FrançaisEnglish
Advanced Search
Top  Catalog  Our Labels  Classical  Rhine Classics  RH019
MY ACCOUNT
MY WISHLIST
SHOPPING CART
Categories
Labels
Information
Ivry Gitlis : In Memoriam, inédits et introuvables.
5 de Diapason
Diapason from January 2022
Review de Jean-Michel Molkhou
Page No. 91
5 de Classica
Classica from March 2022
Review de Michel Le Naour
Page No. 118
Format : 9 CD Digibox
Total Time : 11:01:19

Recording : 1937-2010
Country : France/Allemagne/Autriche
Sound : Mono/Stereo

Label : Rhine Classics
Catalog No. : RH019
EAN : 4713106280196
Price Code : DM105

Publishing Year : 2021
Release Date : 01/11/2021

Genre : Classical
Piotr Ilyitch Tchaikovski (1840-1893)
Concerto pour violon, op. 35
Trio pour piano, op. 50

Jean Sibelius (1865-1957)
Concerto pour violon, op. 47 (versions 1959 et 1964)

Alban Berg (1885-1935)
Concerto pour violon
Concerto de chambre

Edouard Lalo (1823-1892)
Symphonie espagnole, op. 21

Igor Stravinski (1882-1971)
Concerto pour violon
Duo Concertant

Carl Nielsen (1865-1931)
Concerto pour violon, op. 33

Niccolo Paganini (1782-1840)
Concerto pour violon n° 1, op. 6 (versions 1972 et 1982)
Concerto pour violon (arr. Whilhelmj)

Johannes Brahms (1833-1897)
Concerto pour violon, op. 77
Sonate pour violon n° 3, op. 108

Giovanni Battista Viotti (1755-1824)
Concerto pour violon n° 1

Ludwig van Beethoven (1770-1827)
Concerto pour violon, op. 61
Sonate "Kreutzer", op. 47
Sonate pour violon n° 9, op. 47

Camille Saint-Saëns (1835-1921)
Intro et Rondo Capriccioso (arr. pour violon et cordes de R. Tognetti)

Richard Strauss (1864-1949)
Sonate pour violon, op. 18

Béla Bartók (1881-1945)
Rhapsodie pour violon n° 1

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
Sonate pour violon, K 301

Gaetano Pugnani (1731-1798)
Largo espressivo

Jean-Antoine Desplanes (1678-1757)
Intrada (trans. T. Nachez)

Ivry Gitlis, violon
Polina Leschenko, piano
Ana-María Vera, piano
Steven Isserlis, violoncelle
Nelson Goerner, piano
Martha Argerich, piano
Akane Sakai, piano
Cyril Barbessol, piano
Charlotte Lois Zelka, piano
Les Elèves de Marcel Chaillet
Orchestre symphonique de RTL
Louis de Froment, direction
Leopold Hager, direction
Orchestre National de la RTF
André Jolivet, direction
Gérard Devos, direction
Gothenburg Symphony Orchestra
John Frandsen, direction
Orchestre National de l'ORTF
Zubin Mehta, direction
Orchestre Philharmonique de l'ORTF
Marius Constant, direction
Munich Radio Orchester
Kurt Eichhorn, direction
NHK Symphony Orchestra
Yuzo Toyama, direction
Australian Chamber Orchestra
Richard Tognetti, direction
Romanian Radio National Orchestra
Iosif Conta, direction
Austrian Symphony Orchestra
Kurt Woss, direction
Vienna Symphony Orchestra
Harold Byrns, direction

