FrançaisEnglish
Advanced Search
Top  Catalog  Our Labels  Classical  CPO  CPO777933
MY ACCOUNT
MY WISHLIST
SHOPPING CART
Categories
Labels
Information
Wagenaar : Poèmes symphoniques, vol. 2. Hermus
Format : 1 CD
Total Time : 00:55:26

Recording : 18/10/2010
Location : Herford
Country : Allemagne
Sound : Stereo

Label : CPO
Catalog No. : CPO777933
EAN : 0761203793327
Price Code : DM021A

Publishing Year : 2014
Release Date : 11/02/2015

Genre : Classical
Johan Wagenaar (1862-1941)
Sinfonietta
Fruehlingsgewalt
Poème symphonique "Elverhöi"
Ouverture "Amphitrion"
Le Cid

Nordwestdeutsch Philharmonie
Antony Hermus, direction

Organiste virtuose, formé dans le cercle des amis de Brahms, Johan Wagenaar est tout sauf un épigone. Son orchestre déploie une palette de couleurs dont la Sinfonietta montre les teintes finement appariées, la brillance de l’écriture, ses formules élancées, sa vitalité qu’illustre si finement Frühlingsgewalt sont les maitres mots d’une œuvre plus portée vers la narration symphonique que vers la démonstration formelle. En son temps du Concertgebouw, Riccardo Chailly s’était penché sur les opus de ce compositeur au point de lui consacrer un plein disque sous étiquette Decca. En deux CD, Anthony Hermus et la Nordwestdeutche Philharmonie élargissent le cercle. On retrouve Amphitrion, Le Cid, Saul et David, œuvres entre portrait et poème-symphonique, qui incarnent autant des idées de personnages que des actions, on y gagne la fabuleuse Sinfonietta, où le ton léger se voile soudain d’un nuage plus sombre, l’opulent Levenszomer, et bien d’autres pièces. Les interprètes sont au diapason de cette musique dont l’imaginaire sonore est à mi-chemin entre l’aquarelle française – Wagenaar écrit toujours sur les pointes - et la nouvelle école allemande. Et j’ose l’écrire ici : débarrassé des procédés ostentatoires si visibles chez Richard Strauss, Wagenaar possède un vrai génie de la caractérisation : écoutez simplement Le Cid, cinq minutes d’une écriture orchestrale assez stupéfiante. Si Antony Hermus pouvait continuer en gravant les « scènes » pour voix et orchestre…Les aveux de Phèdre, Jupiter Amans compléteraient avec bonheur un troisième volume d’œuvre symphoniques (Discophilia, Artalinna.com). (Jean-Charles Hoffelé)

Avec ce second volume, le jeune chef Antony Hermus à la tête de la Nordwestdeutsche Philarmonie poursuit l'exploration de l'œuvre symphonique du compositeur et organiste hollandais Johan Wagenaar (1862-1941). A l'instar d'un Richard Strauss dont il est l'exact contemporain et qui l'a sensiblement influencé, Wagenaar s'est d'emblée, résolument et définitivement inscrit dans le registre postromantique. Et pourtant, nulle trace de sécheresse ni d'académisme poussiéreux dans cette musique qui reste au contraire étonnamment fraîche, vivante et spontanée. Inondée de lumière, immédiatement accessible compte tenu de sa profusion mélodique, elle puise parfois dans un folklore hollandais aux rythmes vifs et enjoués, où la sentimentalité le dispute à l'humour. Aux côtés du jeune et vitaminé Frühlingsgewalt (1894) et de l'ouverture Amphitrion (1938) au lyrisme et à l'écriture un peu plus arides, on distinguera surtout ici Le Cid (1912), pittoresque prélude à l'opéra éponyme construit autour de savoureux éléments espagnols (rythmes syncopés, castagnettes) et burlesques, la classique Sinfonietta (1917) avec son séduisant scherzo mendelssohnien et son finale qui reprend une ancienne mélodie populaire hollandaise, et enfin le très réussi poème symphonique Elverhöi (1940) inspiré par une traditionnelle saga danoise, dont l'orchestration subtile et raffinée expose une large palette de couleurs venant adroitement soutenir le propos narratif. (Alexis Brodsky)

