FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Petits prix  BRIL95566
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
The Medieval Piper : Musique du Moyen-Âge et de la Renaissance pour instruments à vent. Schulze.
Format : 1 CD
Durée totale : 00:51:56

Enregistrement : 17-18/03/2016
Lieu : Blansingen
Pays : Allemagne
Prise de son : Stereo

Label : Brilliant Classics
Référence : BRIL95566
EAN : 5028421955667
Code Prix : DM009A

Année d'édition : 2017
Date de sortie : 29/11/2017

Genre : Classique
Alfonso el Sabio (1221-1284)
"Virgen madre groriosa"
"Santa Maria amar"
"Muito demostra a Virgen"
"Como poden per sas culpas"
"Non sofre Santa Maria"
"Aquela que a seu Fill"
"Quen a omagen da Virgen"
"Como somos per conssello do demo perdudos"

Anonyme (fin 13e siècle)
"La seconde Esampie Royal"

Pons d'Ortafa (1170-1246)
"Si ay perdut mon saber", Chansonnier La Vallière

Johannot de Lescurel (fin 14e siècle)
"Comment que, pour l'eloignance", d'après le Roman de Fauvel

Marcabru (?1110-?1150)
"Bel m’es quan sunt li fruit madur ", Manuscrit du Roi

Anonyme (1400-?)
"Che ti zova nascondere", Codex Rossi

Gherardello da Firenze (?1320-?1362)
"I’ vo’ bene", Codex Squarcialupi

Beatritz de Dia (1140-1212)
"A chantar m’es al cor", Manuscrit du Roi

Guillaume de Machaut (1300-1377)
"Sans cuer, dolent de vous departiray"
"Dou mal qui m’a longuement"

Hildegard von Bingen (1098-1179)
"Ave generosa", Riesenkodex

Jehan Erart (?1200-?1258)
"Par un tres bel jour de mai"
"Dehors loncpre el boschel"

Berenguier de Palazol (12e siècle)
"Tant m’abelis ioys e amors e chans", Chansonnier La Vallière

Anonyme (14e siècle)
"Trotto"

Anonyme (13e siècle)
"Benedicamus sane per omnia"

Guiraut Riquier (1230-1300)
"Tant m’es plazens le mal d’amor", Chansonnier La Vallière

Silke Gwendolyn Schulze, flûte à bec double, douçaine, flûte à bec, flûte-tabor

Le terme anglais "Piper" n’a pas d’équivalent français. On peut dire "joueur d’instruments à vents", de façon assez large, et c’est ce qu’illustre brillamment ce très bel enregistrement où Silke Schulze, seule aux commandes, nous régale de ces allègres mélodies, quasi-improvisées, soutenant le rythme parfois d’un tambourin ou d’un triangle. En effet l’art des ménestrels, trouvères et troubadours qu’elle ressuscite ici avec beaucoup de talent impliquait la maîtrise d’un grand nombre d’instruments, et de leurs techniques propres. Défilent ici devant nos oreilles charmées tout un aréopage de flageolets, flûtes à bec, flûte double, shawn (bombarde), douçaine (basson primitif), et les instruments de percussion précédemment mentionnés. L’art des artistes à vent du Moyen Age a très peu évolué du douzième au quatorzième siècle, comme l’illustrent ici la monodie d’Hildegard von Bingen, géniale abbesse et compositrice (1098-1179), puis toutes les pièces s’égrenant au fil du temps jusqu’aux danses anonymes de la fin du XIV ème siècle conservées dans un manuscrit à Londres. Ces musiques transmises presque exclusivement grâce à la tradition orale, et dans une conception toute d’improvisation et d’adaptation aux moyens disponibles ne faisaient que très rarement l’objet d’une notation. Seules des circonstances exceptionnelles comme l’appartenance de l’auteur à une cour, la prédilection d’un prince pour telle ou telle pièce (Estampies Royales ), ou encore le haut niveau d’instruction du scripteur (Hildegard von Bingen) pouvaient justifier qu’on les consignent pour la postérité. Il est donc d’autant plus étonnant qu’un grand nombre de mélodies de ces époques aient survécu jusqu’à nos jours, isolément ou dans des recueils comme celui compilé à la demande du Roi de Castille et Léon Alphonse le Sage. Des échanges et emprunts dus aux déplacements continuels de la grande majorité de ces artistes, notamment lors de véritables "foires" aux musiques et aux instruments, telles qu’elles existaient à Beauvais ou Arras, étaient à l’origine d’un foisonnement créatif intense et d’un corpus commun d’airs parfois connus de tous. Ces musiques, créées presque toujours sous forme chantée, profane ou religieuse, étaient aussi bien jouées comme ici au seul instrument, à l’exception des musiques de danse comme le Trotto ou le Saltarello, que Silke Schulze joue ici, comme les autres pièces, avec une fraîcheur qui ranime toute la joie spontanée de créer de ses lointains confrères du Moyen Age. (Jean-Michel Babin-Goasdoué)

