FrançaisEnglish
Advanced Search
Top  Catalog  Historical  RH005
MY ACCOUNT
MY WISHLIST
SHOPPING CART
Categories
Labels
Information
Franco Gulli reDiscovered. Enregistrements rares et inédits, 1957-1999.
Format : 11 CD Digibox
Total Time : 12:54:25

Recording : 1957-1999
Country : Italie/Allemagne/Suisse
Sound : Mono/Stereo

Label : Rhine Classics
Catalog No. : RH005
EAN : 4713106280059
Price Code : DM139

Publishing Year : 2020
Release Date : 18/09/2023

Genre : Classical
Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Sonate pour violon seul n° 1 en sol mineur, BWV 1001
Sonate pour violon seul n° 2 en la mineur, BWV 1003
Concerto pour violon n° 1 en la mineur, BWV 1041
Concerto pour violon n° 2 en mi majeur, BWV 1042

Béla Bartók (1881-1945)
Concerto pour violon n° 2, Sz 112

Ludwig van Beethoven (1770-1827)
Triple Concerto en do majeur, op. 56
Concerto pour violon en ré majeur, op. 61

Ernest Bloch (1880-1959)
Baal Shem, Suite pour violon et piano
Baal Shem 2, Nigun
Suite n° 1 pour violon seul

Ferruccio Busoni (1866-1924)
Concerto pour violon en ré majeur, op. 35a
Sonate pour violon n° 1 en mi mineur, op. 29
Sonate pour violon n° 2 en mi mineur, op. 36a

Ernest Chausson (1855-1899)
Concerto pour violon, piano et quatuor à cordes en ré majeur, op. 21

Claude Debussy (1862-1918)
Sonate pour violon en sol mineur
Version 1987
Version 1999

Giorgio Federico Ghedini (1892-1965)
Divertimento en ré majeur pour violon et orchestre
Contrappunti, pour trio à cordes et orchestre

Joseph Haydn (1732-1809)
Sinfonia Concertante en si bémol majeur, Hob I:105

Edouard Lalo (1823-1892)
Symphonie espagnole en ré mineur, op. 21

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
Concerto pour violon n° 5 en la majeur, KV 219
Sonate pour violon n° 18 en sol majeur, K 301

Niccolo Paganini (1782-1840)
Caprice n° 17 en mi bémol majeur, op. 1
Concerto pour violon n° 1 en ré majeur, op. 6
Concerto pour violon n° 2 en si mineur, op. 7
Concerto pour violon n° 5 en la mineur

Serge Prokofiev (1891-1953)
Concerto pour violon n° 1 en ré majeur, op. 19

Maurice Ravel (1875-1937)
Tzigane, pour violon et piano
Sonate pour violon n° 2 en sol majeur

Ottorino Respighi (1879-1936)
Sonate pour violon en si mineur

Ned Rorem (1923-)
Day Music, 8 Etudes pour violon et piano

Othmar Schoeck (1886-1957)
Concerto pour violon en si bémol majeur, op. 21

Franz Schubert (1797-1828)
Grand Duo en la majeur, D 574

Henri Vieuxtemps (1820-1881)
Romance en do mineur, op. 7 n° 2

Giovanni Battista Viotti (1755-1824)
Concerto pour violon en la mineur, n° 22

Interview
Franco Gulli discute avec Pierre Divoire

Franco Gulli, violon
Enrica Cavallo, piano
Giuliana Gulli, piano
Trio Italiano d'Archi
Academica String Quartet
Symphony Orchestra Baden-Baden
Cleveland Symphony Orchestra
RPO Hannover
Lucerne Symphony Orchestra
Naples Symphony Orchestra
Trieste Symphony Orchestra
RAI Milano
RAI Napoli
RAI Roma
RAI Torino
Niklaus Aeschbacher, direction
Ernest Bour, direction
Aldo Ceccato, direction
Sergiu Celibidache, direction
Ferdinand Leitner, direction
Georg Mark, direction
Lovro von Matacic, direction
Tibor Paul, direction
Massimo Pradella, direction
Mario Rossi, direction
Nino Sanzogno, direction
Denis Vaughan, direction

