FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Historique  SU4203
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Josef Vlach dirige Dvorák, Suk, Mozart et Tchaikovski…
5 de Diapason
Diapason de décembre 2016
Critique de Nicolas Derny
Page n° 132
Format : 4 CD Digibox
Durée totale : 05:00:33

Enregistrement : 1960-1981
Lieu : Prague
Pays : République Tchèque
Prise de son : Studio

Label : Supraphon
Référence : SU4203
EAN : 0099925420321
Code Prix : DM027A

Année d'édition : 2016
Date de sortie : 29/06/2016

Genre : Classique
Antonín Dvorák (1841-1904)
Sérénade pour orchestre à cordes en mi majeur, op. 22
Suite tchèque en ré majeur, op. 39

Josef Suk (1874-1935)
Sérénade pour orchestre à cordes en mi bémol majeur, op. 6

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
Divertimento pour orchestre à cordes en ré majeur, K 136
Adagio et fugue en do mineur, K 546
"Eine kleine Nachtmusik", sérénade n° 13 pour orchestre à cordes en sol majeur, K 525

Piotr Ilyitch Tchaikovski (1840-1893)
Andante cantabile du quatuor à cordes n° 1 en ré majeur, op. 11
Sérénade pour orchestre à cordes en do majeur, op. 48

Benjamin Britten (1913-1976)
Variations sur un thème de Frank Bridge, op. 10

Claude Debussy (1962-1918)
Danse sacrée et danse profane, pour harpe et cordes

Ilja Hurník (1922-2013)
Concerto pour hautbois, piano et orchestre à cordes

Jiri Pauer (1919-2007)
Symphonie pour cordes

Henry Purcell (1659-1695)
Suite pour cordes "King Arthur"

Ottorino Respighi (1879-1936)
Suite "Gli Uccelli" pour petit orchestre, P 154

Igor Stravinski (1882-1971)
Apollon Musagète, ballet en 2 scènes

Karel Patras, harpe
Stanislav Duchon, hautbois
Ilja Hurnik, piano
Prague Chamber Orchestra
Czech Chamber Orchestra
Josef Vlach, direction

Longtemps je n’ai vécu qu’avec une version de la Sérénade pour cordes de Tchaïkovski, celle justement qui referme le deuxième CD de ce coffret inespéré : en octobre 1964, pour la stéréophonie, Josef Vlach revenait à cette partition qu’il dirigeait sans en solliciter ni le pathos ni le charme : tout est dans le tempo, d’un équilibre parfait, qui dresse les phrasés comme des vocalises et fait irradier l’harmonie à travers un jeu polyphonique d’une incroyable densité, mais sans que rien pèse jamais. Cet art si élancé, si fier, rayonne dans les deux autres grandes sérénades, celles de Dvorak et de Suk, qui auront constitué le cœur du répertoire formé avec ses amis autour de son quatuor sous l’œil charmé de Vaclav Talich lequel les nomma :Orchestre de Chambre tchèque – plus modestement Josef Vlach avait pensé à « Orchestre de chambre de Prague ». Mais non, car la perfection du jeu d’ensemble comme le grain si particulier de chacun des instrumentistes, la virtuosité et l’esprit flamboyant de leur jeu appelaient au moins un destin national. Quel ensemble de cordes aura joué avec tant de présence et de virtuosité ? Certainement le quatuor Vlach aura posé au sein de l’ensemble un style corsé, plein de caractère, où il n’y a pas de « seconds ». Cette manière alerte fait merveille chez Mozart, et emporte l’adhésion chez les modernes, même revêche : si la Symphonie de Pauer grince, les Danses avec harpe de Debussy sont des bijoux, si les Oiseaux de Respighi manquent un rien de fantaisie, quelle épure dans l’Apollon musagète calligraphié par Stravinski. Mais évidement, le doublé Dvorak est au premier plan , Sérénade et Suite tchèque, résumant l’esprit d’un art qui a disparu, si proche pourtant si lointain (Discophilia - Artalinna.com). (Jean-Charles Hoffelé)

