FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Nos labels  Classique  AVI Music  AVI8553329
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Hans Sommer : Musique de chambre. Trio Imàge.
Format : 1 CD Digipack
Durée totale : 01:09:16

Enregistrement : 01/09/2014
Lieu : Berlin
Pays : Allemagne
Prise de son : Eglise / Stereo

Label : AVI Music
Référence : AVI8553329
EAN : 4260085533299
Code Prix : DM021A

Année d'édition : 2015
Date de sortie : 25/11/2015

Genre : Classique
Hans Sommer (1837-1922)
Quatuor pour piano en sol mineur
Trio pour piano en mi bémol majeur
Gavotte pour violon et piano, op. 41
Romance pour violon et piano en do dièse mineur
Vanished Joy, pour violon et piano en mi mineur

Hartmut Rohde, alto
Trio Imàge
Gergana Gergova, violon
Thomas Kaufmann, violoncelle
Pavlin Nechev, piano

Hans Sommer (1837-1922), professeur de mathématiques, musicologue, organisateur et promoteur de concerts, a pris une retraite anticipée à 47 ans afin de se dévouer à la musique. Liszt l'a encouragé, Richard Strauss est devenu son ami. La parution de ses "Chants de Sappho", op. 6 et des "Goethe lieder" ont été une révélation et un choc en 2012 pour les amateurs de lieder avec orchestre (Cd Tudor) : on y a apprécié une musique intensément dramatique, superbement orchestrée, d'une très grande richesse mélodique. Le jeune et excellent trio Image constitué en 2008 a remporté le "ECHO Klassik Preis 2014" pour son premier CD consacré aux trios de Mauricio Kagel. Il enregistre ici un disque entier de Hans Sommer : cinq œuvres de très belle musique de chambre postromantique, très lyrique, en premières mondiales, d’après des manuscrits (sauf pour la Gavotte qui a été éditée, et qui dure 3 min sur les 1h 10min du programme). Les deux pièces essentielles du disque sont un quatuor avec piano et un trio avec piano d’une demi-heure chacun environ, terminés en 1884. Le trio Image les joue avec un engagement dynamique et psychique comme s’il s’agissait d’œuvres longuement habitées de Schumann. C’est par trois petites pièces pour violon et piano, plus tardives, que le pianiste et la violoniste bulgares, complices depuis l’enfance, concluent de façon touchante ce très beau disque à découvrir. Ces pages d’Hans Sommer présentées ici dans les meilleures conditions interprétatives possibles sont d'importants ajouts au répertoire de chambre, et méritent d'être connues. (Dominique Souder)

Very few people gathered at Braunschweig Central Cemetery in early 1922 to bury “the old man from the Gaussberg district”: Hans Sommer, a composer who had died at the age of 84 and had obviously almost passed into oblivion. For decades it remained thus: apart from a monograph published in 1939 and a Braunschweig street christened in his name, only a brief mention of his life and works can be found in the most comprehensive reference works. Since no one makes a fuss over this musical figure, we would assume that he is not worth the trouble. But we start to wonder: why did major German composers of the day make an effort to send their condolences, albeit from afar – luminaries such as Richard Strauss, Hans Pfitzner, Eugen d’Albert or Max von Schillings? We take a closer look and find that a day truly existed when this musician, whose full name was “Hans Friedrich August Zincken aka. Sommer” – a man of the same generation as Brahms, Dvorák and Tchaikovsky – secured himself an excellent reputation as a composer of Lieder. Several of his ten operas earned him a name all across Europe while, alongside his longtime friend Richard Strauss, he served as Chairman of the Genossenschaft Deutscher Komponisten (Cooperative of German Composers), which represented the financial interests of a great number of renowned German and Austrian composers around the turn of the century. It is difficult to categorize a man such as Hans Sommer: after having written certain major works for the desk drawer, he stepped into the spotlight as a composer relatively late in an exceptionally long lifespan and only started publishing works on a large scale in the early 1880’s, when he was already in his mid-40’s. Thus he had to compete with a considerably younger generation of composers born around 1860, major figures such as Gustav Mahler and Richard Strauss. And over the next two or three decades he admirably succeeded in establishing himself as a progressive composer thanks to his Lieder, which are “immediately prior to Hugo Wolf” in terms of style; indeed, in Hans Sommer, “the lines from Schumann and Liszt converge – perhaps for the first and only time”, as noted by Erich Valentin in his 1939 biography of the composer.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Fuchs : Musique de chambre
Fuchs : Musique de chambre