Along with Alfons Diepenbrock it is above all Johan Wagenaar who has to be regarded as one of the founding fathers of the rebirth of music culture in the Netherlands. Like many other Dutch composers of his times, he clearly looked up to Germany because of his education; nevertheless, he was of the conviction that something on the order of Dutch music did indeed exist. In an article Wagenaar himself enumerated the musical qualities that he regarded as typically Dutch: "A tendency toward simple, almost folk-style melodic formation, in some inclining toward heartiness, in others toward stodginess; a feeling for pleasant comfortability and for naive mirth; a feeling for sensible serenity drifting a bit toward sentimentality; sharp, clear rhythmic elements and contrasts; a sense of humor in relation to the particular given situations or to the texts being set – along with an inclination toward humor with a quite grotesque tone". Wagenaar came from the most impoverished circumstances, but his immense musicality enabled him to make progress early in his career, and soon he himself was a sought-after teacher and the director at the Royal Conservatory in The Hague. Additionally, he was one of the leading organists and Bach interpreters of his times. His compositional predilections were nevertheless for the orchestra, and Vol. 2 of the symphonic works of Johan Wagenaar once again demonstrates that his orchestral works are always endowed with a special formal sense and rich melodic invention of convincing power. And we are happy once again to have obtained the services of the successful young conductor Antony Hermus for this interpretation. "The interpretive depth shown by him already two years ago with a quite impressive Tristan und Isolde fantasy also has a very advantageous influence on Johan Wagenaar’s music" (klassik-heute.com of vol. 1).

.  Write Review
Customers who bought this product also purchased
Nowowiejski : Messes. Przybylski.
Nowowiejski : Messes. Przybylski.

Praetorius : Intégrale de l'œuvre pour orgue. Flamme.
Praetorius : Intégrale de l'œuvre pour orgue. Flamme.

Richter in Leipzig (classic concert)
Richter in Leipzig (classic concert)


Stockhausen : Momente. Arroyo, Kontarsky, Stockhausen.
Stockhausen : Momente. Arroyo, Kontarsky, Stockhausen.


Bach : L'Art de la fugue. Hewitt.
Bach : L'Art de la fugue. Hewitt.


Charles Griffes : Musique pour piano. Ohlsson.
Charles Griffes : Musique pour piano. Ohlsson.


Cerha : Concerto pour percussion - Impulse. Eötvös, Boulez.
Cerha : Concerto pour percussion - Impulse. Eötvös, Boulez.


Vaclav Gunther Jacob : Missa dei filii. Hugo.
Vaclav Gunther Jacob : Missa dei filii. Hugo.


Strauss : La Légende de Joseph, op. 63. Solyom.
Strauss : La Légende de Joseph, op. 63. Solyom.


Ligeti : Quatuors à cordes 1 & 2
Ligeti : Quatuors à cordes 1 & 2


Brescianello : Tisbe, opéra pastoral. Bernsteiner, Ferri-Benedeti, Pfeifer, Halubek.
Brescianello : Tisbe, opéra pastoral. Bernsteiner, Ferri-Benedeti, Pfeifer, Halubek.


Xenakis Edition, vol. 6 : Musique pour cordes
Xenakis Edition, vol. 6 : Musique pour cordes


Kalkbrenner : Sextuor - Septuor - Fantaisie pour piano. Ensemble Linos.
Kalkbrenner : Sextuor - Septuor - Fantaisie pour piano. Ensemble Linos.


Gesualdo : Dolcissimo Veleno, 20 madrigaux d'amour. La Dolce Maniera, Gaggero.
Gesualdo : Dolcissimo Veleno, 20 madrigaux d'amour. La Dolce Maniera, Gaggero.


Rolle : Jauchzet dem Herrn alle Welt, Motets choisis. Göring.
Rolle : Jauchzet dem Herrn alle Welt, Motets choisis. Göring.


Kabalevski : Concertos pour violoncelle. Thedéen, Oue, Prabava.
Kabalevski : Concertos pour violoncelle. Thedéen, Oue, Prabava.


Nono : No hay caminos, hay que caminar…
Nono : No hay caminos, hay que caminar…


Mozart : Les 5 concertos pour violon - Symphonie concertante. Goldberg, Grumiaux, Heifetz, Martzy, Milstein, Primrose, Stern.
Mozart : Les 5 concertos pour violon - Symphonie concertante. Goldberg, Grumiaux, Heifetz, Martzy, Milstein, Primrose, Stern.

Order Product

15,36 €
Catalogue Price : 21,95 €
IN STOCK
Ships within 24 hours!
Free Shipping is available for this item
Free Shipping Available!
Click here for more info

ClicMag of the month
ClicMag n°92 - 04/2021
ClicMag n°92 - 04/2021
Label Info
CPO
All CDs from this label
Label Website
Tell A Friend


Tell someone you know about this product.