FrançaisEnglish
Advanced Search
Top  Catalog  Opera  DUX1622/23
MY ACCOUNT
MY WISHLIST
SHOPPING CART
Categories
Labels
Information
Stanislaw Moniuszko : Paria, opéra (version italienne). Holysz, Jezierski, Gorodetski, Borowicz.
Classica from November 2020
Review de Pierre Flinois
Page No. 108
Format : 2 CD
Total Time : 02:05:55

Recording : 07-12/04/2019
Location : Poznan
Country : Pologne
Sound : Stereo

Label : DUX
Catalog No. : DUX1622/23
EAN : 5902547016221
Price Code : DM029A

Publishing Year : 2020
Release Date : 29/07/2020

Genre : Classical
Stanislaw Moniuszko (1819-1872)
Paria, opéra en 3 actes et 1 prologue (version italienne)

Katarzyna Holysz, soprano (Neala)
Robert Jezierski, basse (Akebar)
Yuri Gorodetski, ténor (Idamor)
Szymon Komasa, baryton (Djares)
Tomasz Warmijak, ténor (Ratef)
Justyna Jedynak-Obloza, soprano (Sacerdotessa)
Chœur Philharmonique de Varsovie
Bartosz Michalowski, direction
Orchestre Philharmonique de Poznan
Lukasz Borowicz, direction

Le San Carlo de Naples vit le 12 janvier 1829 Il Paria, vingt-quatrième ouvrage lyrique de Gaetano Donizetti. Sujet indien, gage alors d’un exotisme certain, même si Domenico Gilardoni recycla dans son livret les éléments de celui habilement tissé par Gaetano Rossi pour l’opéra de Michele Caraffa. Ces deux poèmes lyriques avaient une même source, la tragédie d’Alfred Delavigne, Le Paria, histoire d’un héros victorieux au terme de longs combats sanguinaires qui se voit offrir la main de la fille du Grand Prêtre des brahmanes avant que ne soit découvert sa naissance indigne et son appartenance à la caste des Parias : il sera mis à mort, son épouse et son beau père envoyés en exil. Le couple aux ascendances inversées fait penser à Aida et à Radames, eux aussi broyés par le destin à cause de leur mésalliance. L’ouvrage de Donizetti tomba au bout de six soirées, lorsque Stanislaw Moniuszko se mit en quête d’un sujet pour ce qui allait devenir son ultime opéra, il entendait bien sortir de son pré carré. Il lui fallait un sujet exotique, où son orchestre se saisirait de nouveaux paysages, et un drame efficace capable de retenir l’intérêt des grandes scènes lyriques en dehors de la Pologne. A la fin des années 1850, lorsque le compositeur commença à écrire ce qui serait son ultime ouvrage, le sujet exploité par Donizetti était tombé dans l’oubli, on pouvait le remettre au devant de la scène, Wladislaw Miller fut chargé de traduire en italien le livret que Jan Checinski avant brossé d’après le drame de Delavigne, preuve que Moniuszko espérait bien que son Pariah (le h sauta pour la mouture italienne) connaitrait une carrière internationale. On sait la suite, le fiasco de la création varsovienne, les espoirs perdus de voir l’ouvrage donné sous des cieux plus propices, puis Moniusko mourut avec le bonheur tout de même de voir de voir le triomphe de Halka à Saint Pétersbourg, mais jamais Paria ne se releva du four de sa création. Même si on perçoit quelques maladresses dans l’appropriation de l’idiome italien par la plume du musicien, Paria mériterait bien de trouver le chemin des scènes ultramontaines, l’ouvrage abonde en pages saisissantes, son caractère sombre, la splendeur de ses chœurs (avec pour l’assemblée des brahmanes des effets de gong et une poétique exotique singulière), l’ardeur de son écriture vocale dressent un tout nouveau visage de l’univers lyrique du compositeur du Manoir hanté, visage que Lukasz Borowicz anime avec brio. Si son Idamor a des vaillances de Radames (l’opéra de Verdi suivra de peu, les deux partitions montrent certaines proximités jusque dans cet enlacement de l’intime et du grandiose), saisit avec art par Yuri Gorodetski, hélas Katarzyna Holysz, voix élimée, trémule le rôle assez magnifique de Neala, quelle déception, surtout après son incarnation bien plus prenante dans la version polonaise. C’est la seule paille – mais de taille- de cet enregistrement porté sinon par une équipe impeccable, mais qui ne dispensera pourtant pas de connaitre la version de la mouture polonaise que DUX serait bien inspirée de rééditer. (Discophilia - Artalinna.com) (Jean-Charles Hoffelé)

The 200th anniversary of the birth of Stanislaw Moniuszko, falling in 2019, prompts many musicians and concert and festival organisers to promote, in particular, the forgotten works of the Polish Romantic. Performed for the first time on 12 December 1869, the opera The Pariah met with severe criticism during the composer’s lifetime. Almost 50 years later, during Warsaw’s reopening, The Pariah also did not get much sympathy from the audience and reviewers. This album, including a concert recording made during this year’s Ludwig van Beethoven Easter Festival, is a great opportunity to get acquainted with this little-known work.

