FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  DVD & Blu-ray  CM802904
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Mahler : Symphonie n° 2. Reiss, Mumford, Dudamel.
Diapason de mars 2021
Critique de Christophe Huss
Page n° 89
Classica de mars 2021
Critique de Yannick Millon
Page n° 120
Format : 1 Blu-ray Disc
Durée totale : 01:31:00

Enregistrement : 27/06/2019
Lieu : Barcelone
Pays : Espagne
Prise de son : Live / PCM Stereo + DTS-HD Master Audio
Rapport de forme : 1080i / 16:9
Sous-titres : DE, EN, FR, ES, JP, KO

Label : C Major Entertainment
Référence : CM802904
EAN : 0814337017637
Code Prix : DM040

Année d'édition : 2020
Date de sortie : 02/09/2020

Genre : Classique
Gustav Mahler (1860-1911)
Symphonie n° 2 en ut mineur "Résurrection"

Chen Reiss, soprano
Tamara Mumford, mezzo-soprano
Chœur de chambre Orfeó Català du Palau de la Música Catalana
Münchner Philharmoniker
Gustavo Dudamel, direction

Déception. Dans le cadre néo-baroque du Palau de la Musica Catalana de Barcelone, Gustavo Dudamel, que j’ai connu plus inspiré chez Mahler (ses 7e et 8e Symphonies avaient d’autres audaces), échoue devant la grande arche de la Résurrection, et ce dès les premières mesures du Maestoso. Qu’est-il arrivé à la phalange munichoise, qui soudain n’attaque pas, joue étale, sans direction, serait-ce l’influence délétère de Valery Gergiev qui en a tant émoussé les pupitres ces dernières années ? Comme s’il était conscient de cet écueil, Gustavo Dudamel soigne les passages lyriques, savoure les pianissimos, tout cela fait beaucoup d’instants merveilleux, et d’un raffinement sonore certain, mais est-ce l’œuvre ? Adieux transcendance, adieux surtout violence, ni le corps ni l’âme ne sont saisis par cette musique d’habitude si suggestive et ce jusqu’au final séquentiel. Pire moment, le Scherzo pâle et alourdi. Solistes honnêtes, chœur moyen, on peut oublier. (Discophilia - Artalinna.com) (Jean-Charles Hoffelé)

C’était il y a un an seulement… dans le somptueux Palau de la Musica Catalana de Barcelone, chef d’œuvre de l’architecture Art Nouveau dû à Luis Domènech i Montaner (le maître de Gaudi), réputé de surcroît pour son acoustique magnifique, Gustavo Dudamel dirigeait (par cœur, l’exploit n’est pas mince) l’orchestre philharmonique de Munich et les choeurs catalans dans la Résurrection de Mahler. Le plateau était plein à craquer, les tribunes où se massait le chœur aussi. Quand pourrons-nous revoir pareil concert ? L’orchestre est magnifique, on le sait depuis l’extraordinaire niveau auquel l’avait hissé Celibidache (et tant pis si le génial roumain détestait Mahler) et les chœurs catalans (Orfeo Catala et chœur de chambre du Palau de la Musica Catalana) d’une homogénéité impressionnante. Chen Reiss est une soprano lumineuse, un rien devant l’alto de Tamara Mumford à laquelle revient pourtant le célèbre Urlich qui ouvre le finale. Dudamel n’hésite pas à accuser les contrastes dans des tempos larges et volontiers spectaculaires, ne s’offrant comme seule diversion à sa concentration palpable que les deuxième et troisième mouvements où il se laisse aller à un swing pas forcément très viennois mais bien séduisant néanmoins. Le témoignage d’un superbe concert dirigé par un chef qui a sensiblement mûri ces dernières années, visuellement très réussi de surcroît. (Richard Wander)