Joseph Wieniawski : Œuvres pour piano, vol. 2. Duo Va i Ve.
Joseph Wieniawski : Œuvres pour piano, vol. 2. Duo Va i Ve.

Dusapin : O Mensch!. Nigl, Wagner.
Dusapin : O Mensch!. Nigl, Wagner.


Franz Anton Hoffmeister : Symphonies. Griffiths.
Franz Anton Hoffmeister : Symphonies. Griffiths.


Prokofiev, Schubert : Œuvres pour piano, Bolkvadze.
Prokofiev, Schubert : Œuvres pour piano, Bolkvadze.


Vivaldi : Concertos et Sinfonias pour cordes et continuo. L'Archicembalo.
Vivaldi : Concertos et Sinfonias pour cordes et continuo. L'Archicembalo.


Wagner : Tristan et Isolde. Wennberg, Wenkoff, Meven, Stregard, Welser-Möst.
Wagner : Tristan et Isolde. Wennberg, Wenkoff, Meven, Stregard, Welser-Möst.


Bernhard Heinrich Romberg : Concertos pour violoncelle n° 1 et 5. Melkonyan, Willens.
Bernhard Heinrich Romberg : Concertos pour violoncelle n° 1 et 5. Melkonyan, Willens.


Gemmingen : Concertos pour violon n° 3 et 4. Gossec : Symphonie. Lessing, Schirmer, Weigle.
Gemmingen : Concertos pour violon n° 3 et 4. Gossec : Symphonie. Lessing, Schirmer, Weigle.


Friedrich Gernsheim : Concertos pour violon et orchestre. Roth, Zurl.
Friedrich Gernsheim : Concertos pour violon et orchestre. Roth, Zurl.


Andriessen : Œuvres symphoniques, vol. 1. Porcelijn.
Andriessen : Œuvres symphoniques, vol. 1. Porcelijn.


Józef Poniatowski : Messe en fa majeur. Wojcik, Zuliani, Kolos, Stanislawski.
Józef Poniatowski : Messe en fa majeur. Wojcik, Zuliani, Kolos, Stanislawski.


Antoni Rutkowski : Œuvres pour violon et piano. Kuklinski, Lewandowski, Samerek, Ganski.
Antoni Rutkowski : Œuvres pour violon et piano. Kuklinski, Lewandowski, Samerek, Ganski.


Friedrich Kuhlau : Sonates pour violon. Tosi, Frontini, Porto.
Friedrich Kuhlau : Sonates pour violon. Tosi, Frontini, Porto.


Strauss : La Femme sans ombre. Wennberg, Nilsson, Ericson, Katsu, Berry, Klobucar.
Strauss : La Femme sans ombre. Wennberg, Nilsson, Ericson, Katsu, Berry, Klobucar.


Juon : Œuvres orchestrales, vol. 2. Escher.
Juon : Œuvres orchestrales, vol. 2. Escher.


Wilfred Josephs : Symphonie n° 5 - Requiem - Variations Beethoven. Measham.
Wilfred Josephs : Symphonie n° 5 - Requiem - Variations Beethoven. Measham.


Ignacy Feliks Dobrzynski : Musique de chambre avec piano, vol. 2. Ensemble Les Explorateurs.
Ignacy Feliks Dobrzynski : Musique de chambre avec piano, vol. 2. Ensemble Les Explorateurs.

Commander ce produit

15,36 €
Prix catalogue : 21,95 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°52 - 09/2017
ClicMag n°52 - 09/2017
Infos label
AVI Music
Tous les disques du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.