FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Nos labels  Classique  CPO  CPO777997
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Frank Martin : Une danse macabre à Bâle en 1943. Madge, Habracken, Blomhert.
Format : 1 CD
Durée totale : 01:06:08

Enregistrement : 2011-2012
Lieu : Branca/Breda
Pays : Portugal/Pays-Bas
Prise de son : Eglise / Stereo

Label : CPO
Référence : CPO777997
EAN : 0761203799725
Code Prix : DM021A

Année d'édition : 2016
Date de sortie : 07/09/2016

Genre : Classique
Frank Martin (1890-1974)
Une danse macabre à Bâle en 1943 (Ein Totentanz zu Basel im Jahre 1943)

Sakramentskoor
Hineni String Orchestra
Basel Drum
Geoffrey Madge, piano
ARMAB Orchestra (Associação Recreativa Musical Amigos da Branca, Portugal)
Bastiaan Blomhert, direction

Le thème de la danse macabre apparu au moyen âge fut repris par des peintres entre gothique et renaissance (Dürer et Holbeïn) puis par les symbolistes (Ferdinand Hödler) mais assez peu illustré par les musiciens (Deux œuvres emblématiques de Liszt (Totentanz) et de Saint Saëns). C’est sur une idée de sa nièce Mariette, professeur de danse, troublée par la carnage de la seconde guerre mondiale (Que deviennent ces millions de morts anonyme ? Peut-on symboliquement les accompagner vers leur destin funeste par la composition d’une œuvre ?) que Frank Martin, compositeur suisse, composa cette œuvre Ein totentanz zu Basel im jahre 1943 (outre le fait que la plupart des représentations de danse macabre (XVe siècle) sont conservées à Bâle). Martin, compositeur catholique engagé, évidemment sensible à cette problématique, créé un ballet pour petit orchestre, chœur et percussions. La danse exigée par la chorégraphie, y est prégnante mais la manière symboliste et onirique du compositeur exprime surtout l’élévation vers le très-haut comme le fera ultérieurement un Messiaen. Les diverses situations morbides (La femme et l’enfant, le vieil homme, l’athlète, la jeune fille, le suicidé) sont ainsi gravées au burin de façon très stylisée. Martin s’efforce de saisir le passage de l’âme entre terre et ciel, (modulations tonales, passages harmoniques), occultant toute notion de néant. Interprétation nuancée et sans fioritures du Armar Choir&Orchestra, ensemble portugais spécialisé dans le répertoire sacré. (Jérôme Angouillant)

Frank Martin was one of the most eminent Swiss composers of all times and along with Arthur Honegger certainly the leading representative of his guild in Francophone Switzerland. Today it is above all in the field of large-format vocal composition that he ranks with the most remarkable composers of the twentieth century. Many texts describing dances of death began being written during the middle years of the fourteenth century. Painters and engravers like Hans Holbein and Albrecht Dürer depicted this subject. Perhaps the most famous pictorial representation of these danses macabres was produced in Basle. It consisted of thirty-seven pictures painted on the cemetery walls of the local Dominican Monastery beginning in the mid-fifteenth century. Today only nineteen fragments of these paintings survive. In 1943 the pantomime Mariette von Meyenburg asked her uncle Frank Martin to compose the music for a stage performance that would feature the traditional, empathetic, and understanding figure of Death, thereby deliberately opposing the horrors and mass slaughter of World War II. Frank Martin developed a scenario for a professional dancer who would portray Death and for a dozen pantomimes. The »action« consists of eight scenes in which Death meets with individuals whose time is over. They are portrayed by the members of boys' choir and accompanied by a small orchestra. Martin has a large jazz band play the music of the dances of death – the so-called musique profane. The work was performed on a mere two occasions in Basle, in 1943 and 1992, but with great success. The music was never published. Maria Martin, the composer's widow, suggested that a concert suite be developed on the basis of the Danse Macabre in Basle, 1943 to save the music from oblivion. However, this strategy would not have kept the complete version – a genuine masterpiece – from suffering the very same fate. Therefore, we have decided to produce the complete original version.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Felix Draeseke : Musique de chambre. Solistenensemble Berlin.
Felix Draeseke : Musique de chambre. Solistenensemble Berlin.

C.P.E. Bach : Grandes cantates festives. Mauch, Oitzinger, Ludwig, Olry, Klapprott.
C.P.E. Bach : Grandes cantates festives. Mauch, Oitzinger, Ludwig, Olry, Klapprott.

Gottfried Heinrich Stölzel : Brockes Passion. Backes, Mields, Voss, Schoch, Post, Mertens, Rémy.
Gottfried Heinrich Stölzel : Brockes Passion. Backes, Mields, Voss, Schoch, Post, Mertens, Rémy.


Berio, Vol. 1 : Les grandes œuvres pour voix
Berio, Vol. 1 : Les grandes œuvres pour voix


Tchaikovski, Rimski-Korsakov, Liszt : Œuvres pour piano. Badura-Skoda, Boult, Rodzinski, Swarowsky.
Tchaikovski, Rimski-Korsakov, Liszt : Œuvres pour piano. Badura-Skoda, Boult, Rodzinski, Swarowsky.


La discothèque idéale de Diapason, vol. 9 / Schubert : Musique de chambre.
La discothèque idéale de Diapason, vol. 9 / Schubert : Musique de chambre.


Dussek : Concertos pour piano. Shelley.
Dussek : Concertos pour piano. Shelley.


Nico Dostal : Die ungarische Hochzeit, opérette. Taruntsov, Riel, Zisterer, Kovacic, Peterl, Burkert.
Nico Dostal : Die ungarische Hochzeit, opérette. Taruntsov, Riel, Zisterer, Kovacic, Peterl, Burkert.


Chaya Czernowin : The Quiet, œuvres orchestrales. Lubman, Venzago, Christ, Roth, Barenboim.
Chaya Czernowin : The Quiet, œuvres orchestrales. Lubman, Venzago, Christ, Roth, Barenboim.


F.X. Mozart, Clementi : Concertos pour piano. Shelley.
F.X. Mozart, Clementi : Concertos pour piano. Shelley.


José Iturbi : Enregistrements solo Victor et HMV.
José Iturbi : Enregistrements solo Victor et HMV.


Alphons Diepenbrock : Poèmes symphoniques. Hermus.
Alphons Diepenbrock : Poèmes symphoniques. Hermus.


Leopold Kozeluch : Intégrale des sonates pour clavier, vol. 2. Soonjin Kim.
Leopold Kozeluch : Intégrale des sonates pour clavier, vol. 2. Soonjin Kim.


Tatiana Nikolayeva : Les enregistrements à Prague, Les Maîtres russes.
Tatiana Nikolayeva : Les enregistrements à Prague, Les Maîtres russes.


Hieronymus Praetorius : Vêpres pour la St. Michel. Weser-Renaissance, Cordes.
Hieronymus Praetorius : Vêpres pour la St. Michel. Weser-Renaissance, Cordes.


Robert Radecke : Trios pour piano. Trio Fontane.
Robert Radecke : Trios pour piano. Trio Fontane.


Louis Kentner joue Balakirev, Lyapunov et Liszt : Œuvres pour piano.
Louis Kentner joue Balakirev, Lyapunov et Liszt : Œuvres pour piano.


Vasks : Quatuors à cordes n° 2 et 5. Quatuor Spikeru.
Vasks : Quatuors à cordes n° 2 et 5. Quatuor Spikeru.

Commander ce produit

15,36 €
Prix catalogue : 21,95 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°94 - 06/2021
ClicMag n°94 - 06/2021
Infos label
CPO
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.