A specialist in wind instruments from the Medieval and Renaissance eras, Silke Gwendolyn Schulze takes listeners on a journey into the musical past of the courts and country fairs of Western Europe in the Middle Ages. Though little direct evidence has come down to us about individual composers and the instruments they played, she combines painstaking research and a vivid musical imagination to recreate the world of the aristocratic singer–poets and itinerant musicians – the troubadours and minstrels – who were an important part of every facet of cultural life at the time. Knowledge of these musicians’ social patterns, illustrations of instruments and manuscripts of vocal music and wordless dances have informed Schulze’s reconstruction of the theoretical repertoire of one imaginary Medieval piper – the songs he would have learned, memorised and performed for the entertainment of others. She performs a varied programme of pieces, some by great names of Medieval music such as Hildegard von Bingen and Guillaume de Machaut, some by documented courtly troubadours like Jehan Erart and Guiraut Riquier, some even posited to be by the King of Castile and Leon himself, Alfonso el Sabio, using a wide array of period wind instruments including pipe & tabor, two tabor pipes, pipe & triangle, six-hole flute, recorder, double recorder, shawm and douçaine.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Brahms, Franck : Quintettes pour piano. Richter, Quatuor Borodin, Quatuor du Bolchoi.
Brahms, Franck : Quintettes pour piano. Richter, Quatuor Borodin, Quatuor du Bolchoi.

Bach, Ginastera, Suter, Moeschinger : Duos pour flûte et hautbois. Renggli, Holliger.
Bach, Ginastera, Suter, Moeschinger : Duos pour flûte et hautbois. Renggli, Holliger.

Gabrieli : Intégrale de l'œuvre pour clavier. Loreggian.
Gabrieli : Intégrale de l'œuvre pour clavier. Loreggian.


César Franck : Quatuor à cordes - Quintette pour piano. Jumppanen, Quatuor Danel.
César Franck : Quatuor à cordes - Quintette pour piano. Jumppanen, Quatuor Danel.


Boismortier : Six Sonates pour violon, op. 51. Ensemble Elysium.
Boismortier : Six Sonates pour violon, op. 51. Ensemble Elysium.


Bernardo Storace : Œuvres pour clavecin et orgue. Cera.
Bernardo Storace : Œuvres pour clavecin et orgue. Cera.


Alessandro Scarlatti : Il Dolore di Maria Vergine, oratorio. Velardi.
Alessandro Scarlatti : Il Dolore di Maria Vergine, oratorio. Velardi.


Telemann : Musique festive à Altona, œuvres tardives. Hochman.
Telemann : Musique festive à Altona, œuvres tardives. Hochman.


Heinrich Scheidemann : Musique pour clavier. Rassam.
Heinrich Scheidemann : Musique pour clavier. Rassam.


Louis-Claude Daquin : Nouveau Livre de Noëls. Falcioni.
Louis-Claude Daquin : Nouveau Livre de Noëls. Falcioni.


Jungle Baroque : L'héritage musical des Réductions Jésuites en Amérique du Sud. Szaran.
Jungle Baroque : L'héritage musical des Réductions Jésuites en Amérique du Sud. Szaran.

Commander ce produit

6,72 €
Prix catalogue : 9,60 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°65 - 11/2018
ClicMag n°65 - 11/2018
Infos label
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.