FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Lyrique  CPO777960
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Riccardo Zandonai : Francesca da Rimini, opéra. Vasileva, Mühle, Orozco, Graziani, Bollon.
5 de Diapason
Diapason de mars 2016
Critique de Didier Van Moere
Page n° 107
Choc de Classica
Classica de mars 2016
Critique de Michel Fleury
Page n° 87
Format : 2 CD
Durée totale : 02:13:26

Enregistrement : 18-23/07/2013
Lieu : Fribourg
Pays : Allemagne
Prise de son : Stereo

Label : CPO
Référence : CPO777960
EAN : 0761203796021
Code Prix : DM037A

Année d'édition : 2015
Date de sortie : 25/11/2015

Genre : Classique
Riccardo Zandonai (1883-1944)
Francesca da Rimini, opéra en 4 actes

Christina Vasileva
Martin Mühle
Juan Orozco
Adriano Graziani
Kim-Lillian Strebel
Benedicte Tauran
Sally Wilson
Marija Jokovic
Freiburger Kammerchor
Opern und Extrachor des Theater Freiburg
Vokalensemble der Hochschule für Musik Freiburg
Philharmonisches Orchester Freiburg
Fabrice Bollon, direction

Le nom du compositeur italien Riccardo Zandonaï (1883 1944), auteur d'opéras qui eurent en leur temps un succès notable (Il grillo del Focolare, Conchita), est pérenne grâce au seul Paolo et Francesca, que l'on peut considérer comme son chef d'oeuvre, faute de connaître le reste de sa production, trop peu enregistrée. Basé sur une pièce de Gabriele d'Annunzio, elle même tirée de Dante, l'opéra raconte l'idylle adultérine entre Paolo et Francesca épouse du frère de Paolo, Gianciotto. Ce dernier se vengera en les assassinant. Faute d'avoir obtenu un accord de d'Annunzio pour utiliser sa pièce, Zandonaï achevera l'oeuvre avec son fidèle librettiste Tito Riccordi. L'opéra obtient un succès triomphal à la création à Turin en 1914, puis à Londres la même année. Succès mérité car l'habillage musical de l'intrigue dramatique est proprement stupéfiant de pathos et de sensualité orchestrale. Un choeur féminin incite à des plages de rêverie. Le climat médiéval est soigneusement recréé par le luth et une viole. Proche du vérisme italien et particulièrement de Puccini dont Zandonaï est le disciple, le langage musical du compositeur est imprégné de Wagner (la couleur "tristanesque" de Paolo) du Richard Strauss des poèmes et des opéras, et des recherches de l'école française (Debussy). Le génie de Zandonaï est d'amalgamer ces influences pour en extraire un maximum d'expression musicale et d'en extraire toute la semence dramatique. Le dialogue d'amour de l'acte III frôle par son lyrisme l'extase bellinienne. Paolo (Martin Mühle) est un beau spécimen de ténor italianisant, efficace Gianciotto (Juan Orozco) a un timbre mâle et projeté. Christina Vasileva possède une grâce vocale adaptée au sublime et à l'apreté de son personnage. Pureté des intermèdes orchestraux, lyrisme puccinien des dialogues amoureux, frénésie expressionniste alla Strauss. Le tout servi par des seconds rôles fort bien tenus et dirigé d'une conduite vigilante et empathique par le chef Fabrice Bollon. (Jérôme Angouillant)

It is a story as if made for the stage: Francesca da Rimini as a deceived woman-in-love who disregards her arranged marriage, decides that she has the perfect right to true love, and for this reason ends up being murdered. Dante originally wrote only a few verses on this subject, but some decades later Boccaccio expanded this sketch into a tale containing all the ingredients of a genuine tragedy. In 1901 Gabriele D’Annunzio drew on this material to pen the number-one scandal drama of the turn of the century, with a heroine who engages in morally ambivalent actions during politically dark times and follows her own desire. The music publisher Ricordi recognized this plot’s potential as a music drama and commissioned the young Riccardo Zandonai, then already at the beginning of a highly promising career, to compose the music for it. The premiere in 1914 was a sensational success. As a composer, Zandonai propelled realism to new heights: the music adheres closely to the rhythm of the language and for the rest forms an iridescent backdrop saturated with color and engaging in intensive depiction of the elements of setting and plot. Our production from Freiburg is also a special event operating very much on a metropolitan level and hardly needing to fear comparison with the classic recording by Magda Olivero and Mario del Monaco. The vocal magic conjured up by Christina Vasileva and Martin Mühle in the female and male lead roles is absolutely world class!

