FrançaisEnglish
Advanced Search
Top  Catalog  Our Labels  Classical  Hyperion  CDA68112
MY ACCOUNT
MY WISHLIST
SHOPPING CART
Categories
Labels
Information
C.P.E. Bach : Concertos pour violoncelle. Altstaedt, Cohen.
Format : 1 CD
Total Time : 01:04:37

Recording : 24-26/11/2014
Location : Londres
Country : Royaume-Uni
Sound : Eglise / Stereo

Label : Hyperion
Catalog No. : CDA68112
EAN : 0034571281124
Price Code : DM021A

Publishing Year : 2016
Release Date : 05/10/2016

Genre : Classical
Carl Philipp Emanuel Bach (1714-1788)
Concerto pour violoncelle en la mineur, H 432, Wq 170
Concerto pour violoncelle en si bémol majeur, H 436, Wq 171
Concerto pour violoncelle en la majeur, H 439, Wq 172

Nicolas Altstaedt, violoncelle
Ensemble Arcangelo
Jonathan Cohen, direction

Au chapitre des Concertos pour violoncelle de Carl Philipp Emanuel Bach je croyais la messe dite. L’archet aventureux d’Anner Bylsma s’y équilibrait avec la direction solaire de Gustav Leonhardt, un rien trop classique. Puis vint Ophélie Gaillard qui y mettait une fantaisie débridée, merveille qui pourtant ne me détournait pas tout à fait de Bylsma et de son Gofriller. Cette fois, je crois bien que le nouveau venu éloigne la référence qui régnait sur ce triptyque depuis bientôt trente ans. D’abord par la fusion impeccable des discours du violoncelle et de l’orchestre, ensuite par la connivence à la fois fantasque et poétique qui anime Nicolas Altstaedt et Jonathan Cohen. Ils entendent tout de ces musiques qui sont les témoins de l’Empfindsamkeit, de leurs pouvoirs expressifs, de leurs bizarreries mais aussi de leur lyrisme si singulier lors des mouvements lents où la fuite du temps s’abstrait. Ensemble ils ont composés des cadences qui de style, de ton se fondent dans la langue si novatrice de Carl Philipp Emanuel, sinon pour le Concerto si bémol où celle du compositeur s’impose. Ensemble ils règlent des jeux d’archets savants, où tout parle, faisant de la matière concertante de petits opéras. Quel théâtre, que d’imagination, quelle fougue puis que de rêves. Venant de celui qui avait éloigné les Concertos de Haydn du classicisme où on les endort habituellement, cela n’est pas pour m’étonner. Venez entendre ici à quel point l’avenir envahit ces partitions trop longtemps oubliées par les grands violoncellistes (Discophilia - Artalinna.com). (Jean-Charles Hoffelé)

On ne compte plus les enregistrements des trois concertos pour violoncelle composées par C.P.E. Bach en 1750, 1751 et 1753. A l'instar des deux classiques que Haydn lègue aux violoncellistes, leur succès tend à éclipser maints autres éblouissements d'une production pléthorique. Les trois œuvres existent également dans des versions pour flûte, fréquemment honorées, mais aussi pour clavier (dont l'antériorité fait débat), constamment oubliées. L'allègement du contrepoint, non son abandon, permet à la ligne mélodique d'épouser une infinités de rythmes que renouvelle à sa guise l'inspiration du compositeur, critère désormais plus valorisé que sa science dans le jugement esthétique. Selon la nécessité des mises en scène d'un théâtre sans paroles, le soliste peut aussi bien s'immerger dans la riche trame harmonique formée avec l'orchestre, que paraître en émaner, cheminer à sa surface ou dialoguer avec lui dans des échanges qu'on jurerait émulateurs et dont l'interprétation exalte ici la vivacité. On ne soulignera jamais assez l'importance historique de cette nouvelle conception du jeu concertant ayant raison du cloisonnement des rôles impartis. A mille lieues des écueils de la virtuosité démonstrative et de la rhétorique sèche, Altstaedt et Cohen laissent le flux mélodique approfondir naturellement ses mystères, atteindre sans crispation ses paroxysmes avec un art noble et consommé du phrasé, donnée des plus complexes (juxtaposition du staccato des rythmes pointés et du legato des thèmes cantabile caractérisant l'allegretto du Wq171). Maîtrisée à ce degré, celle-ci peut faire naître une respiration ressentie comme irrésistible par l'auditeur, essentielle à l'éloquence que rend plus vivante encore une direction stylisant l'ivresse dans ses accélérations légitimées par l'intensité du discours et fondées sur l'identité entre la musique et l'art oratoire. Au final, une évidence avec laquelle il faudra compter. (Pascal Edeline)

.  Write Review
Customers who bought this product also purchased
Transcriptions d'œuvres de Puccini pour piano à 4 mains. Datteri, Lencioni.
Transcriptions d'œuvres de Puccini pour piano à 4 mains. Datteri, Lencioni.

