FrançaisEnglish
Advanced Search
Top  Catalog  Our Labels  Classical  CPO  CPO555360
MY ACCOUNT
MY WISHLIST
SHOPPING CART
Categories
Labels
Information
Karl Weigl : Concerto pour piano - Rhapsody - Lieder. Triendl, Johnson, Gaudenz.
5 de Diapason
Diapason from February 2023
Review de Jean-Claude Hulot
Page No. 94
Format : 1 CD
Total Time : 01:09:18

Recording : 2021-2022
Location : Iéna
Country : Allemagne
Sound : Stereo

Label : CPO
Catalog No. : CPO555360
EAN : 0761203536023
Price Code : DM021A

Publishing Year : 2022
Release Date : 07/12/2022

Genre : Classical
Karl Weigl (1881-1949)
Trois mélodies pour soprano et orchestre
Rhapsodie pour orchestre à cordes
Concerto pour piano en fa mineur, op. 21

Lina Johnson, soprano
Oliver Triendl, piano
Jenaer Philharmonie
Simon Gaudenz, direction

Le temps de Karl Weigl serait-il venu ? Les Symphonies, pas plus les Quatuors, ne sont encore enregistrés au complet, mais chaque nouvelle parution accuse l’importance et la qualité de son œuvre. Celle-ci ne fera pas exception. Le triptyque des trois grand Lieder symphoniques, où la soprano s’entoure d’un immense orchestre aux couleurs mahlériennes, sera pour beaucoup une révélation. Weigl fut un maitre du Lied, à l’égal de Mahler et de Strauss, qui révéraient ses œuvres. Hélas le compositeur du Chant de la Terre n’aura pu entendre ces Lieder achevés en 1916. Une dimension cataclysmique y transparait, guère éloignée des tensions inhérentes aux premières partitions de la Seconde Ecole de Vienne, que les horreurs de la Grande Guerre auront imposée. Lina Johnson en domine les sombres élans comme la tessiture hardie de son grand soprano, magnifique simplement. La Rapsodie pour cordes, déduits du Sextuor à archets de 1906 pourrait faire pendant à la "Verklärte Nacht", même exaltation, même lyrique éperdue, Simon Gaudenz n’hésitant pas à souligner le parallèle. Sombre, hanté, d’une puissance expressive saisissante dès le vaste orage qui l’ouvre, où Weigl semble répondre à celui du Premier Concerto de Brahms, le Concerto pour piano op. 21 (à ne pas confondre avec le Concerto pour la main gauche de 1924, écrit pour Paul Wittgenstein), semble saisir toutes les tempêtes qui s’amassent sur la vieille Europe. Cette œuvre au noir fascinante, défendue avec tout le souffre et l’élan nécessaire par Oliver Triendl, infatigable défricheur, constitue un ajout majeur à la discographie en devenir d’un compositeur majeur de la Vienne de la première moitié du XXe Siècle. Mais j’y pense, et si Simon Gaudens et la Jenaer Philharmonie s’attelaient à une intégrale des Symphonies ? (Discophilia - Artalinna.com) (Jean-Charles Hoffelé)

Weigl appartient à cette génération de grands musiciens juifs viennois contraints à l’exil après l’Anschluss et dont on redécouvre enfin la richesse d’inspiration. Aux côtés de Zemlinsky, Wellesz, Gal, Korngold notamment, il fut l’un des plus importants de son époque. Mais l’exil américain ne lui réussit pas et il mourut oublié en 1949. Ses symphonies réapparaissent peu à peu (CPO nous donnera-t-il enfin l’intégrale qu’on attend ?), quelques quatuors ont été gravés, Raphael Wallfisch a enregistré ses œuvres pour violoncelle déjà pour CPO. Cette fois, c’est un panorama généreux et diversifié qui nous parvient. Le chef d’œuvre en est le cycle de trois lieder avec orchestre qui ouvre le CD ; écrits en 1916, ils témoignent d’une formidable maîtrise de l’orchestration et d’une harmonie complexe et audacieuse ; sur des poèmes de Ricarda Huch, ils forment un triptyque magistral, en particulier le premier, le plus vaste des trois. La Rhapsodie pour cordes qui suit est l’extension tardive (1931) du sextuor composé en 1906 ; l’influence de la "Nuit transfigurée" est, sans surprise, patente dans cette grande partition d’une richesse compositionnelle étonnante. Reste le concerto pour piano créé en 1931 par Ignaz Friedmann et les viennois sous la baguette de George Szell, remarquable autant par son superbe mouvement lent que par ses échos Mahlériens (Weigl fut répétiteur du maître à l’opéra de Vienne). Comme à l’accoutumée l’œuvre bénéficie de l’interprétation engagée d’Oliver Triendl, accompagné avec précision par Simon Gaudenz, mais on salue aussi la prestation de Lina Johnson dans les redoutables lieder. (Richard Wander)

