FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Petits prix  DIAP105
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Leonard Bernstein dirige Schumann, Beethoven, Mendelssohn, Dvorák, Tchaikovski, Ravel et Gershwin.
Diapason d'Or
Diapason de juillet 2018
Critique de Ivan A. Alexandre
Page n° 72
Format : 2 CD Digipack
Durée totale : 02:49:00

Enregistrement : 1947-1962
Pays : Etats-Unis

Label : Diapason
Référence : DIAP105
EAN : 3701025805492
Code Prix : DM007C

Année d'édition : 2018

Genre : Classique
Robert Schumann (1810-1856)
Symphonie n° 2 en do majeur, op. 6

Ludwig van Beethoven (1770-1827)
Ouverture "Léonore" III

Felix Mendelssohn Bartholdy (1809-1847)
Ouverture "Ruy Blas"

Piotr Ilyitch Tchaikovski (1840-1893)
Capriccio italien, op. 45

George Gershwin (1898-1937)
Un Américain à Paris

Maurice Ravel (1875-1937)
Cocnerto pour piano en sol

Antonín Dvorák (1841-1904)
Symphonie n° 9 en mi mineur, op. 95 "Du Nouveau monde"

New York Philharmonic
RCA Victor Orchestra
Leonard Bernstein, direction

Tout commence un soir de janvier 1937, à Boston où le chef Dimitri Mitropoulos achève son deuxième séjour par la Symphonie en ut de Schumann. Invité à suivre répétitions et concert, l’étudiant Bernstein sent, au cours de l’Adagio espressivo, son « coeur éclater dans un mélange terrible de fierté et d’abattement ». Conçue au fond du gouffre, achevée au retour de la lumière en 1846, cette Symphonie no 2 le poursuivra longtemps. Bernstein chef d’orchestre est né par elle, commençons de même [CD I, 1-4]. L’influence de Mitropoulos ne s’arrête pas là. Une saison plus tôt, le chef grec avait soufflé Boston en dirigeant du piano le Concerto no 3 de Prokofiev, numéro de voltige que son admirateur reproduira en substituant Ravel à Prokofiev. Pianiste magnifique, Bernstein jouait dès cette année 1937 le Concerto en sol, qu’il dirigera du piano pour la première fois à Londres en 1946 et dont il fera l’un de ses tout premiers disques comme directeur du New York Philharmonic en 1958 [CD II, 2-4]. Naissance d’une vocation, doublée d’un credo : interpréter, c’est « faire un avec l’oeuvre comme si elle était de moi ». A Mitropoulos, son genius boy doit aussi la connaissance du lieu émotionnel où opère Tchaïkovski, entre aveu romantique et arche classique. En 1957, pendant les quelques mois qu’ils partagèrent au New York Philh’, l’aîné avait enregistré le Capriccio italien, cette « Rome-sur-Volga » composée peu après Eugène Onéguine ; ce qui n’empêchera nullement le cadet de graver le même poème symphonique avec le même orchestre pour le même éditeur trois ans plus tard. Hommage ou bras de fer : électrisant cette fois encore [CD I, 7]. Ruy Blas aussi, Ouverture brossée en trois jours par un Mendelssohn à qui la « pièce ignoble » de Victor Hugo inspira l’une de ses partitions les plus dramatiques, avait été enregistrée à New York par Mitropoulos, sept ans avant que le disciple se mesure au maître – quel toupet ! Quel panache [CD I, 6]. Nul modèle en revanche lorsqu’il s’agit de marier l’orchestre sérieux au musical joyeux, exercice où Lenny excella toute sa vie. Le jeune chef n’avait pas encore foulé le sol français et déjà parlait le double langage de Gershwin, avec les formes et l’accent, lorsqu’il enregistrait Un Américain à Paris, autre poème symphonique, où le klaxon des taxis sur les Champs-Elysées secoue le jazz mélancolique de Harlem [CD II, 1]. Détour par la deuxième (dite « III » !) des quatre Ouvertures que Beethoven écrivit pour son unique opéra (Leonore, rebaptisé Fidelio) – Bernstein l’aimait tendrement, et fera ses adieux aux Met avec elle en 1983 [CD I, 5]. Pour finir où le voyageur souhaitait finir, sur cette île à deux têtes, l’une tournée vers son pays natal, l’Amérique des grands espaces et de la mélodie spontanée où la Symphonie « du Nouveau Monde » vit le jour en 1893, l’autre vers l’Europe centrale de ses ancêtres dont le Bohémien Dvorak est la voix claire, ardente et, elle aussi, double [CD II, 5-8]. (Ivan A. Alexandre)

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Paolo Tosti : The Song of a Life, vol. 2. Bacelli, Rancatore, Torre, Adamontyé, Milhofer, Lempa, Villanueva.
Paolo Tosti : The Song of a Life, vol. 2. Bacelli, Rancatore, Torre, Adamontyé, Milhofer, Lempa, Villanueva.

