FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Nos labels  Classique  Passacaille  PAS994
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Gabrieli : Canzoni. Tamminga.
Diapason d'Or
Diapason de septembre 2013
Critique de Xavier Bisaro
Page n° 96
Format : 1 CD
Durée totale : 01:18:21
Lieu : Bologne
Pays : Italie
Prise de son : Stereo

Label : Passacaille
Référence : PAS994
EAN : 5425004849946
Code Prix : DM021A

Année d'édition : 2012
Date de sortie : 11/02/2013

Genre : Classique
Giovanni Gabrieli (1554-1612)
Canzon XXVIII sol sol la sol fa mi a 8
Canzon francese del duodecimo tono
Canzon del duodecimo tono
Canzon del duodecimo tono
Canzon III a 6
Toccata dell'ottavo tono
Ricercar dell'ottavo tono
Canzon del secondo tono
Motetto Jubilate Deo a 8
Canzon I La Spiritata a 4
Canzon II a 4 del duodecimo
Canzon III a 4 del duodecimo tono
Canzon IV a 4 del duodecimo tono
Motetto O Doctor optime a 6
Toccata delprimo tono
Ricercar del primo tono
Sonata I a 5
Canzon del decimo tono
Fuga del nono tono
Ricercar del decimo tono
Canzon del decimo tono
Ricercar del nono tono
Canzon XXVII Fa sol la re a 8

Liuwe Tamminga, orgue
Bruce Dickey, cornet
Doron Sherwin, cornet

Les disques Gabrielli n’encombrent pas les bacs des disquaires. Notamment les œuvres d’orgue. Ce florilège d’œuvres choisies parmi les plus représentatives de Giovanni Gabrielli est donc le bienvenu. Liuwe Tamminga connait bien ce répertoire puisqu’il avait déjà enregistré pour Tactus en 1991 les œuvres d’Andréa et de Giovanni avec Luigi Ferdinando Tagliavini. Giovanni Gabrielli voit le jour autour de 1554. Parti à Munich pour s former auprès de Roland de Lassus, il revient en Italie vers la fin de 1584 pour succéder à Claudio Merulo au poste d’organiste à Venise. Il reste attaché à la Sérénissime jusqu’à sa mort en 1612 tenant l’orgue de deux église dont la Scuola grande di San Rocco. Il eut comme élève Heinrich Schütz. Son œuvre est principalement composée de musique vocale religieuse et fait appel à un nombre considérable de voix.
Le fait d’écrire pour de grands effectifs (orchestre et voix), de multiplier les lignes mélodiques, d’opposer les chœurs ( les « Cori Spezzatti »), les tessitures, fait de Gabrielli l'un des précurseurs du style orchestral. Il introduit à travers un contrepoint savant et rigoureux un style parfois concertant où les timbres prennent toute leur valeur. D’où l’ajout d’autres instruments destinés à dialoguer avec l’orgue et les chœurs : cornet à bouquins, violons…etc. Usant de tous les moyens à sa disposition, vocaux et instrumentaux, Gabrielli compose une musique qui entre en résonance avec la somptuosité de l’architecture de Saint Marc.
En jouant sur les faibles possibilités de jeux des deux orgues de San Petronio de Bologne, Liuwe Tamminga interprète ces œuvres de façon à exprimer à la fois toute la sève de cette musique qui réclame opulence, spatialisation, luxe, richesse des couleurs et en distinguant le caractère de chaque forme grâce à une registration assez typée. Les deux Motteti, privés des masses chorales habituelles, s’imposent par leur grandeur et leur caractère déclamatoire. Dans les Canzoni, pages encore sous l’influence d’Andréa et de Merulo, Tamminga fait jaillir les dialogues entre parties, varier les tempi et offrir des contrastes vifs entre lumière et ombre, aube et zénith, calme et déferlement sonore, mais il est bridé par l’acoustique moussue de la basilique et la matité de la registration. Heureusement les fusées des Cornetti emplissent l’espace comme des feux d’artifice. Tamminga est tout à son aise dans les toccatas et nous dessine les contours d’un vitrail aux couleurs rehaussées. De la même façon, il expose en plein jour, les combinaisons rythmiques et harmoniques des Ricercari, en cherchant toujours la lisibilité des thèmes et le flux contrapuntique.
Les deux cornettistes Bruce Dickey et Doron Sherwin du Concerto Palatino rivalisent de virtuosité, leur vivacité et leur éloquence est telle que les cuivres paraissent démultipliés, leur conférant la puissance d’un ensemble. C’est sans aucun ennui que l‘on écoute l’intégralité du disque, l’alternance des pièces et le jeu de l’organiste nous révèle le Giovanni Gabrielli que nous décrit Francesco Sansovino : « Un son d’une suprême douceur, et d’autant plus doux sous les doigts du plus excellent des organistes que connaisse notre Italie, je veux parler de Giovanni Gabrielli digne des plus grands éloges pour l’exceptionnel talent qu’il démontre dans cette profession » (Jérôme Angouillant)