Giuseppe Giordani : Œuvres sacrées. Cucci.
Giuseppe Giordani : Œuvres sacrées. Cucci.

Telemann : Cantates de l'Avent. Otto, Seidel, Schwark, Freimuth, Brunner.
Telemann : Cantates de l'Avent. Otto, Seidel, Schwark, Freimuth, Brunner.


Telemann : Trios pour le dessus de viole. Eckert.
Telemann : Trios pour le dessus de viole. Eckert.


Bernardino de Ribera : Magnificat et Motets. De Profundis, Skinner.
Bernardino de Ribera : Magnificat et Motets. De Profundis, Skinner.


Andrea Luchesi : Musique sacrée. Antonaz, Biscuola, Dordolo, Bellotto, Belli.
Andrea Luchesi : Musique sacrée. Antonaz, Biscuola, Dordolo, Bellotto, Belli.


Giovanni Battista Bassani : Giona, oratorio. Ensemble Les Nations, Baldassari.
Giovanni Battista Bassani : Giona, oratorio. Ensemble Les Nations, Baldassari.


Paolo Tosti : The Song of a Life, vol. 1. Casucci, Menghini, Milhofer, Martin-Smith, Scolastra, Rupo.
Paolo Tosti : The Song of a Life, vol. 1. Casucci, Menghini, Milhofer, Martin-Smith, Scolastra, Rupo.


Haendel : Six concertos pour piano, op. 7. Kirschnereit, Larsen.
Haendel : Six concertos pour piano, op. 7. Kirschnereit, Larsen.


Bach : Variations Goldberg. Hewitt.
Bach : Variations Goldberg. Hewitt.


Johann Joseph Fux : Concentus Musico-instrumentalis. Froihofer, Hell.
Johann Joseph Fux : Concentus Musico-instrumentalis. Froihofer, Hell.


Tchaikovski : Trio pour piano, op. 50 - Quatuor à cordes n° 3. Rostropovich, Kogan, Guilels, Quatuor Borodin.
Tchaikovski : Trio pour piano, op. 50 - Quatuor à cordes n° 3. Rostropovich, Kogan, Guilels, Quatuor Borodin.


Joyeux Noël : Musique française pour le temps de Noël. Lambour, Mallon, Voskuilen.
Joyeux Noël : Musique française pour le temps de Noël. Lambour, Mallon, Voskuilen.


C.P.E. Bach : Quatuors pour piano, flûte et alto. Brunner, Brunmayr-Tutz, Korol.
C.P.E. Bach : Quatuors pour piano, flûte et alto. Brunner, Brunmayr-Tutz, Korol.


Ernest Chausson : Poème de l'amour et de la mer - Poème pour violon - Symphonie. Kolassi, Ferras, Monteux.
Ernest Chausson : Poème de l'amour et de la mer - Poème pour violon - Symphonie. Kolassi, Ferras, Monteux.


La Famille Bach : Magnificats. Ensemble Arcangelo, Cohen.
La Famille Bach : Magnificats. Ensemble Arcangelo, Cohen.


Ravel : La Valse - Tzigane - Boléro - Concertos pour piano. Queffélec, Ansermet, Ferras, François, Rosenthal.
Ravel : La Valse - Tzigane - Boléro - Concertos pour piano. Queffélec, Ansermet, Ferras, François, Rosenthal.


Goubaidoulina, Zolotaryov, Semionov : Sonates pour accordéon. Maksymienko.
Goubaidoulina, Zolotaryov, Semionov : Sonates pour accordéon. Maksymienko.

Order Product

15,36 €
Catalogue Price : 21,95 €
IN STOCK
Ships within 24 hours!
Free Shipping is available for this item
Free Shipping Available!
Click here for more info

ClicMag of the month
ClicMag n°95 - 07/2021
ClicMag n°95 - 07/2021
Label Info
Hyperion
All CDs from this label
Label Website
Tell A Friend


Tell someone you know about this product.