FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Petits prix  BRIL95766
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Taneiev : Musique de chambre pour piano. Cammarano, Deljavan, Castellitto, Agostinelli, Orlando.
5 de Classica
Classica de février 2020
Critique de Jérémie Cahen
Page n° 111
Format : 3 CD
Durée totale : 02:37:39

Enregistrement : 22-25/11/2013
Lieu : Atri
Pays : Italie

Label : Brilliant Classics
Référence : BRIL95766
EAN : 5028421957661

Année d'édition : 2019
Date de sortie : 05/06/2019

Genre : Classique
Serguei Ivanovitch Taneiev (1856-1915)
Sonate pour violon en la mineur
Trio pour piano en ré majeur, op. 22
Quatuor avec piano en mi majeur, op. 20
Quintette avec piano en sol mineur, op. 30

Alessandro Deljavan, piano
Daniele Orlando, violon
Daniela Cammarano, violon
Paolo Castellito, alto
Andrea Agostinelli, violoncelle

Sergei Taneiev se donna une mission : civiliser la musique russe, en l’inféodant à rien moins que Bach. Maître dans l’art de la fugue, il composa ses œuvres au cordeau, que ce soient ses symphonies, ses cantates, et jusqu’aux fulgurances de sa géniale Orestie : tout devait passer sous la toise de la forme classique, s’ordonner dans les polyphonies les plus rigoureuses. Sa musique de chambre n’y échappe pas, c’est d’ailleurs chez elle que la perfection formelle se voit le plus à nu. Si les deux grandes œuvres avec clavier, le Quatuor et le Quintette proclament cette prééminence avec un art souvent intimidant, le grand Trio op. 22 s’en libère, emporté par un génie mélodique copié sur Schumann, mais peu importe cette influence si sensible, le lyrisme auquel soudain cède Taneiev rappelle que de Tchaïkovski à Rachmaninov, le trio avec clavier en Russie est le lieu de la confidence. Alessandro Deljavan, le héros de cette anthologie inspirée, chante avec des délicatesses assez inouïes dans cette œuvre singulière où Taneiev abandonne son magister, et ses amis italiens le suivent en sonorité généreuses. Ils font aussi bien que les ensembles russes dans le Quatuor ou le Quintette, et pour ce dernier le clavier ample de Deljavan égale ceux de Judina, de Virsaladze, de Pletnev. Reste la Sonate pour violon, partition faible qui fait voir justement les éléments fugués à nu jusqu’à l’épuisement. Deljavan et Daniela Camaranno la sauvent à force de subtilités d’une rhétorique risquant sous d’autres mains rien moins que la sclérose. Mais courrez d’abord au Trio. (Discophilia - Artalinna.com) (Jean-Charles Hoffelé)

A major set of Russian-Romantic chamber masterpieces in powerfully compelling new recordings. Often known as ‘the Russian Brahms’, Sergei Taneyev has inspired devoted advocacy in musicians from Igor Oistrakh to Mikhail Pletnev and Steven Isserlis. Yet his music remains under-recorded and underappreciated, which is all the more curious in the case of his output for chamber music where he most nearly lives up to that unfair nickname. Aside from the late Violin Sonata, elliptical and no less Brahmsian in its way than its companions, all these works are conceived on a grand scale, abundant in soaring melody and impassioned lyricism, playing always to the strengths of their instrumentation and demanding the utmost in energy and commitment from their performers. Composed first, the Piano Quartet is dark and densely textured like its companions, but it also makes the warmest and most loving embrace of the listener, from the piano’s opening outburst of passion onwards. In the right hands this is music it’s impossible not to love – and hard to forget, too, in the case of the Adagio’s yearning main theme. The Piano Trio emulates not only Taneyev’s friend Tchaikovsky but older German models, Beethoven in particular, with its independence of parts where the piano stands as first among equals. By turns impetuous and imperial, the Trio gives the lie to the old idea of Taneyev as presenting a sternly unyielding countenance. Perhaps the most fully formed of this magnificent quartet is the Piano Quintet, where a Mendelssohnian lightness of touch in the Scherzo and finale counterbalances Taneyev at his most intense and contrapuntally driven in the huge opening Allegro.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Louis Vierne : Intégrale des symphonies pour orgue. Boerema.
Louis Vierne : Intégrale des symphonies pour orgue. Boerema.

Intégrale du Fitzwilliam Virginal Book. Belder.
Intégrale du Fitzwilliam Virginal Book. Belder.

Walter Braunfels : Te Deum, op. 32. Sjöberg, Jonsson, Honeck.
Walter Braunfels : Te Deum, op. 32. Sjöberg, Jonsson, Honeck.


Wolf-Ferrari : Musique pour piano. Catena.
Wolf-Ferrari : Musique pour piano. Catena.


Wolf-Ferrari : Trois sonates pour violon. Alogna, Catena.
Wolf-Ferrari : Trois sonates pour violon. Alogna, Catena.


Lili Boulanger : Hymne au Soleil, œuvres chorales. Baryshevskyi, Ensemble Orpheus, Alber.
Lili Boulanger : Hymne au Soleil, œuvres chorales. Baryshevskyi, Ensemble Orpheus, Alber.


Irina Bogdanova joue Chopin : Etudes, op. 10 et 25.
Irina Bogdanova joue Chopin : Etudes, op. 10 et 25.


Zelenka : Missa votiva. Bernius.
Zelenka : Missa votiva. Bernius.


Offenbach : L'œuvre pour piano. Sollini.
Offenbach : L'œuvre pour piano. Sollini.


Verdi : La Traviata. Moffo, Tucker, Merrill, Reynolds, Poli, Previtali.
Verdi : La Traviata. Moffo, Tucker, Merrill, Reynolds, Poli, Previtali.


Théodore Dubois : Quatuor et quintette pour piano. Triendl, Karmon, Spahn, Schilli, Kreynacke.
Théodore Dubois : Quatuor et quintette pour piano. Triendl, Karmon, Spahn, Schilli, Kreynacke.


Bach : Variations Goldberg (ens. vents). Arundo Quartet.
Bach : Variations Goldberg (ens. vents). Arundo Quartet.


Albéniz : Suite Iberia. De Larrocha.
Albéniz : Suite Iberia. De Larrocha.


Telemann : Sonates en trio et Fantaisies. Ensemble Extempore.
Telemann : Sonates en trio et Fantaisies. Ensemble Extempore.


Ferdinand Ries : Septuor et octuor. Ensemble Linos.
Ferdinand Ries : Septuor et octuor. Ensemble Linos.


Kalliwoda : Œuvres orchestrales. Bernius.
Kalliwoda : Œuvres orchestrales. Bernius.


Zelenka : Missa Sancti Josephi. Lezhneva, Taylor, Lichdi, Sells, Bernius.
Zelenka : Missa Sancti Josephi. Lezhneva, Taylor, Lichdi, Sells, Bernius.


Offenbach : Folies symphoniques. Griffiths.
Offenbach : Folies symphoniques. Griffiths.

Commander ce produit
SUPPRIME
Plus disponible à la vente
ClicMag du mois
ClicMag n°125 - 04/2024
ClicMag n°125 - 04/2024
Infos label
Brilliant Classics
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.