FrançaisEnglish
Advanced Search
Top  Catalog  Our Labels  Classical  Hyperion  CDA68249
MY ACCOUNT
MY WISHLIST
SHOPPING CART
Categories
Labels
Information
The Passinge mesures. Musique pour clavecin de la Renaissance anglaise. Esfahani.
Diapason from February 2019
Review by Philippe Ramin
Page No. 109
Format : 1 CD
Total Time : 01:17:43

Recording : 25-27/11/2017
Location : Monmouth
Country : Royaume-Uni
Sound : Stereo

Label : Hyperion
Catalog No. : CDA68249
EAN : 0034571282497
Price Code : DM021A

Publishing Year : 2018
Release Date : 28/11/2018

Genre : Classical
Thomas Tomkins (?1572-1656)
"Barafostus Dreame"
Pavane

John Dowland (1562-1626)
"Can she excuse my wrongs ?"

Orlando Gibbons (1583-1625)
Pavane "Mr Orlando Gibbons"
"The woods so wild"

Giles Farnaby (1560-1640)
Fantaisie
"Wooddy-Cock"
"Tell mee, Daphne"
"Why aske you"

William Byrd (1543-1623)
The Passinge mesures, BK 2
Pavane
Galliarde
"Ut, re, mi, fa, sol, la", BK 64

Richard Farnaby (1594-1623)
"Nobodyes Gigge"

John Bull (1562-1628)
Pavane chromatique "Queen Elizabeth's"
Pavane
Galliarde
Fantaisie "Mr Dr Bull"

William Inglott (1554-1621)
"The leaves bee greene"

Anonyme (Royaume-Uni, XVI-XVIIe)
"The Scottish gigg"
"Variations on the Romanesca"

Mahan Esfahani, clavecin

Malle aux trésors, le Fitzwilliam Virginal Book et les recueils de pièces de clavier gravitant autour de celui-ci auront fasciné les clavecinistes, musiques d’un autre monde qu’il fait savoir réinventer. Mahan Esfahani y céda dès ses 19 ans, il forma son style ici autant que chez Bach ou Scarlatti et dès les tourbillons du « Barafostus Dreame » de Thomas Tomkins l’accord parfait entre ses doigts véloces et l’esprit de ces musiques saisit l’auditeur. Comme cela danse, déboutonné et brillant, et comme son splendide Robert Goble sait chanter dans « Can she excuse my wrongs » de Dowland. Il ne lui préféra le virginal que pour quatre pièces des dix-neuf de cet album dont la savoureuse « The Scottish gigg ». C’est tout un univers à la fois intime et festifs qui irradie de ce disque si vif nommé d’après la fameuse Pavane et Gaillarde de Byrd, et pourtant Esfahani dévoile la quintessence de son art non pas dans les pièces de danses qu’il enlève avec tant de vivacité, mais bien dans les trois grandes fantaisies qui ponctuent l’album. Celle sur l’ « Hexacorde » de William Byrd rayonne, forme parfaite. L’album ne peut plus se quitter tant le claveciniste saisit tout ici avec une vitalité entêtante, au point que je me demande si ce n’est son plus bel ouvrage. (Discophilia - Artalinna.com) (Jean-Charles Hoffelé)

Les pièces rassemblées ici proviennent de recueils anglais de musique pour virginal, clavecin, clavicorde, compilés à la fin du XVIe siècle et au début du XVIIe, et dont le plus célèbre et le plus volumineux est le Fitzwilliam Virginal Book. Ces recueils reflètent l’ensemble des genres en usage à l’époque de leur confection : airs populaires, chansons, morceaux contrapuntiques, variations, danses (notamment gaillardes et pavanes), préludes, pièces de genre aux titres plus ou moins descriptifs etc. Ces morceaux, de longueur diverse, illustrent plus particulièrement certaines techniques auxquelles l'écriture doit sa brillance et sa virtuosité (diminutions notamment). Mahan Asfahani signe une notice bien représentative de sa personnalité « d’électron libre » — et de musicien qui sait être génial – et y assume tout ce que peut avoir de subjectif l'interprétation d’une musique à laquelle il est viscéralement attaché. Le parcours est varié, animé, plein d’élan, de fougue, de vertige même dans les pièces rapides, mais aussi retenu, grave, voire majestueux, dans les danses lentes, ou les pièces les plus « abstraites » (plages 11 par exemple). Des réserves cependant, quant à l’utilisation du clavecin à 2 claviers, copie d’un instrument du XVIIIe — nettement plus tardif que le répertoire interprété i — sollicité dans 15 des 19 pièces, avec une registration souvent démesurée, trop colorée, qui tend à surligner, à donner une épaisseur et un lustre inutiles, les registres utilisés étant, en plus, extrêmement contrastés, ce qui donne çà et là l’impression curieuse d’entendre un instrument « schizé » en deux, avec un vide ou un trou entre ses deux « timbres ». (Bertrand Abraham)

.  Write Review
Customers who bought this product also purchased
The Medieval Piper : Musique du Moyen-Âge et de la Renaissance pour instruments à vent. Schulze.
The Medieval Piper : Musique du Moyen-Âge et de la Renaissance pour instruments à vent. Schulze.

Clara Schumann, Beethoven : Concertos pour piano. Schirmer, Matiakh.
Clara Schumann, Beethoven : Concertos pour piano. Schirmer, Matiakh.

Vivaldi : Double concertos. La Serenissima, Chandler.
Vivaldi : Double concertos. La Serenissima, Chandler.


Home : Œuvres pour harpe seule. Hainen, DePeters.
Home : Œuvres pour harpe seule. Hainen, DePeters.


Bolivian Baroque : Musique baroque des missions indiennes Chiquitos et Moxos. Ensemble Florilegium.
Bolivian Baroque : Musique baroque des missions indiennes Chiquitos et Moxos. Ensemble Florilegium.


Rendez-vous Royal. Musique pour trompette et orgue. Sauter, Schmitt.
Rendez-vous Royal. Musique pour trompette et orgue. Sauter, Schmitt.

Order Product

15,36 €
Catalogue Price : 21,95 €
IN STOCK
Ships within 24 hours!
Free Shipping is available for this item
Free Shipping Available!
Click here for more info

ClicMag of the month
ClicMag n°73 - 07-08/2019
ClicMag n°73 - 07-08/2019
Label Info
Hyperion
All CDs from this label
Label Website
Tell A Friend


Tell someone you know about this product.