Liszt : Douze études d'exécution transcendante. Berman.
Liszt : Douze études d'exécution transcendante. Berman.

Devienne : Quatuors pour flûte et pour basson. Musica Reale.
Devienne : Quatuors pour flûte et pour basson. Musica Reale.


La discothèque idéale de Diapason, vol. 13 / Verdi : Les grands opéras, vol. 1.
La discothèque idéale de Diapason, vol. 13 / Verdi : Les grands opéras, vol. 1.


Albert Roussel : Suite en fa - Sinfonietta - Symphonie n° 3 - Deux poèmes - Sérénade - Trois pièces. Piau, Moraguès, Lefébure, Paray, Tzipine, Bernstein.
Albert Roussel : Suite en fa - Sinfonietta - Symphonie n° 3 - Deux poèmes - Sérénade - Trois pièces. Piau, Moraguès, Lefébure, Paray, Tzipine, Bernstein.


Jan Ladislav Dussek : Les sonates pour piano, vol. 3. Lubimov.
Jan Ladislav Dussek : Les sonates pour piano, vol. 3. Lubimov.


Charpentier : Te Deum - Magnificat - Airs sérieux - Litanies. Gester, Christie, Ledroit, Daucé.
Charpentier : Te Deum - Magnificat - Airs sérieux - Litanies. Gester, Christie, Ledroit, Daucé.


Beethoven : Sonates pour piano. Rösel. [Vinyle]
Beethoven : Sonates pour piano. Rösel. [Vinyle]


Arrigo Boito : Mefistofele. Siepi, Del Monaco, Tebaldi, Serafin.
Arrigo Boito : Mefistofele. Siepi, Del Monaco, Tebaldi, Serafin.


François Devienne : Six trios pour flûte, alto et violoncelle. Ligas, Rea, Atzeni.
François Devienne : Six trios pour flûte, alto et violoncelle. Ligas, Rea, Atzeni.


Purcell : If music be the food of love, mélodies. Bott, Gauvin, Argenta, Bonney, Smith, Dawson, Hughes, Elliott, Agnew, Deller, Crook.
Purcell : If music be the food of love, mélodies. Bott, Gauvin, Argenta, Bonney, Smith, Dawson, Hughes, Elliott, Agnew, Deller, Crook.


Debussy : Quatuor, Mélodies, Pièces pour piano. Danco, Haas, Gulda.
Debussy : Quatuor, Mélodies, Pièces pour piano. Danco, Haas, Gulda.


Wagner : Tristan & Isolde (version semi-staged). Hofmann, Behrens, Minton, Weikl, Sotin, Steinbach, Bernstein.
Wagner : Tristan & Isolde (version semi-staged). Hofmann, Behrens, Minton, Weikl, Sotin, Steinbach, Bernstein.


Stephen Hough's Dream Album : Œuvres pour piano.
Stephen Hough's Dream Album : Œuvres pour piano.


Fauré : Musique de chambre, mélodies et ballade pour piano et orchestre. Maurane, Long, Francescatti, Casadesus, Fournier, Johannesen.
Fauré : Musique de chambre, mélodies et ballade pour piano et orchestre. Maurane, Long, Francescatti, Casadesus, Fournier, Johannesen.


The Fitzwilliam Virginal Book, vol. 6 : Bull, Inglott, Warrock, Gibbons, Tisdall. Belder.
The Fitzwilliam Virginal Book, vol. 6 : Bull, Inglott, Warrock, Gibbons, Tisdall. Belder.


Ferdinand Ries : Intégrale des symphonies. Griffiths.
Ferdinand Ries : Intégrale des symphonies. Griffiths.


Rachmaninov : Études-tableaux. Osborne.
Rachmaninov : Études-tableaux. Osborne.

Commander ce produit

5,50 €
Prix catalogue : 7,85 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°65 - 11/2018
ClicMag n°65 - 11/2018
Infos label
Diapason
Tous les disques du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.