FrançaisEnglish
Advanced Search
Top  Catalog  Our Labels  Classical  Berlin Classics  0302965BC
MY ACCOUNT
MY WISHLIST
SHOPPING CART
Categories
Labels
Information
C. Schumann, Weber : Concertos pour piano. Imorde, Jacquot.
Diapason from November 2023
Review de Bertrand Boissard
Page No. 96
4 de Classica
Classica from October 2023
Review de Gérard Belvire
Page No. 87
Format : 1 CD Digipack
Total Time : 01:02:00

Label : Berlin Classics
Catalog No. : 0302965BC
EAN : 0885470029658
Price Code : DM021A

Publishing Year : 2023
Release Date : 07/06/2023

Genre : Classical
Clara Schumann (1819-1896)
Concerto pour piano en la mineur, op. 7

Robert Schumann (1810-1856)
Myrthen, op. 25 (arr. pour piano de C. Schumann)
Liederkreis, op. 39 (arr. pour piano de C. Schumann)

Carl Maria von Weber (1786-1826)
Concerto pour piano n° 1 en do majeur, op. 11
Allemande n° 1
Max-Walzer
Favorit-Walzer n° 5
Adagio patetico

Luisa Imorde, piano
Bremer Philharmoniker
Marie Jacquot, direction

Né d'un désir de faire cohabiter deux concertos pour piano relativement rarement enregistrés, ce disque s'est vu prendre prendre de l'ampleur et propose une interconnexion très réussie entre deux compositeurs : Clara Wieck (future Clara Schumann) et Carl Maria von Weber. Si le concerto pour piano d'une Clara Wieck de quinze ans (et créé par la jeune pianiste sous la baguette de Mendelssohn lui-même) a récemment refait surface et été l'objet de concerts et de plusieurs enregistrements - ses qualités intrinsèques méritant amplement cette reconnaissance - le premier concerto de Weber est en revanche resté très rare, éclipsé qu'il fut par ceux des géants qui l'ont immédiatemet précédé ou suivi. Saluons donc doublement cet enregistrement de qualité de ces deux concertos qui ont en commun une fraicheur et une grande richesse mélodique. Entre les concertos sont proposées une petite dizaine des pièces pour piano seul, alternant des miniatures de Weber et des arrangements effectués par Clara d'après des lieder de son bien aimé Robert, dont ceux qu'il lui offrit en cadeau de mariage. (Walter Appel)

Dans le livret d’accompagnement de cet enregistrement, Luisa Imorde (1989) explique et commente abondamment les choix qui ont présidé à sa constitution. Et il faut effectivement reconnaître une certaine originalité dans ces choix qui mettent en contraste Clara (1819-1896) — qu’on ne cesse de redécouvrir ! — et Robert Schumann (1810-1856) en face de Carl Maria von Weber (1786-1826). Une première remarque s’impose à cet égard qui fait s’interroger, d’après ces dates, sur le sens de « romantique » que l’on appose traditionnellement sur ces musiques. Le Concerto de Clara date des années 1833-36, soit une dizaine d’années après la disparition de Weber ; quant aux Lieder de Robert que Clara arrangea pour piano seul, ils datent de 1840. L’interprète soliste a beau chercher les meilleurs arguments pour justifier ces couplages, André Monglond (1888-1969) en tant qu’historien de l’esthétique et de la littérature, mais aussi Georges Gusdorf (1912-2000) en tant qu’épistémologue du romantisme européen, doivent certainement sourciller dans leurs tombes sur cette argumentation…. Reste que les œuvres de ce disque méritent effectivement considération. Sans doute, contre l’avis de la soliste, le Concerto de Clara ne mérite-t-il pas les transports qui ne lui sont dus aujourd’hui que par l’emballement dont jouissent les compositrices redécouvertes sous l’étendard des idéologies genrées sévissant dans tous les arts. Il s’agit d’une œuvre brève d’un intérêt très secondaire si on la compare, par exemple, avec ce que l’adolescent Mendelssohn en faisait déjà. Le premier Concerto de Weber (1810), quant à lui, est antérieur de plus de vingt-cinq années esthétiquement clivantes au Concerto de Clara et assure la transition du post-mozartianisme aux premières trémulations de la virtuosité transcendante mise à l’honneur par Liszt. Mais ce sont là au fond deux œuvres aussi foncièrement différentes, sans même envisager une quelconque précédence, que l’Oberman de Senancour (1803) et les Feuilles d’automne de Victor Hugo (1830). Le choix des petites pièces pianistiques accompagnant ces deux œuvres ne fait au reste qu’accentuer le contraste des modèles compositionnels, et, curieusement, renforce l’idée qu’il s’agit plutôt là de deux univers d’esprit bien différents, que seule une vision téléologique a posteriori permet de définir comme déroulant un schéma historique linéaire, alors qu’il s’agit d’un réel changement de paradigme esthétique. Cela ne retire rien à l’intérêt historiographique de l’enregistrement et à la qualité des interprétations retenues de Luisa Imorde, mais, contrairement à l’attente légitime suscitée par un tel programme, cela laisse l’auditeur un peu sur sa faim quant à des exécutions qui gomment par trop les audaces pianistiques et la vivacité de Carl Maria tout en soulignant cruellement les limites de l’inspiration de Clara…. Récemment Beatrice Rana (Warner Classics 5 054197 296253) a vainement tenté elle aussi de redonner de la substance et de l’intérêt au concerto de Clara…. Quant à Weber, on reviendra plutôt aisément aux enregistrements anciens (1987) de Peter Rösel (Electrola EMI CDC 7 49177 2) ou Nikolaï Demidenko (Hyperion CDA 66729). (Jacques-Philippe Saint-Gerand)