.  Write Review
Customers who bought this product also purchased
Smetana : Quatuors à cordes n° 1 et 2. Quatuor Pavel Haas. [Vinyle]
Smetana : Quatuors à cordes n° 1 et 2. Quatuor Pavel Haas. [Vinyle]

Johann Georg Albrechtsberger : Concertos pour guimbarde, mandora et orchestre. Mayr, Kirsch, Stadlmair.
Johann Georg Albrechtsberger : Concertos pour guimbarde, mandora et orchestre. Mayr, Kirsch, Stadlmair.

Moussorgski, Prokofiev : Œuvres pour piano. Osborne.
Moussorgski, Prokofiev : Œuvres pour piano. Osborne.


Krzysztof Meyer : Œuvres de jeunesse pour orchestre. Wit, Silva, Klauza, Stryja.
Krzysztof Meyer : Œuvres de jeunesse pour orchestre. Wit, Silva, Klauza, Stryja.


Franz Schrecker : Der Schmied von Gent. Zwarg, Dreißig, Beermann.
Franz Schrecker : Der Schmied von Gent. Zwarg, Dreißig, Beermann.


Joachim Kaczkowski : Concertos pour violon n° 1 et 2. Marucha, Rodek.
Joachim Kaczkowski : Concertos pour violon n° 1 et 2. Marucha, Rodek.


Crumb : Black Angels
Crumb : Black Angels


Offenbach : Pomme d'Api - Sur un volcan. Léger, Laconi, Barrard, Willens.
Offenbach : Pomme d'Api - Sur un volcan. Léger, Laconi, Barrard, Willens.


Carl Friedrich Abel : Symphonies, op. 7. La Stagione, Schneider.
Carl Friedrich Abel : Symphonies, op. 7. La Stagione, Schneider.


Marco Momi : Almost Nowhere. Ensemble Nikel.
Marco Momi : Almost Nowhere. Ensemble Nikel.


Grazyna Bacewicz : Musique de chambre pour violon et piano. Klimaszewska, Rettner.
Grazyna Bacewicz : Musique de chambre pour violon et piano. Klimaszewska, Rettner.


Miguel Farias : Up and down. Bruttin, Wendeberg, Pironkoff.
Miguel Farias : Up and down. Bruttin, Wendeberg, Pironkoff.


Reich : Sextet - Double Sextet. Ekkozone, Reumert.
Reich : Sextet - Double Sextet. Ekkozone, Reumert.


Nikolai Miaskovski : Intégrale des symphonies. Svetlanov.
Nikolai Miaskovski : Intégrale des symphonies. Svetlanov.


Henryk Mikolaj Górecki : Sanctus Adalbertus, op. 71. Tracz, Kuflyuk, Blaszczyk.
Henryk Mikolaj Górecki : Sanctus Adalbertus, op. 71. Tracz, Kuflyuk, Blaszczyk.


Lehár : Wo die Lerche singt. Portmann, Feldhofer, Taruntsov, Ernst, Burkert.
Lehár : Wo die Lerche singt. Portmann, Feldhofer, Taruntsov, Ernst, Burkert.


Joseph Leopold Eybler : Symphonies n° 1 et 2. Hofstetter.
Joseph Leopold Eybler : Symphonies n° 1 et 2. Hofstetter.


Johann Strauss II : La Chauve-Souris, opérette. Patzak, Güden, Dermota, Poell, Lipp, Wagner, Krauss.
Johann Strauss II : La Chauve-Souris, opérette. Patzak, Güden, Dermota, Poell, Lipp, Wagner, Krauss.

Order Product

21,12 €
Catalogue Price : 30,18 €
IN STOCK
Ships within 24 hours!
Free Shipping is available for this item
Free Shipping Available!
Click here for more info

ClicMag of the month
ClicMag n°87 - 11/2020
ClicMag n°87 - 11/2020
Label Info
DUX
All CDs from this label
Label Website
Tell A Friend


Tell someone you know about this product.