The violinist and conductor Josef Vlach The maestro’s stringent requirements for the utmost artistic quality, diligence and engagement served as the fundamental principles for the Czech Chamber Orchestra, revived by Josef Vlach in 1957. They went on to gain great acclaim worldwide, with the most noteworthy triumphs including the performance in Osaka in 1960 (standing in for the Boston Symphony Orchestra), the concert at the Salzburger Festspiele in 1962 (broadcast by some 180 radio stations), tours of the USA, Germany, the UK, Switzerland, France, Belgium ... The orchestra then returned from the limelight to the twilight at home, rehearsals in a dingy basement, to a country where they were more tolerated than supported. Yet even amidst such unfavourable circumstances Vlach’s exceptionable musical qualities and the Talich credo would bear extraordinary fruits. According to Ivan Moravec’s reminiscences, Josef Vlach was “in everyday life a person absolutely unexceptional, humble yet rather absent-­-minded, whereas his imagination as regards music was so immense that I can hardly conceive of Talich’s successor possessing a greater, ampler and more compelling vision.” The presented recordings, made between 1960 and 1982 (most of them before 1966) are among the most precious gems from the Supraphon archives. They have all been carefully remastered, with half of them now being released on CD for the very first time. (1923–1988), who played a crucial role in cultivating the superlative Talich tradition and quality, is far from being as well known as he deserves to be. At the age of 23, Vlach co-­-founded the Czech Chamber Orchestra for Václav Talich, who after being falsely accused of collaborating with the Nazis was banned from working with the Czech Philharmonic and the National Theatre. The young orchestra soon proved to be a sensation (Pierre Fournier branded it the best chamber formation in the world), yet following the Communist coup in 1948, it rather opted for diluting than renouncing Talich.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Ligeti : Quatuors à cordes 1 & 2
Ligeti : Quatuors à cordes 1 & 2

Václav Talich : Musique filmée et documentaire
Václav Talich : Musique filmée et documentaire

Mozart : La Clémence de Titus. Allemano, Bernsteiner, Aldrich, Solvang, Marbach, Bakonyi, Di Marchi.
Mozart : La Clémence de Titus. Allemano, Bernsteiner, Aldrich, Solvang, Marbach, Bakonyi, Di Marchi.


Sviatoslav Richter joue Schubert, Schumann et Brahms.
Sviatoslav Richter joue Schubert, Schumann et Brahms.


Louise Farrenc : Symphonies n° 1 et 3. Goritzki.
Louise Farrenc : Symphonies n° 1 et 3. Goritzki.


Wimann, Praetorius : Musique de danse du 17ème siècle. Accademia del Ricercare, Busca.
Wimann, Praetorius : Musique de danse du 17ème siècle. Accademia del Ricercare, Busca.


Miles Davis : Kind of Blue - Birth of the Cool
Miles Davis : Kind of Blue - Birth of the Cool


Liszt : Intégrale de la musique pour piano. Howard.
Liszt : Intégrale de la musique pour piano. Howard.


Dvorák : Œuvres symphoniques. Neuman.
Dvorák : Œuvres symphoniques. Neuman.


Ludomir Rozycki : Concertos pour piano n° 1 et 2. Plowright, Borowicz.
Ludomir Rozycki : Concertos pour piano n° 1 et 2. Plowright, Borowicz.


Louise Farrenc : Symphonie n° 2 et Ouvertures. Goritzki.
Louise Farrenc : Symphonie n° 2 et Ouvertures. Goritzki.


Dvorák : Œuvres pour piano. Kvapil.
Dvorák : Œuvres pour piano. Kvapil.


Bartok : Mikrokosmos 6 et autres œuvres pour piano. Tiberghien.
Bartok : Mikrokosmos 6 et autres œuvres pour piano. Tiberghien.


Bruckner : Symphonie n° 5. Skrowaczewski.
Bruckner : Symphonie n° 5. Skrowaczewski.


Riccardo Zandonai : Francesca da Rimini, opéra. Vasileva, Mühle, Orozco, Graziani, Bollon.
Riccardo Zandonai : Francesca da Rimini, opéra. Vasileva, Mühle, Orozco, Graziani, Bollon.


Johann Joseph Fux : Concentus Musico-instrumentalis. Froihofer, Hell.
Johann Joseph Fux : Concentus Musico-instrumentalis. Froihofer, Hell.


Charles-Marie Widor : Concertos pour piano n° 1 et 2. Becker, Fischer.
Charles-Marie Widor : Concertos pour piano n° 1 et 2. Becker, Fischer.


Nino Rota : Œuvres choisies pour piano. Seibert.
Nino Rota : Œuvres choisies pour piano. Seibert.

Commander ce produit

19,68 €
Prix catalogue : 28,13 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°63 - 09/2018
ClicMag n°63 - 09/2018
Infos label
Supraphon
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.