Je me souviens de l’émotion qui m’aura saisi à l’écoute de la Sonate « le printemps » de Beethoven que je découvris sous l’archet d’un violoniste italien dont le nom ne me disait rien : Franco Gulli. La pureté de cette sonorité qui vint m’envelopper m’est toujours restée en mémoire, sensation physique qui montre que le son va chercher l’âme à travers la chair. Franco Gulli était simplement le plus grand violoniste que l’Italie ait connu depuis Paganini. Depuis je n’ai cessé de thésauriser ses disques. L’homme, que j’ai connu par l’entremise de Marguerite Dütchler qui enregistrait ses Concertos de Mozart pour le label Claves, était d’une élégance souriante, d’un charme retenu, très italien du nord, né à Trieste dans une famille de musicien, mis au violon très tôt par son père lui-même violoniste, élevé dans une fratrie où chacun jouait d’un instrument. A la maison pour pain quotidien la musique de chambre était mieux qu’un devoir, un plaisir, ce violon aura appris à y sourire. Des débuts d’enfant prodige seront effacés par les fanfares mussoliniennes, il faudra attendre la fin de la guerre pour que le jeune homme trouve enfin sa place dans un concert où les grands violonistes italiens n’étaient pas légion : Alberto Ferraresi, Gioconda de Vito, Alfredo Campoli se mesuraient au grand répertoire, Gulli après avoir fait ses premières armes sérieuses en 1944 avec rien moins que le Concerto de Beethoven, conscient de la beauté singulière de sa sonorité, la mit au service des ensembles qui revisitaient le répertoire baroque, premier violon inspirant des Virtuosi di Roma ou des Pomerigi Musicali milanais, comme un ténor lyrique qui soigne sa voix pour demain pouvoir chanter Calaf. Un trio formé avec les amis Giuranna et Baldovino revisita tout le répertoire du trio à cordes, mais Josef Szigeti lui avait prédit un avenir de soliste. La trentaine venue il était temps. Sergiu Celibidache le choisit pour donner le Premier Concerto de Prokofiev à Naples, archet stellaire dont la chanterelle fait une dentelle de sons irréelle, la RAI de Turin lui demandera le 2e de Bartók, joué âpre et violent comme Szigeti aurait pu le faire. Franco Gulli aurait-il changé son violon d’épaule ? Non, mais sa tessiture s’est amplifiée, sa sonorité devenue impérieuse, magistrale, rayonnera. La redécouverte par ses soins du 5e Concerto de Paganini lui assurera une renommée européenne et quelques disques, dont deux fois toutes les Sonates de Beethoven. Mais pour prendre la mesure de son art et de son répertoire il faut s’immerger dans les captations en concert, des années cinquante à la fin des années 1990, que vient d’assembler Emilio Pessina dans l’abondant coffret édité par Rhine Classics, portrait enfin fidèle du plus belcantiste des violonistes. Le répertoire est immense, courant de Bach à Ned Rorem, les inédits abondent, qui viennent élargir sa discographie officielle restée hélas trop mince. Quel plaisir de l’entendre en musique de chambre avec ses amis du Quatuor de l’Academia et Enrica Cavallo (leur Concert de Chausson !), de retrouver son archet ardent anoblissant les Concertos de Paganini, où inventant d’étonnantes couleurs dès qu’il aborde Busoni (Concerto et Sonates). Tout est à thésauriser ici, et d’abord le répertoire du XXe Siècle qu’il jouait en classique, magnifiant Bartók et Prokofiev (le 1e Concerto avec Sergiu Celibidache à Naples). Edition exemplaire, livret à l’iconographie choisie, bourré d’informations, indispensable à tout amoureux du violon. (Discophilia - Artalinna.com) (Jean-Charles Hoffelé)

.  Write Review
Customers who bought this product also purchased
Marcin Blazewicz : Œuvres pour violon, accordéon et orchestre. Mikolaczyk, Jedynecki, Blaszczyk.
Marcin Blazewicz : Œuvres pour violon, accordéon et orchestre. Mikolaczyk, Jedynecki, Blaszczyk.

Lemba, Eller, Pärt, Maimets : Trios pour piano de compositeurs estoniens. Poll, Varema, Poll.
Lemba, Eller, Pärt, Maimets : Trios pour piano de compositeurs estoniens. Poll, Varema, Poll.

Pawel Lukaszewski : Symphonies n° 3 et 6. Mikolaczyk-Niewiedziak, Blaszczyk.
Pawel Lukaszewski : Symphonies n° 3 et 6. Mikolaczyk-Niewiedziak, Blaszczyk.


Mieczyslaw Weinberg : Musique de chambre. Roth, Gallardo, Wawrowski, Ishizaka.
Mieczyslaw Weinberg : Musique de chambre. Roth, Gallardo, Wawrowski, Ishizaka.


Bruno Maderna : Requiem. Remigio, Simeoni, Zeffiri, Alberghini, Molino.
Bruno Maderna : Requiem. Remigio, Simeoni, Zeffiri, Alberghini, Molino.


Jean Françaix : Musique de chambre pour hautbois. Stalmachowska, Wasiucionek, Shetty, Bargiel, Niedziela.
Jean Françaix : Musique de chambre pour hautbois. Stalmachowska, Wasiucionek, Shetty, Bargiel, Niedziela.


Franz Joseph Aumann : Musique de chambre. Ars Antiqua Austria, Letzbor.
Franz Joseph Aumann : Musique de chambre. Ars Antiqua Austria, Letzbor.


Penderecki, Ryu, Chostakovitch : Œuvres pour violoncelle et piano. Noras, Gothoni.
Penderecki, Ryu, Chostakovitch : Œuvres pour violoncelle et piano. Noras, Gothoni.


Szervánszky, Weinberg, Sugár, Bacewicz : Œuvres pour orchestre à cordes. Szefcsik.
Szervánszky, Weinberg, Sugár, Bacewicz : Œuvres pour orchestre à cordes. Szefcsik.


René de Boisdeffre : Sextuors pour piano. Kacprzak, Urbanowicz, Garnecki, Kacprzyk, Mikolon.
René de Boisdeffre : Sextuors pour piano. Kacprzak, Urbanowicz, Garnecki, Kacprzyk, Mikolon.


Enescu : Intégrale de l'œuvre pour violoncelle et piano. Leopold, Stirbat.
Enescu : Intégrale de l'œuvre pour violoncelle et piano. Leopold, Stirbat.


Alfredo Piatti : 12 Caprices pour violoncelle seul. Tarantino.
Alfredo Piatti : 12 Caprices pour violoncelle seul. Tarantino.


Louis-François Dauprat : Musique pour cor. Fliri, Brunner.
Louis-François Dauprat : Musique pour cor. Fliri, Brunner.


Dvorák : Intégrale de l'œuvre pour piano. Poroshina.
Dvorák : Intégrale de l'œuvre pour piano. Poroshina.

Order Product

100,56 €
Catalogue Price : 143,70 €
IN STOCK
Ships within 24 hours!
Free Shipping is available for this item
Free Shipping Available!
Click here for more info

ClicMag of the month
ClicMag n°127 - 06/2024
ClicMag n°127 - 06/2024
Label Info
Rhine Classics
All CDs from this label
Label Website
Tell A Friend


Tell someone you know about this product.