FrançaisEnglish
Advanced Search
Top  Catalog  Opera  CM746208
MY ACCOUNT
MY WISHLIST
SHOPPING CART
Categories
Labels
Information
Wagner : Tristan & Isolde (version semi-staged). Hofmann, Behrens, Minton, Weikl, Sotin, Steinbach, Bernstein.
Diapason from January 2019
Review de Emmanuel Dupuy
Page No. 127
5 de Classica
Classica from December 2018
Review de Pierre Flinois
Page No. 117
Format : 3 DVD Vidéo
Total Time : 04:51:00

Recording : 1981
Location : Munich
Country : Allemagne
Sound : Live / PCM Stereo
Image Format : NTSC
Aspect Ratio : Remasterisé en HD 4:3
Subtitles : DE, EN, FR, ES, IT, KO, JP

Label : C Major Entertainment
Catalog No. : CM746208
EAN : 0814337014629
Price Code : DM035A

Publishing Year : 2018
Release Date : 04/07/2018

Genre : Classical
Richard Wagner (1813-1883)
Tristan et Isolde (Tristan und Isolde), opéra en 3 actes (Version semi-staged)
Version historique de 1981 à la Herkulessaal de Munich, "version intermédiaire" sans décors ni chorégraphie

Peter Hofmann (Tristan)
Hildegard Behrens (Isolde)
Yvonne Minton (Brangäne)
Bernd Weikl (Kurwenal)
Hans Sotin (König Marke)
Heribert Steinbach (Melot)
Chor und Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks
Leonard Bernstein, direction
Karlheinz Hundorf, réalisation

Leonard Bernstein ne fréquenta le théâtre de Richard Wagner qu’épisodiquement : de New York un premier acte de Walküre (1968, Farrell, King, Langdon) âpre, violent, mériterait d’être mieux édité, sinon les quelques scènes de Götterdämerung et déjà de Tristan und Isolde. Mais entre janvier et décembre 1981, la Radio Bavaroise immortalisa une captation au long cours où il osait tout Tristan document tout aussi fabuleux que déstabilisant dont la bande son fut publiée par Philips : le plus long Tristan de l’histoire de l’enregistrement. On savait que les caméras de la télévision avaient capté ce « semi-staged », voici enfin le film original en format 4/3 nettoyé des scories qu’il avait subies durant des années d’archivage. L’ampleur des tempos permet à Bernstein de faire émaner tous les venins d’un orchestre étouffant à force de sensualité morbide : quel deuxième acte ! Devant l’immensité du geste les chanteurs se surpassent, à commencer par Hildegard Behrens, magicienne plus nostalgique que furieuse au I, amante bouleversante, lovée dans un érotisme vocal quasiment « salomesque » tout au long du II. Rien que pour cette Isolde, la captation est imparable d’autant que la caméra affine le personnage. Mais Yvonne Minton n’est pas en reste, Brangäne très contrôlée qui fait miroiter les splendeurs de son timbre avant l’urgence des mots, en accord avec la battue souvent esthétisante de Bernstein dont l’appassionato continuel semble ici se convaincre que les splendeurs de Karajan ne sont pas si méprisables qu’il les avait crues. Peter Hofmann est magnifique, mâle, ardent, mais doit composer avec les tempos irrespirables que lui impose Bernstein pour ses délires du III : il y survit, puisant dans cette longueur de souffle qui fit un temps sa légende au point qu’on avait pu croire fugitivement à un nouveau Windgassen. Hans Sotin parfait, Bernd Weilkl trop rustaud, le venin idéal d’Heribert Steinbach pour Melot, le merveilleux berger de Zednik, le Seeman dans un brouillard d’étoiles de Thomas Moser, équipe assez idéale pour l’époque. Les chanteurs, en tenue très seventies, sont alignés au dessus de l’orchestre, en fond de scène, quelques montages brouillons, de probables raccords playback, tout cela ne gâche pas l’émotion, avivée dés que la caméra saisit la battue enveloppante, le visage extasié de Leonard Bernstein, si heureux de diriger ce chef-d’œuvre enfin conquis. (Discophilia - Artalinna.com) (Jean-Charles Hoffelé)

Un miracle ! Bernstein a dirigé et enregistré peu d’opéras, de Wagner encore moins. Mais il a laissé ce Tristan, incroyable exécution de 1981, qui paraît maintenant en vidéo. Incroyable avant tout pour l’orchestre incendié par Leonard Bernstein comme jamais. Ses tempos d’une lenteur inouïe, qui firent l’admiration de Karl Boehm (qui pourtant dirigeait lui-même l’opéra en 45’ de moins que Berstein, mais déclara « pour la première fois, quelqu’un ose jouer la musique telle que Wagner l’avait écrite »), cet orchestre qui porte tout le drame dans ses couleurs et ses sonorités, tout cela vaut qu’on dépasse les limites de l’enregistrement. La distribution est somptueuse même si le couple mythique des amants est parfois à la limite de l’asphixie devant ces tempos vocalement insoutenables, la semi-représentation scénique très datée « années 80 » (ces costumes, ces coupes de cheveux, jusque ces couleurs), mais la tension fabuleuse, l’engagement insensé (et la captation montre heureusement souvent Bernstein qui vit le drame avec une intensité inimaginable), tout cela nous est restitué avec l’appréciable plus de l’image d’une part, de la répartition en trois CD sans coupure au sein de chaque acte d’autre part… Quant aux seconds rôles ils sont eux admirables, des appels de la sublime Brangäne d’Yvonne Minton au chagrin bouleversant du roi Marke d’Hans Sotin. Depuis la gravure de Furtwängler en 1952, personne n’avait atteint ces cimes. (Richard Wander)

