FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Petits prix  LPO0113
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Mahler : Symphonie n° 4. Fomina, Jurowski.
Diapason de octobre 2019
Critique de Christophe Huss
Page n° 102
5 de Classica
Classica de décembre 2019
Critique de Yannick Million
Page n° 100
Format : 1 CD
Durée totale : 00:59:07

Enregistrement : 12/10/2016
Lieu : Londres
Pays : Royaume-Uni
Prise de son : Live / Stereo

Label : LPO
Référence : LPO0113
EAN : 5060096760252
Code Prix : DM014A

Année d'édition : 2019
Date de sortie : 04/09/2019

Genre : Classique
Gustav Mahler (1860-1911)
Symphonie n° 4 en sol majeur

Sofia Fomina, soprano
London Philharmonic Orchestra
Vladimir Jurowski, direction

En juillet 1899, Mahler établit le plan d’une nouvelle partition en six mouvements, à l’identique de la Troisième symphonie. Il réduit progressivement l’ouvrage aux quatre mouvements “traditionnels” et allège l’instrumentation. Le chœur de la précédente symphonie disparait au profit d’un lied pastoral conclusif. Après ses gravures des Symphonies n°1 et n° 2, le chef russe poursuit ce qui apparaît comme une intégrale. L’approche étonne tout d’abord par la lenteur des temps qui permettent, aussi, d’entendre les moindres détails de l’orchestration. Cela d’autant plus que Jurowski modère le rubato et sollicite la plus grande concentration des pupitres captés en concert. De belles trouvailles en termes de contrastes, mais, revers de la médaille, l’extrême précision nuit parfois au chant pastoral du premier mouvement. Noté “dans un mouvement modéré, sans hâte” le second mouvement perd ainsi de sa force “diabolique” et plus encore de son ironie. Admirons toutefois les pupitres des vents qui s’en donnent à cœur joie. L’adagio est de belle facture, à l’émotion canalisée par la tenue irréprochable des équilibres. Bâti sur le lied Das himmlische Leben – la Vie céleste composé en 1892, le finale évoque une atmosphère paradisiaque dont la voix de la soprano restaure la clarté pastel de l’enfance. Sofia Fomina et Vladimir Jurowski interprètent cette page délicate comme une rêverie, une contemplation qui ne manque ni de tendresse ni de panache. (Jean Dandrésy)

D’où coule chez Mahler cette veine alerte, impertinente, qui ne sait pourtant pas renoncer aux charmes ? De Haydn, semble dire Vladimir Jurowski, qui soigne son orchestre londonien comme une formation de chambre : cette flûte qui a un ton d’argent, ce hautbois qui roucoule, ces contrebasses légères comme des plumes accordent leurs délicates palettes à des rubatos impondérables, littéralement cette symphonie est aérienne comme jamais, tendre, secrète, douce, avec quelque chose de mystérieux comme cette ombre qui se voit dans certains sourires. La perfection du jeu instrumental qui saisit dès les premières mesures ne serait pourtant rien si sur un tel décor ne soufflait pas un esprit aventureux, quelques chose d’infiniment libre dans le contrôle, d’allégrement aventureux dans les phrasés, les accents, les correspondances des timbres, tout un univers en apesanteur qui envole jusqu’à l’immense forte du Ruhevoll : le ciel s’ouvre sur un soleil qui semble danser dans son éclat. Vertigineux, au point que cette 4e ne ressemblera à aucune de celles que vous connaissez, et qu’elle rejoint le vert paradis atteint seulement par Bruno Walter et Irmgard Seefried avec les Wiener Philharmoniker. Au final, Sofia Fomina, cette Zerbinette, ploie la phrase, dore son timbre, fruite ses aigus, délice d’abandon surveillé que Jurowski berce dans un écrin de songes légers. Merveille je vous dis. (Discophilia - Artalinna.com) (Jean-Charles Hoffelé)

This live concert recording features Principal Conductor of the London Philharmonic Orchestra, Vladimir Jurowski, alongside star Russian soprano, Sofia Fomina, and LPO Leader, Pieter Schoeman. This is the first single release of Mahler’s Fourth Symphony on the LPO Label, and adds to previous releases of Mahler’s First (LPO-0070) and Second (LPO-0054) Symphonies conducted by Vladimir Jurowski. Vladimir Jurowski’s performance of the Second Symphony was a Gramophone Editor’s Choice: ‘A performance of revelations, big and small, and easily the most illuminating to have appeared on disc in a very long time. Jurowski wipes the floor with the recent Rattle and Jansons accounts and is probably now the prime recommendation, the ‘library’ choice, that has for so long eluded us’. Sofia Fomina’s voice is ideally suited to Mahler’s vision of child-like innocence in the piece. Her performance was much praised; The Telegraph gave the concert four stars and said ‘Sofia Fomina’s shining soprano, an ideal voice for this music, softened ... as her voice floated towards the work’s quiet end’. Leader Pieter Schoeman gave a stand-out performance in the ‘Death’s Fiddle’ part of the second movement. Classical Source called it ‘an excellent and characterful account’, and The Telegraph commented that Schoeman ‘evoked the sinister fiddler with ill-tuned relish’.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Beethoven : Missa Solemnis. Hargan, Lipovsek, Moser, Hölle, Gielen.
Beethoven : Missa Solemnis. Hargan, Lipovsek, Moser, Hölle, Gielen.

Johan Botha : Airs d'opéras italiens. Stoyanova, Urmana, Bruson, Jordan, Abbado, Domingo, Fischer.
Johan Botha : Airs d'opéras italiens. Stoyanova, Urmana, Bruson, Jordan, Abbado, Domingo, Fischer.

Mahler : Symphonie n° 5. Fischer.
Mahler : Symphonie n° 5. Fischer.


Edition 40eme anniversaire Orfeo : Les voix de légende.
Edition 40eme anniversaire Orfeo : Les voix de légende.


Feld, Flosman, Bodorova : Concertos pour alto. Hosprova, Kucera, Brauner.
Feld, Flosman, Bodorova : Concertos pour alto. Hosprova, Kucera, Brauner.


Beethoven : Les quatuor à cordes. Quatuor Suske.
Beethoven : Les quatuor à cordes. Quatuor Suske.


Cerha, Katzer, Lauba : Concertos pour saxophone. Ernst, Gielen, Hirsch, Feltz.
Cerha, Katzer, Lauba : Concertos pour saxophone. Ernst, Gielen, Hirsch, Feltz.


Beethoven : Intégrale des trios pour piano. Trio Van Baerle.
Beethoven : Intégrale des trios pour piano. Trio Van Baerle.


Beethoven : Intégrale des symphonies - Missa Solemnis. Dasch, Beczala, Garanca, Stoyanova, Selig, Thielemann.
Beethoven : Intégrale des symphonies - Missa Solemnis. Dasch, Beczala, Garanca, Stoyanova, Selig, Thielemann.

Commander ce produit

10,32 €
Prix catalogue : 14,75 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°93 - 05/2021
ClicMag n°93 - 05/2021
Infos label
LPO
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.