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Ignaz J. Pleyel : Œuvres pour piano. Dimitrieva.
Ignaz J. Pleyel : Œuvres pour piano. Dimitrieva.

Strauss : Feuersnot. Eiche, Woldt, Schneider, Schirmer.
Strauss : Feuersnot. Eiche, Woldt, Schneider, Schirmer.

Gernsheim : Quintettes pour piano n° 1 et 2. Triendl, Quatuor Gemeaux.
Gernsheim : Quintettes pour piano n° 1 et 2. Triendl, Quatuor Gemeaux.


Schubert : Le voyage d'hiver (30 ans Hyperion). Goerne, Johnson.
Schubert : Le voyage d'hiver (30 ans Hyperion). Goerne, Johnson.


Vom Himmel hoch : Carols de Noël. Fischer-Dieskau, Streich, Grümmer, Berger.
Vom Himmel hoch : Carols de Noël. Fischer-Dieskau, Streich, Grümmer, Berger.


Lazzari, Andreae : Les œuvres pour violon et piano. Then-Bergh, Schäfer.
Lazzari, Andreae : Les œuvres pour violon et piano. Then-Bergh, Schäfer.


Joachim Raff : Trios pour piano n° 1 et 4. Trio Opus 8.
Joachim Raff : Trios pour piano n° 1 et 4. Trio Opus 8.


Jan van Gilse : Eine Lebensmesse, oratorio. Melton, Romberger, Sadnik, Baykov, Stenz.
Jan van Gilse : Eine Lebensmesse, oratorio. Melton, Romberger, Sadnik, Baykov, Stenz.


Emil Nikolaus von Reznicek : Œuvres symphoniques. Jaffé, Bosch.
Emil Nikolaus von Reznicek : Œuvres symphoniques. Jaffé, Bosch.


Ermanno Wolf-Ferrari : Concerto pour violon, op. 26. Hoelscher, Francis.
Ermanno Wolf-Ferrari : Concerto pour violon, op. 26. Hoelscher, Francis.


Satie : Socrate. Hannigan, de Leeuw.
Satie : Socrate. Hannigan, de Leeuw.


Joseph Jongen : Symphonie Concertante, op. 81. Schmitt, Haselböck.
Joseph Jongen : Symphonie Concertante, op. 81. Schmitt, Haselböck.


La discothèque idéale de Diapason, vol. 7 / Strauss : Les grands opéras.
La discothèque idéale de Diapason, vol. 7 / Strauss : Les grands opéras.


Magnard : Trio pour piano - Sonate pour violon. Laurenceau, Hornung, Triendl.
Magnard : Trio pour piano - Sonate pour violon. Laurenceau, Hornung, Triendl.


Schütz : Passion selon St. Jean. Kobow, Van der Kamp, Rademann.
Schütz : Passion selon St. Jean. Kobow, Van der Kamp, Rademann.


Kalliwoda : Ouvertures et concertinos pour violon. Daskalakis, Willens.
Kalliwoda : Ouvertures et concertinos pour violon. Daskalakis, Willens.


Ivan Moravec : Twelfth night recital, Prague 1987.
Ivan Moravec : Twelfth night recital, Prague 1987.


Louise Farrenc : Symphonies n° 1 et 3. Goritzki.
Louise Farrenc : Symphonies n° 1 et 3. Goritzki.

Commander ce produit

26,88 €
Prix catalogue : 38,41 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°100 - 01/2022
ClicMag n°100 - 01/2022
Infos label
CPO
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.