FrançaisEnglish
Advanced Search
Top  Catalog  Historical  C981115
MY ACCOUNT
MY WISHLIST
SHOPPING CART
Categories
Labels
Information
Rafael Kubelik : The Munich Symphonic Recordings.
Format : 15 CD Digibox

Recording : 1963-1985
Location : Munich
Country : Allemagne

Label : Orfeo
Catalog No. : C981115
EAN : 4011790981154
Price Code : DM089

Publishing Year : 2019
Release Date : 05/06/2019

Genre : Classical
Joseph Haydn (1732-1809)
Symphonie n° 99, Hob I:99

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
Symphonie n° 25, K 183
Symphonie n° 38, K 504 "Praque"
Symphonie n° 40, K 550
Symphonie n° 41, K 551 "Jupiter"

Ludwig van Beethoven (1770-1827)
Symphonie n° 9, op. 125

Johannes Brahms (1833-1897)
Symphonie n° 1, op. 68
Symphonie n° 2, op. 73
Symphonie n° 3, op. 90
Symphonie n° 4, op. 98

Antonín Dvorák (1841-1904)
Symphonie n° 6, op. 80
Symphonie n° 7, op. 70
Symphonie n° 8, op. 88
Symphonie n° 9, op. 95 "Du Nouveau Monde"
Sérénade, op. 22
Sérénade, op. 44

Anton Bruckner (1824-1896)
Symphonie n° 8
Symphonie n° 9

Hector Berlioz (1803-1868)
Symphonie fantastique, op. 14
Ouverture "Le Corsaire"

Bedrich Smetana (1824-1884)
Mà Vlast, cycle de 6 poèmes symphoniques
Vysehrad
Vltava (La Moldau)
Sarká
Ceckých Luhu A Háju
Tábor
Blaník

Leos Janácek (1854-1928)
Sinfonietta

Karl Amadeus Hartmann (1905-1963)
Symphonic Hymns pour grand orchestre

Béla Bartók (1881-1945)
Musique pour cordes, percussion et célesta, Sz 106
Concerto pour orchestre, Sz 116

Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks
Rafael Kubelik, direction

Il manquait aux gravures consenties par Rafael Kubelik et ses Munichois à Deutsche Grammophon les Symphonies de Brahms : Decca, label alors encore ennemi, les avait captées mais avec les Wiener Philharmoniker, Kubelik voulait pourtant y revenir. Les années 1980 inventaient le CD, Kubelik et son orchestre trouvaient un nouveau label très argenté et aventureux : Brahms donc. Lectures parfaites et qui laissèrent comme un doute. Kubelik était déjà ailleurs, son nouveau monde s’appelait Mozart : un Don Giovanni génial et resté méconnu, mal édité, distribué sous étiquette Eurodisc (et qui pourtant affichait les nouvelles gloires de Munich, Varady, Auger, Titus, Thomas Moser) aura certainement fait oublier qu’alors dans les symphonies Kubelik retrouvait l’imagination, les foucades mais aussi l’ordonnancement impérieux qu’y mit jadis Richard Strauss lui-même. Mais le disque les ignorait : la révolution Harnoncourt était déjà en marche. Pour l’heure, Orfeo lui proposa de revenir au chef d’œuvre fondateur de la littérature symphonique tchèque qu’il avait abordé pour DG avec un orchestre américain (Boston !). Sa nouvelle « Patrie » gravé en 1984 est en soi un achèvement, paysages aussi parfaits qu’émouvants, battue fluide, couleurs subtiles, une merveille que même l’intensité du concert des ultimes retrouvailles de la Philharmonie tchèque à Prague ne peut faire oublier. Mais Mozart ? Heureusement Orfeo, plongeant avant Audite dans les Archives de la Radio Bavaroise, rétablit la vérité en publiant quatre symphonies dont une Prague et une Jupiter à tomber qu’au studio les même ne réussiront pas à un tel degré d’élévation et de flamboiement pour Sony. Une 9e de Beethoven alerte et lumineuse se coule dans ce lignage (et les quelques mots de Fassbaender y sont prodigieux, écoutez seulement). Des Dvorak libres, aventureux, « rubatissimes », une Sinfonia de Janacek en plein champs, ne nous en apprennent pas plus mais augmentent le plaisir de ses enregistrements de studio, alors que des deux ultimes Symphonies de Bruckner, introuvables ailleurs, il ôte tout pathos et déploie les lignes à l’infini comme il faisait pour les ultimes opus de Mahler. Merveille, sa Fantastique certes ! mais surtout son Ouverture du Corsaire, avide de cordes comme jamais sinon chez Kletzki (avec le Philharmonia, oublié par EMI Warner son éditeur, vergogna !) rappellent qu’il fut toujours un fanatique de la cause Berlioz depuis ses Troyens de Covent Garden. Quel dommage qu’Orfeo n’ait pas aussi exhumé son Harold en Italie ! mais l’Hymne Symphonique d’Hartmann, un plein disque Bartók (Musique pour cordes, Concerto pour orchestre) plutôt crépusculaire disent aussi que Kubelik, lui-même compositeur, fut l’enfant de son siècle. (Discophilia - Artalinna.com) (Jean-Charles Hoffelé)