Ivry Gitlis était devenu pour nous tous qui fréquentions les concerts parisiens une présence qui semblait éternelle. Le sourire toujours un peu moqueur, l’anecdote aisée, l’œil qui frise avant une petite saillie humoristique, au bras de Martha ou accompagné d’amis fidèles, il s’était fait une religion de venir entendre ses confrères. Qui aurait pu le penser mortel ? Certainement pas Emilio Pessina, qui après avoir publié un double album consacré à ses enregistrements de jeunesse s’était attelé à la mise au point de ce coffret, faisant écouter à Ivry les bandes d’archives qu’il dénichait. Finalement la mort sera passée par là, emportant le violoniste, et transformant ce coffret pensé pour qu’il soit publié de son vivant, en hommage. En rien un hommage funèbre ! Tous les visages du violoniste y paraissent, de ses années de pleine gloire au tournant des décennies 50/60 jusqu’en 2002 où il rejoignait Steven Isserlis et Nelson Goerner pour un Trio de Tchaikovski comme venu d’un autre monde musical. Ces portamentos, ce vibrato de chanteuse, ses phrasés aux accents expressifs rappellent que Gitlis a fait perdurer dans un siècle où les violonistes auront appris à gourmer un peu trop leurs archets le style flamboyant hérités des grands princes de l’archet romantique. S’y ajoute un gout pour le jeu rapsodique un peu tzigane, un imaginaire qui restera marqué par l’art de phraser et de danser d’une certaine musique ashkénaze, que la fantaisie native d’Ivry infusait à tout ce qu’il jouait. La moisson est abondante, évidemment inégale. L’entendre jouer le Concerto de Brahms avec tant de caractère donne soudain aux cadences de Joachim un parfum absolument tzigane, l’Orchestre de la Radio Roumaine trouvant sans peine à s’accorder à ce diapason stylistique singulier, mais en 1980 l’archet râpait déjà. Peu importe, quel feu ! Plus tardif encore (1995), le Beethoven venu du Japon dont le Larghetto sonne comme un moment de grâce aussi émacié d’archet qu’en soit le son. En musique de chambre, et même tardivement, il reste un fabuleux conteur avec Martha (La 9e de Beethoven ou ses amis, Polina Leschenk pour la 3e de Brahms, Ana-Maria Vera pour la rare Sonate de Richard Strauss), mais le sommet de ces captations reste le grand bouquet de Concertos enregistré durant les années 60/70, ainsi que la réédition en première au CD de deux gravures Vox de 1954 et 1956, le Kammerkonzert de Berg et le Duo Concertant de Stravinski, pour l’un et l’autre parait une pianiste de premier rang totalement oubliée aujourd’hui, Charlotte Lois Zelka. Il faut entendre la concentration de cet archet dans la Symphonie espagnole captée à Göteborg en 1968, le jeu sculptural qu’il met au Concerto de Nielsen magnifié par la direction abrupte de Marius Constant à l’inverse de celle d’André Jolivet qui marche sur des œufs dans le Concerto à la mémoire d’un Ange de Berg, laissant le violoniste assumer seul une lecture mahlérienne, d’une émotion assumée. Folie, le final du Sibelius avec Gerard Devos dont il entraine le Philharmonique dans une course incendiaire. Quel archet, qui prend tous les risques et brûle ses cordes ! Admirable Ivry, tout entier vivant dans cette somme prodigieuse, ne la ratez pas ! (Discophilia - Artalinna.com) (Jean-Charles Hoffelé)

In his latest years, Ivry listened to all our restored & remastered audio tracks, also via video-chats and over the phone, and being very pleased with the final result, he approved them for release, as his greatest wish was that his live legacy would never be forgotten. This CDs collection has been conceived as a double tribute to Ivry’s Art: posthumous, “in memoriam” of his death, and, in perspective, as a celebration for the Centenary of his birth.

.  Write Review
Customers who bought this product also purchased
Wilhelm Kempff joue Beethoven : Sonates tardives pour piano.
Wilhelm Kempff joue Beethoven : Sonates tardives pour piano.

Mieczyslaw Weinberg : Musique de chambre. Roth, Gallardo, Wawrowski, Ishizaka.
Mieczyslaw Weinberg : Musique de chambre. Roth, Gallardo, Wawrowski, Ishizaka.

Harold Samuel : Intégrale des enregistrements solos.
Harold Samuel : Intégrale des enregistrements solos.


Stanislaw Moniuszko : Halka. Winters, Konieczny, Winters, Kawalek, Borowicz, Trelinski.
Stanislaw Moniuszko : Halka. Winters, Konieczny, Winters, Kawalek, Borowicz, Trelinski.


Jirí Antonín Benda : Concertos pour piano. Shelley.
Jirí Antonín Benda : Concertos pour piano. Shelley.


Dupont, Benoit : Concertos pour piano. Shelley.
Dupont, Benoit : Concertos pour piano. Shelley.


Pietro Scarpini discovered tapes, vol. 6 : Mahler, Scriabine, Busoni, Bucchi, Dallapicola.
Pietro Scarpini discovered tapes, vol. 6 : Mahler, Scriabine, Busoni, Bucchi, Dallapicola.


Dvorák : Concerto pour piano - Quintette pour piano n° 2. Richter, Borodin Quartet, Smetacek.
Dvorák : Concerto pour piano - Quintette pour piano n° 2. Richter, Borodin Quartet, Smetacek.


Schumann, Brahms : Lieder. Mathis, Fassbaender, Schreier, Berry, Werba, Schilhawsky.
Schumann, Brahms : Lieder. Mathis, Fassbaender, Schreier, Berry, Werba, Schilhawsky.


La discothèque idéale de Diapason, vol. 24 / Tchaikovski : Œuvres symphoniques - Concertos - Musique de chambre.
La discothèque idéale de Diapason, vol. 24 / Tchaikovski : Œuvres symphoniques - Concertos - Musique de chambre.


Jonathan Watkins : Kes reimagined. Hayes, Batley, McNally, Czapski, Snowden, Skrzypiciel, Careless.
Jonathan Watkins : Kes reimagined. Hayes, Batley, McNally, Czapski, Snowden, Skrzypiciel, Careless.


Mieczyslaw Weinberg : Sonates pour violon et piano. Kowalczyk, Niedziela, Rozek.
Mieczyslaw Weinberg : Sonates pour violon et piano. Kowalczyk, Niedziela, Rozek.

Order Product

76,08 €
Catalogue Price : 108,72 €
IN STOCK
Ships within 24 hours!
Free Shipping is available for this item
Free Shipping Available!
Click here for more info

ClicMag of the month
ClicMag n°106 - 07/2022
ClicMag n°106 - 07/2022
Label Info
Rhine Classics
All CDs from this label
Label Website
Tell A Friend


Tell someone you know about this product.