The orchestral songs by the now almost forgotten Viennese composer and late Romantic Karl Weigl date from 1916, while the Rhapsody for String Orchestra goes back to the String Sextet composed in 1906, but was composed together with the Piano Concerto only in 1931 and, like the latter, reveals a progressive and yet completely organic, natural development. There are neither radical changes of direction nor any signs of stagnation in Weigl's work. We can perhaps best see where Weigl was to be placed in the New Music of the twenties from the fact that the Composition Prize of the City of Vienna in 1925 was awarded to four prominent artists: Karl Weigl, Franz Schmidt, Alban Berg and Anton Webern. Weigl never reached the dissonant extremes of expression with his language as Alban Berg did, but the works on this CD show that he often ventured to the limits of his self-imposed scope. The Piano Concerto is the most unusual and original work on this CD and illustrates the transition from the tantalisingly seductive language of Weigl's early Viennese works to a more powerful, definite tone.

.  Write Review
Customers who bought this product also purchased
Martha Argerich : Les premiers enregistrements.
Martha Argerich : Les premiers enregistrements.

Nicola Porpora : L'aureo serto. Foresti, Buccarella.
Nicola Porpora : L'aureo serto. Foresti, Buccarella.

Grand concert d'ouverture de la Philharmonie de l'Elbe à Hambourg. Jaroussky, Müller, Lehmkuhl, Breslik, Terfel, Hengelbrock.
Grand concert d'ouverture de la Philharmonie de l'Elbe à Hambourg. Jaroussky, Müller, Lehmkuhl, Breslik, Terfel, Hengelbrock.


Ferdinand Hiller : Quatuor et quintette pour piano. Triendl, Minguet Quartett.
Ferdinand Hiller : Quatuor et quintette pour piano. Triendl, Minguet Quartett.


Paul Lincke : Ouvertures, vol. 1. Theis.
Paul Lincke : Ouvertures, vol. 1. Theis.


La discothèque idéale de Diapason, vol. 4 / Mozart : Les grands opéras.
La discothèque idéale de Diapason, vol. 4 / Mozart : Les grands opéras.


Hildegard von Bingen : A feather on the breath of God. Kirkby, Gothic Voices, Page.
Hildegard von Bingen : A feather on the breath of God. Kirkby, Gothic Voices, Page.


Spohr : Octuor, Nonette et concerto pour clarinette. De Peyer, Davis.
Spohr : Octuor, Nonette et concerto pour clarinette. De Peyer, Davis.


Rossini : L'Italienne à Alger. Bartoli, Abdrazakov, Corbelli, Rocha, Spinosi, Leiser, Caurier.
Rossini : L'Italienne à Alger. Bartoli, Abdrazakov, Corbelli, Rocha, Spinosi, Leiser, Caurier.


Strauss : Intermezzo, op. 72. Schneider, Eiche, Fassbaender, Schirmer.
Strauss : Intermezzo, op. 72. Schneider, Eiche, Fassbaender, Schirmer.


Heinrich Schütz Edition. Dresdner Kreuzchor, Mauersberger, flämig, Grüß.
Heinrich Schütz Edition. Dresdner Kreuzchor, Mauersberger, flämig, Grüß.


Frantisek Tuma : Requiem. Valek.
Frantisek Tuma : Requiem. Valek.


Bruno Maderna : Hyperion. Bene, Mariwaether, Persichilli, Loppi, Panni.
Bruno Maderna : Hyperion. Bene, Mariwaether, Persichilli, Loppi, Panni.


Gregor Joseph Werner : Requiem. Harer, Bierwirth, Hunger, Flaig, Rovaktay.
Gregor Joseph Werner : Requiem. Harer, Bierwirth, Hunger, Flaig, Rovaktay.


Bach : Le Clavier bien tempéré. Hewitt.
Bach : Le Clavier bien tempéré. Hewitt.


Georg Christoph Wagenseil : Sonates en trios pour flûte, violon et basse. Ensemble Klingekunst.
Georg Christoph Wagenseil : Sonates en trios pour flûte, violon et basse. Ensemble Klingekunst.


Hans Werner Henze : Œuvres pour violoncelle et orchestre. Enders, Liao, Stockhammer.
Hans Werner Henze : Œuvres pour violoncelle et orchestre. Enders, Liao, Stockhammer.


Telemann : Les concertos pour violon, vol. 8. Wallfisch.
Telemann : Les concertos pour violon, vol. 8. Wallfisch.

Order Product

15,36 €
Catalogue Price : 21,95 €
IN STOCK
Ships within 24 hours!
Free Shipping is available for this item
Free Shipping Available!
Click here for more info

ClicMag of the month
ClicMag n°123 - 02/2024
ClicMag n°123 - 02/2024
Label Info
CPO
All CDs from this label
Label Website
Tell A Friend


Tell someone you know about this product.