Introducing the latest recording with Luisa Imorde and the Bremer Philharmoniker, featuring two great romantic Piano Concertos from Clara Schumann and Carl Maria von Weber. Following the success of her previous albums dedicated to Beethoven/Wölfl, Bach/Kapustin, and Couperin/Messiaen, the pianist now presents her latest recording that explores the romantic repertoire with orchestra. This album features two Piano Concertos that beautifully capture the essence of the romantic era, complemented by solo piano pieces by Robert and Clara Schumann and C.M. von Weber. Weber's departure from the classical to the romantic era and Schumann's legacy as a female composer bear witness to the mastery of both in Luisa Imordes outstanding interpretation.

.  Write Review
Customers who bought this product also purchased
Gounod : Messe de Sainte-Cécile. Götz, Rathgeber, Beckmann, Storck.
Gounod : Messe de Sainte-Cécile. Götz, Rathgeber, Beckmann, Storck.

Mozart : Requiem. Tanigaki, Stolz, Kelly, Wagner, Koch.
Mozart : Requiem. Tanigaki, Stolz, Kelly, Wagner, Koch.

Bach : Œuvres pour orgue. Grünert.
Bach : Œuvres pour orgue. Grünert.


Bossi, Jongen, Poulenc : Musique pour orgue et orchestre. Mazzoletti, Carmona.
Bossi, Jongen, Poulenc : Musique pour orgue et orchestre. Mazzoletti, Carmona.


Beethoven : Symphonie n° 9 (transcription pour violon et piano). Loguercio, Piemonti.
Beethoven : Symphonie n° 9 (transcription pour violon et piano). Loguercio, Piemonti.


Johann Heinrich Rolle : Passion selon St. Luc. Thornhill, Bill, Schäfer, Hymas, Dahlmann, Vieweg, Willens.
Johann Heinrich Rolle : Passion selon St. Luc. Thornhill, Bill, Schäfer, Hymas, Dahlmann, Vieweg, Willens.


Franz Krommer : Concerto pour 2 clarinettes, op. 35 - Concertino, op. 38. Beltramini, Giuffredi, Grossi, Schiavon, Griffiths.
Franz Krommer : Concerto pour 2 clarinettes, op. 35 - Concertino, op. 38. Beltramini, Giuffredi, Grossi, Schiavon, Griffiths.


Armand-Louis Couperin : Intégrale de l'œuvre pour clavecin. Mahugo.
Armand-Louis Couperin : Intégrale de l'œuvre pour clavecin. Mahugo.


Antoni Katski : Musique de chambre. Wajrak, Dybek-Boczek, Migdal-Chojecka, Pall, Korczakowski, Panocha.
Antoni Katski : Musique de chambre. Wajrak, Dybek-Boczek, Migdal-Chojecka, Pall, Korczakowski, Panocha.


Alexandre Glazounov : Sonates pour piano. Medvedev.
Alexandre Glazounov : Sonates pour piano. Medvedev.


Louis Couperin : Intégrale de la musique pour clavecin. Berghella.
Louis Couperin : Intégrale de la musique pour clavecin. Berghella.


Edition Antonio Vivaldi, l'intégrale de l'œuvre.
Edition Antonio Vivaldi, l'intégrale de l'œuvre.


Raul Koczalski : Œuvres symphoniques, vol. 1. Dondalska, Makowski, Rodek.
Raul Koczalski : Œuvres symphoniques, vol. 1. Dondalska, Makowski, Rodek.


Luigi Cherubini : Œuvres sacrées. Rubens, Schwarz, Hunger, Berndt, Grünert.
Luigi Cherubini : Œuvres sacrées. Rubens, Schwarz, Hunger, Berndt, Grünert.


Bach : Cantates profanes. Rilling.
Bach : Cantates profanes. Rilling.


Grieg : Intégrale de l'œuvre pour piano à 4 mains. Plano, Del Negro.
Grieg : Intégrale de l'œuvre pour piano à 4 mains. Plano, Del Negro.


Vaughan Williams, MacMillan, Tavener : Œuvres chorales. O'Donnell.
Vaughan Williams, MacMillan, Tavener : Œuvres chorales. O'Donnell.


William Byrd : Messe à 5 voix et autres œuvres sacrées. The Gesualdo Six, Park.
William Byrd : Messe à 5 voix et autres œuvres sacrées. The Gesualdo Six, Park.

Order Product

15,36 €
Catalogue Price : 21,95 €
UNAVAILABLE
Currently out of stock

ClicMag of the month
ClicMag n°125 - 04/2024
ClicMag n°125 - 04/2024
Label Info
Berlin Classics
All CDs from this label
Label Website
Tell A Friend


Tell someone you know about this product.