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Telemann : Passion selon Saint Matthieu. Rademann
Telemann : Passion selon Saint Matthieu. Rademann

Szymanowski : Mélodies II. Radziejewska.
Szymanowski : Mélodies II. Radziejewska.

Stravinski : Agon. Rosbaud.
Stravinski : Agon. Rosbaud.


Ligeti : Volumina et œuvres pour orgue. Susteck.
Ligeti : Volumina et œuvres pour orgue. Susteck.


Huber : Quintette et sextette pour vents et piano.
Huber : Quintette et sextette pour vents et piano.


Bruckner : Symphonie n° 8. Böhm
Bruckner : Symphonie n° 8. Böhm


Enescu : Symphonie n° 5 - Poème symphonique Isis. Vlad, Ruzicka.
Enescu : Symphonie n° 5 - Poème symphonique Isis. Vlad, Ruzicka.


Ligeti : Etudes pour piano, livres 1-3. Hell.
Ligeti : Etudes pour piano, livres 1-3. Hell.


Haendel : Concertos pour orgue, op. 4. Ghielmi.
Haendel : Concertos pour orgue, op. 4. Ghielmi.


Telemann : Concertos pour instruments variés, vol. 2. La Stagione, Schneider.
Telemann : Concertos pour instruments variés, vol. 2. La Stagione, Schneider.


Von Schacht : Symphonies, vol. 1. Schmalfuss.
Von Schacht : Symphonies, vol. 1. Schmalfuss.


La discothèque idéale de Diapason, vol. 1 / Mozart : Musique de chambre.
La discothèque idéale de Diapason, vol. 1 / Mozart : Musique de chambre.


Schütz : Histoire de la Résurrection. Sämann, Perl, Rémy, Rademann.
Schütz : Histoire de la Résurrection. Sämann, Perl, Rémy, Rademann.


Miles Davis : Kind of Blue - Birth of the Cool
Miles Davis : Kind of Blue - Birth of the Cool


Pierre Fournier joue Dvorák, Saint-Saëns et Casals : Concertos pour violoncelle. Kertész, Martinon, Bamert.
Pierre Fournier joue Dvorák, Saint-Saëns et Casals : Concertos pour violoncelle. Kertész, Martinon, Bamert.


George Szell dirige Dvorak et Brahms.
George Szell dirige Dvorak et Brahms.


Marx J. : Trio - Fantaisie - Lieder. Trio Hyperion, Nold.
Marx J. : Trio - Fantaisie - Lieder. Trio Hyperion, Nold.


Giacinto Sclesi : Quatuor à cordes.
Giacinto Sclesi : Quatuor à cordes.

Commander ce produit

15,36 €
Prix catalogue : 21,95 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°63 - 09/2018
ClicMag n°63 - 09/2018
Infos label
Passacaille
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.