FrançaisEnglish
Advanced Search
Top  Catalog  Our Labels  Classical  Sterling  CDS1103
MY ACCOUNT
MY WISHLIST
SHOPPING CART
Categories
Labels
Information
Juon : Œuvres orchestrales, vol. 1. Escher.
Format : 1 CD
Total Time : 01:01:28

Recording : 15-18/09/2011
Location : Moscou
Country : Russie
Sound : Studio / Stereo

Label : Sterling
Catalog No. : CDS1103
EAN : 7393338110323

Publishing Year : 2014
Release Date : 18/03/2015

Genre : Classical
Paul Juon (1872-1940)
Vaegtervise, fantaisie sur une chanson populaire danoise op. 31
Symphonie en la majeur, op. 23

Orchestre Symphonique de Moscou
Christof Escher, direction

Jusque là le disque n’avait révélé que la musique de chambre de Paul Juon, Trios , Quintettes, la Sonate pour piano, et à chaque fois je me disais quel métier, quel art, quelle belle musique. Mais avec ce qui constitue le premier volume d’une apparente intégrale de son œuvre d’orchestre – le label Musique Suisse a publié voici peu un album avec le Triple Concerto et le Concerto pour violoncelle « Mysterien » , précédent Serling mais n’annonçant pas de suite- je prends enfin la pleine mesure de celui qu’on surnomma le « Brahms russe ». Elève de Taneïev, il fera l’essentiel de sa carrière en Allemagne, et deviendra une figure majeure de la vie musicale berlinoise des années vingt. Tout retour en Russie lui fut interdit – ses parents étaient suisses – et le nazisme le contraignit à prendre sa retraite en Helvétie où il acheva ses jours durant la seconde guerre mondiale dans un oubli cruel. Son art est anti-progressif, même au sens où Schœnberg envisageait Brahms comme un progressiste, mais c’est un maitre de la forme, un contrapuntiste fulgurant, un connaisseur de l’orchestre qui écrit pour lui avec une virtuosité certaine, dans un idiome absolument romantique et refusant en cela tout post-romantisme. Très exactement Juon poursuit la route tracée par Tchaïkovski. D’où vient que sa musique ne sonne jamais paradoxale ? La densité de son écriture, la force des idées mélodiques, la qualité de son inspiration lui évite l’académisme. Il est hors du temps, affirmant son univers, solide comme un roc. La Deuxième Symphonie achevée en 1903 est l’objet principal de ce premier volume, elle montre toutes les qualités de cet univers, on pourrait faire un parallèle avec Glazounov, mais Juon abhorre le charme mélodique, la séduction, il veut entrainer son auditeur dans son univers sans concéder au plaisir. Et cela fonctionne, essayez. La Fantaisie sur des chants populaires danois qui ouvre le disque est plus qu’un brillant exercice de variations orchestrales, commencé dans un surprenant entre-cloche, elle montre que le symphoniste impétueux savait aussi jouer de la couleur orchestrale en magicien, ce que Christof Escher et son orchestre moscovite donnent à entendre avec brio. Il est temps d’ajouter définitivement le nom de Paul Juon à la grande saga des ultimes compositeurs de l’Empire Russe, aux cotés d’Alexandre Glazounov et de Nikolaï Tcherepnin (Discophilia - Artalinna.com). (Jean-Charles Hoffelé)

Né à Moscou en 1872, Paul Juon quittera sa Russie natale en 1898 après avoir étudié la composition auprès de Taneyev. Il participera à la vie musicale berlinoise jusqu’en 1934 et finira sa vie à Vevey (son père était suisse) où il meurt en 1940. Son œuvre abondante (99 numéros d’opus) s’inscrit dans le courant post romantique allemand de la fin du XIXème siècle (deuxième symphonie opus 23) et celui des écoles nationales redonnant une part importante au folklore populaire (fantaisie sur des chansons populaires danoises opus 31). La puissance architecturale de Brahms et l’art de l’orchestration de Tchaïkovski influenceront toute sa musique (Passacaille et rappels thématiques de sa deuxième symphonie évoquant la quatrième symphonie de Brahms, utilisation des percussions (cymbales couplées à la grosse caisse dans l’ouverture 1812, la Fantaisie Roméo et Juliette ou le dernier mouvement de la quatrième symphonie) et intervention des bois et de la harpe chers à Tchaïkovski). L’orchestre Symphonique de Moscou, puissant et coloré, nous prouve une fois de plus qu’il est un remarquable défenseur des répertoires oubliés (symphonies de Malipiero ou de Tournemire). (Guy Allio)

