FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Nos labels  Classique  Tacet  TACET214
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Gounod : Symphonies n° 1 et 2. Nikolic.
5 de Diapason
Diapason de octobre 2015
Critique de Gérard Condé
Page n° 106
Format : 1 CD
Durée totale : 01:07:15

Enregistrement : 2013-2014
Lieu : Amsterdam
Pays : Pays-Bas
Prise de son : Stereo

Label : Tacet
Référence : TACET214
EAN : 4009850021407
Code Prix : DM019A

Année d'édition : 2015
Date de sortie : 01/07/2015

Genre : Classique
Charles Gounod (1818-1893)
Symphonie n° 1 en ré majeur
Symphonie n° 2 en mi bémol majeur

Netherlands Chamber Orchestra
Gordan Nikolic, direction

On ne jurait que par les vocalités italiennes et l'opéra, le tapage frelaté d'un Meyerbeer ou les diaphanéités d'un Boieldieu. On baillait à toute musique instrumentale, on fusillait ce jeune Gounod comme wagnériste. Lequel, très marqué esthétiquement par Ingres, rencontra la sœur Fanny lors de son Prix de Rome, puis à Leipzig le frère Félix (1843). Mendelssohn, bien sûr. Donc, hors de tout intérêt public, c'est au milieu de son siècle qu'il composa deux symphonies peu fréquentées (et une troisième inachevée). Enjambant la pleine pâte beethovénienne, elles relient surtout, en les faisant bien mousser, la verve haydnienne et l'élégance de l'auteur de la Symphonie italienne. L'avenir à reculons ? Gounod plutôt, dirait-on aujourd'hui, partisan de la ligne claire... Quelle finesse cet allegro de la première symphonie (ici en concert), quel dialogue subtil entre les pizzicatis des cordes et les vents dans l'allegretto : on a envie de crier bis ! Et toute la seconde symphonie est un petit chef d'œuvre, irradiant une lumière méditerranéenne. Avec des interprètes parfaits : orchestre coutumier de l'opéra, mais chef également violon solo ayant tâté de la souplesse baroque. En découlera la Symphonie en ut de Bizet. Mais enfin ce Gounod, ayant porté un temps le plus onctueux habit ecclésiastique, tout en mettant en opéra fantômatique une Nonne sanglante préfigurant le plus gothique de nos films gore ! Et le seul à pressentir le génie d'un jeune impétrant, comment déjà ? Debussy. Conclusion laissée à Fauré (qui, comme Saint-Saëns à l'orgue, présida à ses obsèques) : ''Trop de musiciens ne se doutent pas de ce qu'ils doivent à Gounod. Mais je sais ce que je lui dois, et je lui garde une infinie reconnaissance et une ardente tendresse". (Gilles-Daniel Percet)

Bang! A balloon bursts. Bang! A second one. And then a whole bunch of colourful melodies tumble from the Amsterdam Concertgebouw stage. The Netherlands Philharmonic Chamber Orchestra plays as boldly as little children in the street. The slow movement glows inwardly. The audience's hearts are filled with joy. Is that really Charles Gounod, the boring one who wrote that Ave Maria? Everyone listens spellbound to a cascade of rich ideas, artful instrumentation and the sheer joy of playing. They are amazed how, in the midst of all this, the violinist Gordan Nikolic manages to conjure up an atmosphere of simply letting it all happen, which doesn't demand anything of the listener and yet is completely compelling.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Dvorak : Messe en ré
Dvorak : Messe en ré

Adam : Le Corsaire. Cojocaru, Muntagirov, Takahashi, Gruzdyev, Holmes, Sutherland.
Adam : Le Corsaire. Cojocaru, Muntagirov, Takahashi, Gruzdyev, Holmes, Sutherland.

Alexandre Glazounov : Intégrale des symphonies. Fedoseyev.
Alexandre Glazounov : Intégrale des symphonies. Fedoseyev.


Les Deux Pigeons : Les joyaux du Royal Ballet. Wordsworth.
Les Deux Pigeons : Les joyaux du Royal Ballet. Wordsworth.


C.P.E. Bach : Concertos pour violoncelle. Altstaedt, Cohen.
C.P.E. Bach : Concertos pour violoncelle. Altstaedt, Cohen.


Khachaturian : Concertos pour violon et pour piano. Gutnikov, Servadei.
Khachaturian : Concertos pour violon et pour piano. Gutnikov, Servadei.


Les fils de Bach I - W.F. Bach : Concertos. Goltz.
Les fils de Bach I - W.F. Bach : Concertos. Goltz.


C.P.E. Bach : Symphonies berlinoises. Haenchen.
C.P.E. Bach : Symphonies berlinoises. Haenchen.


Louis Spohr : Intégrale des concertos pour clarinette. Du Toit, Tien.
Louis Spohr : Intégrale des concertos pour clarinette. Du Toit, Tien.

Commander ce produit

13,92 €
Prix catalogue : 19,90 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°95 - 07/2021
ClicMag n°95 - 07/2021
Infos label
Tacet
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.