This is one of the most beautiful and brilliant recordings of Wagner´s Tristan und Isolde and it´s first time available on DVD and Bluray. Leonard Bernstein’s way of conducting this opera is unique and he makes orchestra and singers perform at their very best. The Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks was the only German orchestra with which Leonard Bernstein regularly collaborated for many years and it has numbered among the top ten orchestras in the world. A star cast of singers with Peter Hofmann and Hildegard Behrens in the title roles, completes this exceptional semi-staged production. Bernstein’s 1981 recording of Wagner’s Tristan und Isolde is still considered an outstanding interpretation and has set the bar until this day. When he heard this performance Karl Böhm said, “Bernstein has conducted Tristan und Isolde the way that Wagner intended it to be conducted”.

.  Write Review
Customers who bought this product also purchased
Walter B. / Mahler : Adagietto Symphonie n° 5 - Symphonie n° 9.
Walter B. / Mahler : Adagietto Symphonie n° 5 - Symphonie n° 9.

Zelenka : Sonates en trio, ZWV 181. Ensemble Berlin Prag.
Zelenka : Sonates en trio, ZWV 181. Ensemble Berlin Prag.

Claude Le Jeune : Mon Dieu me paist, psaumes. Wickham.
Claude Le Jeune : Mon Dieu me paist, psaumes. Wickham.


Hugo Reinhold : Œuvres pour violon et piano. Bolsewicz, Milcarz.
Hugo Reinhold : Œuvres pour violon et piano. Bolsewicz, Milcarz.


Johann Strauss II : Cendrillon, ballet. Theis.
Johann Strauss II : Cendrillon, ballet. Theis.


Charles Gounod : Intégrale des œuvres pour piano à pédalier et orchestre. Prosseda, Shelley.
Charles Gounod : Intégrale des œuvres pour piano à pédalier et orchestre. Prosseda, Shelley.


Alla Turca. Un voyage musical à travers l'Orient. Thiele, Borutzki.
Alla Turca. Un voyage musical à travers l'Orient. Thiele, Borutzki.


Telemann : Canons mélodieux et fantaisies. Ensemble Elysium.
Telemann : Canons mélodieux et fantaisies. Ensemble Elysium.


Sergei Mikhailovich Slonimsky : Symphonie n° 2 - Cantate "A Voice from the Chorus". Gorokhovskaya, Leyferkus, Semyonov, Rozhdestvensky.
Sergei Mikhailovich Slonimsky : Symphonie n° 2 - Cantate "A Voice from the Chorus". Gorokhovskaya, Leyferkus, Semyonov, Rozhdestvensky.


Glinka : Ouvertures et danses. Svetlanov.
Glinka : Ouvertures et danses. Svetlanov.


Yuri Falik : Quatuors à cordes n° 3-6. Quatuor Taneiev.
Yuri Falik : Quatuors à cordes n° 3-6. Quatuor Taneiev.


Berlioz : Harold en Italie et autres œuvres orchestrales. Power, Manze.
Berlioz : Harold en Italie et autres œuvres orchestrales. Power, Manze.


Boston Symphony Orchestra – Barbirolli (Brahms, Delius)
Boston Symphony Orchestra – Barbirolli (Brahms, Delius)


Mascagni : Transcriptions d'opéras pour orgue. Cognazzo.
Mascagni : Transcriptions d'opéras pour orgue. Cognazzo.


Sierra : Three Sinfonias
Sierra : Three Sinfonias


Magnificathy : The Many Voices of Cathy Berberian.
Magnificathy : The Many Voices of Cathy Berberian.


Jonny Axelsson/Fredrik Ullén : Karlheinz Stockhausen
Jonny Axelsson/Fredrik Ullén : Karlheinz Stockhausen


Quatuors à cordes russes. Quatuor Taneiev.
Quatuors à cordes russes. Quatuor Taneiev.

Order Product

25,44 €
Catalogue Price : 36,35 €
IN STOCK
Ships within 24 hours!
Free Shipping is available for this item
Free Shipping Available!
Click here for more info

ClicMag of the month
ClicMag n°96 - 09/2021
ClicMag n°96 - 09/2021
Label Info
C Major Entertainment
All CDs from this label
Label Website
Tell A Friend


Tell someone you know about this product.