Barcelona’s Palau de la Música Catalana, world heritage site and one of the world’s most beautiful concert halls, hosted Gustavo Dudamel and the Münchner Philharmoniker with an unforgettable performance of Mahler’s Symphony No. 2 “The Resurrection.“ The composer emphasizes life and death in all its terrible and stunning splendour in this overwhelming opus: “There is nothing except the complete substance of my whole life”, he remarked on his all-embracing oeuvre. Gustavo Dudamel, who said it was “a privilege to conduct this work in this unique venue“, and his ensemble were celebrated with more than then minutes of applause. American mezzo-soprano Tamara Mumford and Israeli soprano Chen Reiss as well as the seemingly weightless choirs of Orfeó Català and Cor de Cambra del Palau de la Música Catalana perform a mark-shattering finale with goosebumps.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Bach : Variations Goldberg. Hewitt.
Bach : Variations Goldberg. Hewitt.

Festival de Salzbourg : Edition du centenaire.
Festival de Salzbourg : Edition du centenaire.

Janácek : Œuvres orchestrales. Netopil.
Janácek : Œuvres orchestrales. Netopil.


Herbert von Karajan : Maestro for the Screen, documentaire. Wübbolt
Herbert von Karajan : Maestro for the Screen, documentaire. Wübbolt


Schubert : Sonates pour piano n° 13, 14. Richter.
Schubert : Sonates pour piano n° 13, 14. Richter.


Haendel/Mozart : Le Messie. Tsallagova, Lehmkuhl, Croft, Coca Loza, Minkowski, Wilson.
Haendel/Mozart : Le Messie. Tsallagova, Lehmkuhl, Croft, Coca Loza, Minkowski, Wilson.


Michael Pelzel : Sempiternal Lock-in, portrait du compositeur. Klangforum, Kalitzke, Cambreling, Hirsch.
Michael Pelzel : Sempiternal Lock-in, portrait du compositeur. Klangforum, Kalitzke, Cambreling, Hirsch.


Josef Suk : Musique de chambre, vol. 2. Trio et Quatuor Suk.
Josef Suk : Musique de chambre, vol. 2. Trio et Quatuor Suk.


Smetana : Libuse, opéra. Podvalova, Muz, Zitek, Vojta, Veverka, Talich.
Smetana : Libuse, opéra. Podvalova, Muz, Zitek, Vojta, Veverka, Talich.


Vivaldi : Intégrale de la musique sacrée. King.
Vivaldi : Intégrale de la musique sacrée. King.


Bernard Haitink : Concert d'Adieu au Salzbourg Festival.
Bernard Haitink : Concert d'Adieu au Salzbourg Festival.


Morten Lauridsen : Œuvres chorales. Layton.
Morten Lauridsen : Œuvres chorales. Layton.


Carl Czerny : Concertos pour piano. Shelley.
Carl Czerny : Concertos pour piano. Shelley.


Bruch : L'œuvre pour violon et orchestre, vol. 1. Weithaas, Bäumer.
Bruch : L'œuvre pour violon et orchestre, vol. 1. Weithaas, Bäumer.


Kunc, Stolcer Slavenski, Lhotka : Quatuors à cordes. Quatuor Sebastian.
Kunc, Stolcer Slavenski, Lhotka : Quatuors à cordes. Quatuor Sebastian.


Martinu : Musique de chambre pour alto. Besa.
Martinu : Musique de chambre pour alto. Besa.


Beethoven's Ninth, Symphony for the World. Currentzis, Dun, Prokofiev, Sado, Whittaker, Diangienda, Karabtchevsky.
Beethoven's Ninth, Symphony for the World. Currentzis, Dun, Prokofiev, Sado, Whittaker, Diangienda, Karabtchevsky.


Offenbach : Orphée aux Enfers. Prieto, Lewek, Hopp, Von Otter, Beekmann, Winkler, Mazzola, Kosky.
Offenbach : Orphée aux Enfers. Prieto, Lewek, Hopp, Von Otter, Beekmann, Winkler, Mazzola, Kosky.

Commander ce produit

29,28 €
Prix catalogue : 41,84 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°123 - 02/2024
ClicMag n°123 - 02/2024
Infos label
C Major Entertainment
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.