.  Write Review
Customers who bought this product also purchased
Blumenfeld : Vers Satanique
Blumenfeld : Vers Satanique

Sergei Bortkiewicz : Sonate n° 2 et autres œuvres pour piano. Vlaeva.
Sergei Bortkiewicz : Sonate n° 2 et autres œuvres pour piano. Vlaeva.

Ida Haendel : Enregistrements de Prague 1957 - 1965. Holecek, Ancerl, Smetacek.
Ida Haendel : Enregistrements de Prague 1957 - 1965. Holecek, Ancerl, Smetacek.


J.S. Bach : Intégrales des cantates sacrées et profanes. Rilling.
J.S. Bach : Intégrales des cantates sacrées et profanes. Rilling.


Louis Kentner joue Balakirev, Lyapunov et Liszt : Œuvres pour piano.
Louis Kentner joue Balakirev, Lyapunov et Liszt : Œuvres pour piano.


C.P.E. Bach : Intégrale de l'œuvre pour piano seul. Markovina.
C.P.E. Bach : Intégrale de l'œuvre pour piano seul. Markovina.


Rossini : L'intégrale de la musique de chambre avec piano. Sollini, Barbatano.
Rossini : L'intégrale de la musique de chambre avec piano. Sollini, Barbatano.


Miloslav Kabelác : Intégrale des symphonies. Ivanovic.
Miloslav Kabelác : Intégrale des symphonies. Ivanovic.


La discothèque idéale de Diapason, vol. 3 / Beethoven : Les 9 Symphonies.
La discothèque idéale de Diapason, vol. 3 / Beethoven : Les 9 Symphonies.


Carl Reinecke : Concertos pour piano n° 1 à 4. Hellwig, Francis.
Carl Reinecke : Concertos pour piano n° 1 à 4. Hellwig, Francis.


Bach : L'offrande musicale, BWV 1079. V. Ghilemi, L. Ghielmi, De Winne, Gent.
Bach : L'offrande musicale, BWV 1079. V. Ghilemi, L. Ghielmi, De Winne, Gent.


Arthur Schnabel joue Beethoven : 6 Sonates à nom - Concerto "L'empereur"
Arthur Schnabel joue Beethoven : 6 Sonates à nom - Concerto "L'empereur"


Ferrari, Meyer-Ferrari, Royer : Ephémère, compositions contemporaines pour alto. Royer.
Ferrari, Meyer-Ferrari, Royer : Ephémère, compositions contemporaines pour alto. Royer.


Walter B. / Wagner : La Walkyrie (Actes 1 & 2)
Walter B. / Wagner : La Walkyrie (Actes 1 & 2)


Mozart : Sonates pour violon, vol. 1. Ibragimova, Tiberghien.
Mozart : Sonates pour violon, vol. 1. Ibragimova, Tiberghien.


Hoffmann : Symphonie et ouvertures. Willens.
Hoffmann : Symphonie et ouvertures. Willens.


Wagenaar : Poèmes symphoniques, vol. 2. Hermus
Wagenaar : Poèmes symphoniques, vol. 2. Hermus


Kathleen Ferrier chante Bach, Haendel et Pergolèse : Le répertoire Baroque.
Kathleen Ferrier chante Bach, Haendel et Pergolèse : Le répertoire Baroque.

Order Product
DELETED
Not available anymore
ClicMag of the month
ClicMag n°100 - 01/2022
ClicMag n°100 - 01/2022
Label Info
Sterling
All CDs from this label
Label Website
Tell A Friend


Tell someone you know about this product.