FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Nos labels  Classique  Carus-Verlag  CAR83293
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Schubert : Lazarus, oratorio D 689. Wegener, Winkel, Bernius.
Diapason de novembre 2014
Critique de Benoît Fauchet
Page n° 108
Format : 1 CD Digipack
Durée totale : 01:11:23

Enregistrement : 18/06/2013
Lieu : Leipzig
Pays : Allemagne
Prise de son : Live / Stereo

Label : Carus
Référence : CAR83293
EAN : 4009350832930
Code Prix : DM021A

Année d'édition : 2014
Date de sortie : 19/05/2014

Genre : Classique
Franz Schubert (1797-1828)
Lazarus oder Die Feier der Auferstehung, D 689

Sarah Wegener, soprano
Johanna Winkel, soprano
Sophie Harmsen, mezzo-soprano
Andreas Weller, ténor
Tilman Lichdi, ténor
Tobias Berndt, Basse
Hofkappelle Stuttgart
Kammerchor Stuttgart
Frieder Bernius, direction

Malgré l’Évangile, nous ne saurons jamais, musicalement, si Lazare a été ou non ressuscité par Jésus : la partition s’arrête, quelque peu brutalement au beau milieu des souhaits désespérés de Martha prostrée sur le tombeau, d’être arrachée à ce cruel moment, sur un Und… qui ne laisse guère présager la suite. Après une longue discussion avec Simon l’incrédule sur la résurrection, suivent la mort de Lazare et ses funérailles. Nous n’avons que le livret du 3ème acte (dû à Niemeyer qui ajouta au récit biblique des personnages empruntés à Klopstock) et restons sur notre faim pour le grand tableau final. Moderne est-il pour l’époque, cet ouvrage d’un Schubert de 23 ans, qui remplace le récitatif par une déclamation continue inspirée de Fidelio et laissant prévoir le style wagnérien. Pour l’apprécier pleinement toutefois, il ne faudrait pas connaître le Lazare d’Alfred Bruneau (1902) sur livret de Zola, où le héros, ressuscité, supplie le Christ de le rendre à la mort et à son idéal repos. L’interprétation de ce Lazare-ci, assurée par S.Wegener, J.Winkel, S.Harmsen pour Maria, Martha et Jemina, A.Weller pour Lazare, T.Lichdi et T.Berndt pour Nathanaël et Simon, les chœurs et l’orchestre de Stuttgart dirigés par Frieder Bernius, est irréprochable. (Danielle Porte)

Est-ce la crainte de ne pas voir Lazarus crée à Vienne où simplement la fuite de l’inspiration qui laissa l’œuvre abruptement inachevée après l’air de Martha « Herbt mich » ? Quoi qu’il en soit, ce chainon manquant de l’oratorio germanique entre Haydn et Mendelssohn reste en marge des ultimes chefs-d’œuvre de Schubert, et n’a guère retenu l’attention. Sa musique un rien pâle – une impression augmentée par la prise de son nimbée qui semblent mettre ici les chanteurs comme l’orchestre à distance -, malgré quelques moments prenant dont le « O könnt ‘ich » défendu avec ardeur par l’excellent Thomas Berndt, son orchestre modeste, ses mélodies un rien anonyme veulent être défendues. Hors Frieder Bernius n’en donne qu’une lecture qui, si elle se pare des pratiques historiquement informées (mais cette absence dogmatique de vibrato ne dessert-elle pas l’œuvre au fond ?), reste au premier degré. Les chanteurs eux-mêmes semblent hésiter : faut il incarner des personnages, ou simplement dérouler cette guirlande de lieder et de récits ? Malgré une belle ligne de chant, la Marta de Sarah Wegener reste dans un prudent entre deux, comme la plupart de ses confrères. Déçu, je remets dans la platine la version princeps gravée pour Electrola en 1979 par Wolfgang Sawalisch durant son Odyssée au sein de l’œuvre sacrée de Schubert, et soudain l’orchestre parle, la parabole se fait drame. Et l’équipe de chant en est bien plus relevée (Discophilia, Artalinna.com). (Jean-Charles Hoffelé)

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Wagenaar : Poèmes symphoniques, vol. 2. Hermus
Wagenaar : Poèmes symphoniques, vol. 2. Hermus

Hessen-Kassel : Œuvres sacrées et profanes. Cordes.
Hessen-Kassel : Œuvres sacrées et profanes. Cordes.

René de Boisdeffre : Œuvres pour alto et piano, vol. 2. Murawski, Szyrynska.
René de Boisdeffre : Œuvres pour alto et piano, vol. 2. Murawski, Szyrynska.


Taneiev : Quintette, quatuor et trio pour piano. Zassimova, Breuninger, Heichelbech, Loercher.
Taneiev : Quintette, quatuor et trio pour piano. Zassimova, Breuninger, Heichelbech, Loercher.


Stanford : Messe en sol et autres œuvres chorales. De Voil.
Stanford : Messe en sol et autres œuvres chorales. De Voil.


Chopin : Concerto pour piano n° 1. Trifonov, Rajski.
Chopin : Concerto pour piano n° 1. Trifonov, Rajski.


Pizzetti : Musique de chambre I. Trio di Parma.
Pizzetti : Musique de chambre I. Trio di Parma.


Meyerbeer : Vasco de Gama. Berchtold, Sorokina, Pruvot, Yang, Beermann.
Meyerbeer : Vasco de Gama. Berchtold, Sorokina, Pruvot, Yang, Beermann.


John Field : Intégrale des nocturnes. Mamou.
John Field : Intégrale des nocturnes. Mamou.


Pizzetti : Musique de chambre II. Trio di Parma.
Pizzetti : Musique de chambre II. Trio di Parma.


Martin : Œuvres vocales
Martin : Œuvres vocales

Commander ce produit

15,36 €
Prix catalogue : 21,95 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°64 - 10/2018
ClicMag n°64 - 10/2018
Infos label
Carus
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.