FrançaisEnglish
Advanced Search
Top  Catalog  Our Labels  Classical  Hyperion  CDA68116
MY ACCOUNT
MY WISHLIST
SHOPPING CART
Categories
Labels
Information
Brahms : Les dernières pièces pour piano. Hough.
Diapason from February 2020
Review de Jean-Yves Clément
Page No. 80
Format : 1 CD
Total Time : 01:09:08

Recording : 2014-2018
Location : Londres/Bristol
Country : Royaume-Uni
Sound : Eglise / Stereo

Label : Hyperion
Catalog No. : CDA68116
EAN : 0034571281162
Price Code : DM021A

Publishing Year : 2020
Release Date : 05/02/2020

Genre : Classical
Johannes Brahms (1833-1897)
Fantaisies, op. 116
n° 1 en ré mineur
n° 2 en la mineur
n° 3 en sol mineur
n° 4 en mi majeur
n° 5 en mi mineur
n° 6 en mi majeur
n° 7 en ré mineur
Intermezzi, op. 117
n° 1 en mi bémol majeur
n° 2 en si bémol majeur
n° 3 en do dièse mineur
Pièces pour piano, op. 118
n° 1 en la mineur
n° 2 en la majeur
n° 3 en sol mineur
n° 4 en fa mineur
n° 5 en fa majeur
n° 6 en mi bémol mineur
Pièces pour piano, op. 119
n° 1 en si mineur
n° 2 en mi mineur
n° 3 en do majeur
n° 4 en mi bémol majeur

Stephen Hough, piano

Crépusculaires les ultimes opus que Johannes Brahms destina à son cher piano, le compagnon de sa jeunesse chez Schumann ? Stephen Hough dès le Capriccio qui ouvre l’opus 116 réfute cela, jouant emporté, faisant sonner le clavier en tempête. Il fait surtout entendre les singularités de cette langue qui soudain semble si moderne, si tranchante, et qui en 1892 était simplement inouïe. Avec son art des timbres, son jeu naturellement noble, il anime ces textes en les propulsant dans une lumière crue, à contrario de tant de pianistes qui les auront joués sous l’abat-jour, et soudain ce ne sont plus des moments, mais un voyage qui se poursuit entre les quatre cahiers qu’on aura rarement entendu aussi unis. Et lorsque le pianissimo envahit tout, Hough se fait poète, peignant la nuit elle-même, plus tragique que sous bien d’autres doigts. L’opus 119 sonne à ce titre comme une décantation, de la musique quasi abstraite dans laquelle Schoenberg se reconnaitra. Mais soudain le jeune Brahms revient danser pour une Rhapsodie qui résonne comme un Hymne à l’aube des musiques nouvelles. Remarquable vision où Stephen Hough se souvient de ses lectures emportés, ombreuses, des Ballades et de la Troisième Sonate. Tentera-t-il demain les cahiers de Variations, autre visage du piano de Brahms ? (Discophilia - Artalinna.com) (Jean-Charles Hoffelé)

A collection of exquisite Brahmsian miniatures : brief meditations on last things before, in Stephen Hough’s own words, "the light fades and the final cigar is extinguished".

.  Write Review
Customers who bought this product also purchased
The Auryn Series XXVI : Auryn's Haydn: op. 20
The Auryn Series XXVI : Auryn's Haydn: op. 20

Order Product

15,36 €
Catalogue Price : 21,95 €
IN STOCK
Ships within 24 hours!
Free Shipping is available for this item
Free Shipping Available!
Click here for more info

ClicMag of the month
ClicMag n°83 - 06/2020
ClicMag n°83 - 06/2020
Label Info
Hyperion
All CDs from this label
Label Website
Tell A Friend


Tell someone you know about this product.