From 1961–79, Kubelík was principal conductor of the Symphony Orchestra of Bavarian Radio in Munich. He had found there his new musical home. He led the BR Symphony Orchestra to new heights, developing a unique sound and performance culture in a perfect diversity of repertoire from Baroque music up to free tonal Expressionism and to Karl Amadeus Hartmann and Benjamin Britten. As a musician, his prime directive was lyrical phrasing as well as clear and conscious articulation of the harmonic tensions and the vitality of the rhythmical and metric flow. He always had all these elements in mind, seeking to balance them. And Kubelík loved the gorgeous, lush sound, but never at the price of diaphanousness.This CD Edition gives us a detailed overview about his legendary interpretations and i also a time document of his long time working period in the city of Munich.

.  Write Review
Customers who bought this product also purchased
Widor, Vierne : Symphonies pour orgue. Apkalna.
Widor, Vierne : Symphonies pour orgue. Apkalna.

Edition anniversaire des 150 ans du Wiener Staatsoper. Böhm, Karajan, Abbado, Nelsons, Thielemann, Lopez Cobos, Wleser-Möst.
Edition anniversaire des 150 ans du Wiener Staatsoper. Böhm, Karajan, Abbado, Nelsons, Thielemann, Lopez Cobos, Wleser-Möst.

La discothèque idéale de Diapason, vol. 18 / Brahms : L'œuvre pour piano et concertos.
La discothèque idéale de Diapason, vol. 18 / Brahms : L'œuvre pour piano et concertos.


Edition 40eme anniversaire Orfeo : Les voix de légende.
Edition 40eme anniversaire Orfeo : Les voix de légende.


Bach : Transcriptions. Loreggian, Attademo, Bartoli, Bosgraaf, Katkus, Serebrier, Sasso.
Bach : Transcriptions. Loreggian, Attademo, Bartoli, Bosgraaf, Katkus, Serebrier, Sasso.


Beethoven : Intégrale des symphonies. Blomstedt.
Beethoven : Intégrale des symphonies. Blomstedt.


Alexandre Glazounov : Les Symphonies. Järvi.
Alexandre Glazounov : Les Symphonies. Järvi.


La discothèque idéale de Diapason, vol. 17 / Schumann : L'œuvre pour piano.
La discothèque idéale de Diapason, vol. 17 / Schumann : L'œuvre pour piano.


Auber : Le Cheval de Bronze, opéra. Fuchs, Equiluz, Di Costa, Heppe, Richter.
Auber : Le Cheval de Bronze, opéra. Fuchs, Equiluz, Di Costa, Heppe, Richter.


L'Art de Natalia Osipova : Gisèle - Le Lac des Cygnes - La Fille mal gardée - Force of Nature Natalia.
L'Art de Natalia Osipova : Gisèle - Le Lac des Cygnes - La Fille mal gardée - Force of Nature Natalia.


Staatskapelle Berlin : Les enregistrements Eterna légendaires. Suitner, Herbig.
Staatskapelle Berlin : Les enregistrements Eterna légendaires. Suitner, Herbig.


Edition 40eme anniversaire Orfeo : Les chefs d'orchestre de légende.
Edition 40eme anniversaire Orfeo : Les chefs d'orchestre de légende.


Edition 40eme anniversaire Orfeo : Les pianistes de légende.
Edition 40eme anniversaire Orfeo : Les pianistes de légende.


Quartetto Italiano : Intégrale des enregistrements RIAS - Berlin, 1951-1963.
Quartetto Italiano : Intégrale des enregistrements RIAS - Berlin, 1951-1963.


Grieg : L'œuvre orchestrale. Aadland.
Grieg : L'œuvre orchestrale. Aadland.

Order Product

64,56 €
Catalogue Price : 92,26 €
IN STOCK
Ships within 24 hours!
Free Shipping is available for this item
Free Shipping Available!
Click here for more info

ClicMag of the month
ClicMag n°91 - 03/2021
ClicMag n°91 - 03/2021
Label Info
Orfeo
All CDs from this label
Label Website
Tell A Friend


Tell someone you know about this product.