FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Lyrique  CM740808
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Christian Thielemann dirige Bruckner : Symphonie n° 3.
Format : 1 DVD Vidéo
Durée totale : 01:08:00

Enregistrement : 02-03/09/2016
Lieu : Munich
Pays : Allemagne
Prise de son : Live / PCM Stereo / DTS 5.0
Format d'image : NTSC
Rapport de forme : 16:9

Label : C Major Entertainment
Référence : CM740808
EAN : 0814337014087
Code Prix : DM027A

Année d'édition : 2017
Date de sortie : 06/09/2017

Genre : Classique
Anton Bruckner (1824-1896)
Symphonie n° 3 en ré mineur, WAB 103 "Wagner-Sinfonie"

Staatskapelle Dresden
Christian Thielemann, direction

Grand wagnérien devant l’éternel, Christian Thielemann ne pouvait pas rater la 3° symphonie de Bruckner, celle précisément qui est dédiée au maître de Bayreuth. Pour cette captation réalisée dans la philharmonie de Munich, lieu de résidence de l’orchestre bavarois qu’il avait dirigé en son temps, Thielemann retient avec raison la version de 1877 d’une œuvre à la genèse compliquée. Cette rédaction intermédiaire entre la première mouture de 1873 à laquelle Wagner avait demandé de retirer les citations de ses opéras et la tardive révision de 1889, qui souffre de coupures intempestives, est la plus équilibrée et la plus satisfaisante (et bénéficie de l’ajout d’une formidable coda au scherzo). Et le chef lui insuffle une grandeur et une passion qui trouvent un parfait véhicule avec la Staatskapelle de Dresde. Disque après disque, l’entente entre le maestro et ses musiciens ne cesse de s’affermir de façon manifeste. La vidéo impressionne par la tension de l’expression de Thielemann, littéralement habité sinon possédé par l’œuvre. De l’héroïsme des allegros extrêmes à la passion tristanesque de l’adagio, chaque mouvement est joué avec une intensité bouleversante. Une interprétation magnifique, à laquelle le DVD apporte une plus-value réelle. (Richard Wander)

De son temps de Munich, Christian Thielemann avait commencé sa saga Bruckner, 5e impavide pour Deutsche Grammophon, l’image s’ajoutant pour des 4e et 7e (CM701908) déjà publiées par C Major, où l’espace se creusait, allant jusqu’au vertige dans la 7e. Plus encore que Wagner, il était ici chez lui, ancré dans cette tradition qu’il revendique. Mais concernant Bruckner laquelle d’ailleurs précisément? On l’associe par facilité avec Furtwängler, mais alors pas pour Bruckner justement qu’il élève hors de toute violence, dont il tient le tempo en refusant les déflagrations dont Furtwängler l’implosait. Il y a du Böhm dans sa manière, une façon d’inviter le temps long, de faire rayonner les notes, de creuser les accords, c’est sensible plus encore dans les adagios, où il cherche le son du silence. Celui de sa Sixième Symphonie (CM738208) est simplement vertigineux à force d’immobilité, il y est chez lui dans ce presque rien de sollicitation qui aux dernières pages du mouvement suscite ce rai de soleil où le hautbois chante à peine, merveille que recueille le quatuor de la Staatskapelle. Quel orchestre, tellement chez lui chez Bruckner, et qui aura appris avec Jochum à en saisir la quintessence. Sixième d’anthologie donc, à laquelle la Troisième, filmée à la Philharmonie de Munich lors de la tournée allemande de l’orchestre en septembre 2016, ne cède que d’une courte tête, un rien raidie par une volonté marquée de clarifier les textures, on le voit d’ailleurs, Thielemann y est avare de geste, alors que dans la Sixième son bras allait chercher les instruments, mais comme tout cela rayonne dans la sombre lumière des saxons ! (Discophilia - Artalinna.com). (Jean-Charles Hoffelé)

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Felix Nowowiejski : Quo Vadis, oratorio. Kurzak, Rucinski, Siwek, Szumski, Bialic, Sulkowski.
Felix Nowowiejski : Quo Vadis, oratorio. Kurzak, Rucinski, Siwek, Szumski, Bialic, Sulkowski.

Bartók : Intégrale de l'œuvre pour piano seul, vol. 4. Bach.
Bartók : Intégrale de l'œuvre pour piano seul, vol. 4. Bach.

Bruch : Quintettes et Octuor pour cordes. The Nash Ensemble.
Bruch : Quintettes et Octuor pour cordes. The Nash Ensemble.


Fauré : Requiem & autres pièces chorales (30 ans Hyperion). Best.
Fauré : Requiem & autres pièces chorales (30 ans Hyperion). Best.


Paul Ben-Haim : Symphonie n° 2. Yinon.
Paul Ben-Haim : Symphonie n° 2. Yinon.


Jan Vaclav Tomasek : Sonates pour piano-forte. Matejova.
Jan Vaclav Tomasek : Sonates pour piano-forte. Matejova.


Donizetti : Quatuors à cordes n° 1-3. Quatuor Pleyel de Cologne.
Donizetti : Quatuors à cordes n° 1-3. Quatuor Pleyel de Cologne.


Madrigal Masterpieces : La Renaissance en France, Italie et Angleterre. Consort Alfred Deller.
Madrigal Masterpieces : La Renaissance en France, Italie et Angleterre. Consort Alfred Deller.


La discothèque idéale de Diapason, vol. 2 / Chopin : Œuvres pour piano.
La discothèque idéale de Diapason, vol. 2 / Chopin : Œuvres pour piano.


Boris Tichtchenko : Symphonie n° 2. Chivzhel.
Boris Tichtchenko : Symphonie n° 2. Chivzhel.


Dvorák : Mélodies. Peckova, Gage.
Dvorák : Mélodies. Peckova, Gage.


Antonio Rosetti : Concerto pour piano - Deux symphonies. Veljkovic, Moesus.
Antonio Rosetti : Concerto pour piano - Deux symphonies. Veljkovic, Moesus.


Bartók : Sonate pour deux pianos et percussion & autres œuvres pour piano. Tiberghien, Guy, Currie, Walton.
Bartók : Sonate pour deux pianos et percussion & autres œuvres pour piano. Tiberghien, Guy, Currie, Walton.


Ravel : Œuvres pour piano. Koroliov, Duo Koroliov.
Ravel : Œuvres pour piano. Koroliov, Duo Koroliov.


Marcello : Conserva Me Domine. Musique italienne pour la Semaine Sainte. Wey, La Gioia Armonica, Banholzer.
Marcello : Conserva Me Domine. Musique italienne pour la Semaine Sainte. Wey, La Gioia Armonica, Banholzer.


Sir William Walton : Concerto pour violon - Œuvres orchestrales. Marwood, Brabbins.
Sir William Walton : Concerto pour violon - Œuvres orchestrales. Marwood, Brabbins.


Giacomo Meyerbeer : Dinorah ou Le Pardon de Ploërmel. Ciofi, Dupuis, Talbot, Mazzola.
Giacomo Meyerbeer : Dinorah ou Le Pardon de Ploërmel. Ciofi, Dupuis, Talbot, Mazzola.


Jean Guyot de Châtelet : Te Deum laudamus et autres œuvres sacrées. Ensemble Cinquecento.
Jean Guyot de Châtelet : Te Deum laudamus et autres œuvres sacrées. Ensemble Cinquecento.

Commander ce produit

19,68 €
Prix catalogue : 28,13 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°51 - 07/2017
ClicMag n°51 - 07/2017
Infos label
C Major Entertainment
Tous les disques du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.