FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Petits prix  BRIL95486
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Antonio Maria Bononcini : Stabat Mater. Velardi.
Diapason de septembre 2017
Critique de Sophie Roughol
Page n° 96
Format : 1 CD
Durée totale : 00:56:52

Enregistrement : 22/04-25/05/1989
Lieu : Modène/Milan
Pays : Italie
Prise de son : Eglise / Stereo

Label : Brilliant Classics
Référence : BRIL95486
EAN : 5028421954868

Année d'édition : 2017
Date de sortie : 29/03/2017

Genre : Classique
Antonio Maria Bononcini (1677-1726)
Stabat Mater en do mineur, pour solistes, chœur en quatre parties, cordes, orgue et basse continue
Cantate "Dieu et la Vierge", pour deux solistes et ensemble

Giovanni Dagnino, voix
Daniela Aimale, voix
Camerata Ligure
Alessandro Stradella Consort
Esévan Velardi, direction

Dans la famille Bononcini, je voudrais le fils cadet…S’il fit une carrière moins tonitruante que son aîné, Antonio Maria fut vite considéré comme au moins aussi doué, en particulier du fait de sa maîtrise du contrepoint et des dissonances. Pour preuve ce Stabat Mater, son œuvre la plus connue, dont revoici la version enregistrée à la fin des années 80 par la Camerata ligure rebaptisée depuis Alessandro Stradella Consort. Ceux qui ont entendu la version d’apparat qu’en donna un peu plus tard Alessandrini (avec Sara Mingardo, formidable) trouveront peut-être l’interprétation de Velardi âpre, lente, assombrie par le diapason, oscillant sans cesse entre douleur et consolation : elle est finalement bien plus fidèle à la lecture doloriste du texte, mais dérangeante. Impossible d’écouter distraitement, au risque de ressentir une certaine gêne, la multitude de dissonances (parfois surexposées, parfois furtives comme les cordes sous « vidit suum... ») auxquelles s’ajoutent ça et là quelques problèmes d’intonation. Par contraste la brève cantate est presque sage, avec ses récitatifs qui évoquent les futurs grands oratorios classiques. A noter une curiosité : l’utilisation par la notice d’une traduction anglaise versifiée très éloignée du latin original, qui fait perdre une partie du sens littéral du texte. (Olivier Eterradossi)

Pergolesi is the author of the most famously affecting setting of the 12th-century hymn by Jacopone di Todi in which Mary is depicted at the foot of the cross, mourning the death of her son in graphically detailed poetry which has been a gift to musicians ever since. In fact Brilliant Classics has collected up all the versions of Stabat mater by composers of any renown from the last 600 years and issued them in a brand-new 14CD boxset (BC95370). Within that box is a new recording of the Stabat mater by Antonio Maria Bononcini, who died just a decade before Pergolesi. Their settings are on a roughly similar scale, though Bononcini’s is slightly grander, using four singers to Pergolesi’s two, and dividing the text into even more sections. Bononcini himself should not be confused with his father Giovanni Maria (composer and violinist) or indeed his brother Giovanni, all three of them outstanding composers of the Modenese school. Antonio made his name in Vienna, where he was appointed composer to the court of Emperor Joseph I in 1710, and one may hear why from the restrained pathos of this Stabat mater, with its slowly-modulating grand choruses of great tension and its arias which suspend time with contemplation of a particular aspect of Christ’s agony on the Cross. The Stabat mater is complemented here by a much less-familiar sacred cantata, Dio e la vergine: an anonymous six-movement text in which Mary stands before her Lord and proclaims her love for him, and He for her; a surprisingly common trope of 18th-century oratorios where God himself was given a part. The only other recording of this cantata is considerably older in style; this new one is made by the stylish Alessandro Stradella Consort, who produced for Brilliant the well-received recording of an oratorio by Alessandro Scarlatti, San Filippo Neri (BC94037).

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Borodin, Kalinnikov : Symphonies n° 1. Svetlanov.
Borodin, Kalinnikov : Symphonies n° 1. Svetlanov.

Jacob Obrecht : Œuvres vocales sacrées. The Clercks' Group, Wickham.
Jacob Obrecht : Œuvres vocales sacrées. The Clercks' Group, Wickham.

Karl Davydov : Œuvres pour violoncelle. Tarasova, Polezhaev, Khokhlov.
Karl Davydov : Œuvres pour violoncelle. Tarasova, Polezhaev, Khokhlov.


Jazz for cocktails. Getz, Hancock, Garner, Davis…
Jazz for cocktails. Getz, Hancock, Garner, Davis…


Julian Bream : L'Âge d'or de la musique pour luth.
Julian Bream : L'Âge d'or de la musique pour luth.


Bach : Opus Magnum, vol. 1, transcriptions pour piano. Nebel.
Bach : Opus Magnum, vol. 1, transcriptions pour piano. Nebel.


Giovanni Battista Vitali : Partitas - Sonate pour violon op. 13. Italico Splendore.
Giovanni Battista Vitali : Partitas - Sonate pour violon op. 13. Italico Splendore.


Fortuna desperata : Musique pour orgue gothique et de la Renaissance. Mothes, Heller, Beilschmidt.
Fortuna desperata : Musique pour orgue gothique et de la Renaissance. Mothes, Heller, Beilschmidt.


Smetana : La Moldau - Trio, op. 15 - Danses Tchèques - Quatuor n° 1. Firkusny, Trio Suk, Quatuor Vlach, Talich.
Smetana : La Moldau - Trio, op. 15 - Danses Tchèques - Quatuor n° 1. Firkusny, Trio Suk, Quatuor Vlach, Talich.


Francesco Rovigo : Missa Dominicalis - Mottets - Canzoni. Forni.
Francesco Rovigo : Missa Dominicalis - Mottets - Canzoni. Forni.


Billie Holiday : Centenary Album, Very Best of.
Billie Holiday : Centenary Album, Very Best of.


Dvorak : Symphonie n° 8 - Quintette. Silvestri, Curzon.
Dvorak : Symphonie n° 8 - Quintette. Silvestri, Curzon.


Mily Balakirev : Symphonie n° 1 - Poèmes Sylmphoniques. Svetlanov.
Mily Balakirev : Symphonie n° 1 - Poèmes Sylmphoniques. Svetlanov.


Johannes de Clèves : Missa Rex Babylonis et autres œuvres sacrées. Ensemble Cinquecento.
Johannes de Clèves : Missa Rex Babylonis et autres œuvres sacrées. Ensemble Cinquecento.


Ernest Chausson : Poème de l'amour et de la mer - Poème pour violon - Symphonie. Kolassi, Ferras, Monteux.
Ernest Chausson : Poème de l'amour et de la mer - Poème pour violon - Symphonie. Kolassi, Ferras, Monteux.


César Franck : Symphonie - Sonate pour violon et piano - Variations Symphoniques. Francescatti, Casadesus, Fleisher, Szell, Monteux.
César Franck : Symphonie - Sonate pour violon et piano - Variations Symphoniques. Francescatti, Casadesus, Fleisher, Szell, Monteux.


Claudio Merulo : Motets. Ensemble Modus, Marchetti.
Claudio Merulo : Motets. Ensemble Modus, Marchetti.


Haendel, Gluck : Airs d'opéras. Marino, Hofstetter.
Haendel, Gluck : Airs d'opéras. Marino, Hofstetter.

Commander ce produit
SUPPRIME
Plus disponible à la vente
ClicMag du mois
ClicMag n°127 - 06/2024
ClicMag n°127 - 06/2024
Infos label
Brilliant Classics
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.