aksenova, Volpe, Kaftan, Tambosi.
Arrigo Boito : Nerone. Rojas, Gallo, Polegato, Aksenova, Volpe, Kaftan, Tambosi.


Ivan Kusnjer : Raretés de l'opéra tchèque.
Ivan Kusnjer : Raretés de l'opéra tchèque.


Dvorák : Musique de chambre. Trio Suk, Quatuor Panocha.
Dvorák : Musique de chambre. Trio Suk, Quatuor Panocha.


Bussotti : Echi Danzanti. Reitano.
Bussotti : Echi Danzanti. Reitano.


Bohuslav Martinu : Symphonies n° 3 et 4. Belohlávek.
Bohuslav Martinu : Symphonies n° 3 et 4. Belohlávek.


Bohuslav Martinu : Intégrale de l'œuvre pour violon et piano. Matousek, Adamec.
Bohuslav Martinu : Intégrale de l'œuvre pour violon et piano. Matousek, Adamec.


Matthew Locke : The Broken Consort. Holman.
Matthew Locke : The Broken Consort. Holman.


Josef Myslivecek : Intégrale des concertos pour violon. Ishikawa, Pesek.
Josef Myslivecek : Intégrale des concertos pour violon. Ishikawa, Pesek.


La discothèque idéale de Diapason, vol. 4 / Mozart : Les grands opéras.
La discothèque idéale de Diapason, vol. 4 / Mozart : Les grands opéras.


Brahms : Les grandes œuvres vocales. Brown, Danz, Fischer-Dieskau, Bernius, Rilling,
Brahms : Les grandes œuvres vocales. Brown, Danz, Fischer-Dieskau, Bernius, Rilling,

Commander ce produit

17,52 €
Prix catalogue : 25,03 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°128 - 07/2024
ClicMag n°128 - 07/2024
Infos label
Supraphon
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.