FrançaisEnglish
Advanced Search
Top  Catalog  Our Labels  Classical  CPO  CPO555380
MY ACCOUNT
MY WISHLIST
SHOPPING CART
Categories
Labels
Information
Hugo Wolf : Lieder avec orchestre - Penthesilea. Appl, Gaudenz.
Diapason from January 2023
Review de Jean-Philippe Grosperrin
Page No. 86
4 de Classica
Classica from December 2022
Review de Nicolas Boiffin
Page No. 86
Format : 1 CD
Total Time : 01:00:06

Recording : 21-25/09/2020
Location : Iéna
Country : Allemagne
Sound : Stereo

Label : CPO
Catalog No. : CPO555380
EAN : 0761203538027
Price Code : DM021A

Publishing Year : 2022
Release Date : 14/09/2022

Genre : Classical
Hugo Wolf (1860-1903)
Lieder avec orchestre
Schlafendes Jesuskind
Anakreons Grab
Denk' es, o Seele
Prometheus
An den Schlaf
Herfenspieler n° 1-3
Sterb' ich
Gebet
Fußreise
Poème symphonique en 3 parties pour grand orchestre "Penthesilea"

Benjamin Appl, baryton
Jenaer Philharmonie
Simon Gaudenz, direction

A la différence de ses contemporains Mahler et Strauss, Hugo wolf ne concevait pas ses lieder pour un accompagnement orchestral, mais il en a néanmoins orchestré quelques-uns. De la délicatesse du petit orchestre de chambre qui sertit les trois chants du harpiste au grand appareil wagnérien de Prométhée (tous sur des textes de Goethe), il fait montre d’une grande sûreté dans l’écrin orchestral qu’il donne à ses lieder. Trois des douze qui figurent sur ce CD ont été instrumentés par respectivement Reger, Carl Stueber (la délicieuse Epiphanie) et un anonyme. Benjamin Appl apporte une voix juvénile et chaleureuse à ce bouquet jadis d’œuvres jadis maquées par Fischer-Dieskau qui avait gravé dix-sept lieder pour Orfeo. Mais cette fois le complément n’est autre que le grand poème symphonique Penthésilée, œuvre mal aimée sinon maudite depuis les sarcasmes de Hans Richter qui l’avait inscrite à une séance de déchiffrage avec les Wiener Philharmoniker. Dans une discographie assez maigre, aucune chef, sauf peut-être Barenboim n’a su restituer à cette page torrentielle son lyrisme débordant. Simon Gaudenz s’y essaie avec une louable volonté de maîtrise du discours, mais sans convaincre totalement. On attend toujours le grand chef qui saura donner à ce poème symphonique sa démesure. (Richard Wander)

L’orchestre d’Hugo Wolf ? Si il n’y avait eu "Penthesilea" il serait pur chimère, ce que rappelle la lecture factuelle de Simon Gaudenz et de la Jenaer Philharmonie, probe, mais disqualifiée pour l’emportement du geste ne serait ce que par l’enregistrement princeps d’Otto Gerdes (Deutsche Grammophon). Et Pourtant, hors "Penthesilea", Wolf habilla de symphonies douze de ses lieder. C’est l’apport majeur de ce disque, ce corpus resserré n’ayant guère connu de nouvelles propositions depuis l’album tardif de Dietrich Fischer-Dieskau pour Orfeo. Le baryton plus clair et pourtant pas moins diseur de Benjamin Appl en éclaire les poèmes naïfs ou introspectifs, colore les mots d’émotion et parvient à l’idéal- allégement du verbe, profondeur des timbres - avec cette ombre de souffle sur la ligne dans un Anakreons Grab parfait. Ailleurs le sens de l’épique ne lui manquera pas (Prometheus), ni celui du récit ("Denk es, o Seele", avec sa timbale wagnérienne). Sommet de l’ensemble, trois "Harpiste" décantés, admirables de ligne, dans l’orchestre barde d’une formation modeste mais tout au service de son chanteur. (Discophilia - Artalinna.com) (Jean-Charles Hoffelé)

"I am too cowardly to be a proper composer," Hugo Wolf confessed to a Viennese friend when he was barely 28 years old. And the result of his introspection was not so wrong: everything in his life, not only composing, proceeded in explosive spurts. He wandered through the deepest emotional valleys, suddenly flew up into the highest regions, suffered agonies when he couldn't think of anything to say, shouted his enthusiasm about a successful piece to the whole world and still managed to produce a respectable, albeit fragmentary oeuvre, from which the early poem Penthesilea after Heinrich von Kleist's tragedy of the same name stands out as a symphonic masterpiece. The Austrian baritone Benjamin Appl and the Jena Philharmonic Orchestra, led by its principal conductor Simon Gaudenz, have prefaced this highly dramatic monolith with twelve selected songs, most of which were orchestrated by their author himself: a dozen small, finely polished gems based on texts by Goethe, Mörike and Heyse, whose subtle arrangements leave no doubt that Hugo Wolf would certainly have had the makings of a "proper composer". Whether then, of course, the ingenious things would have been created that posterity owes to him - that is another matter.

.  Write Review
Customers who bought this product also purchased
Mozart : Sonates pour violon, vol. 3. Ibragimova, Tiberghien.
Mozart : Sonates pour violon, vol. 3. Ibragimova, Tiberghien.

Johann Matthias Sperger : Concertos pour contrebasse n° 2 à 4. Krigovsky, Collegium Wartberg 430.
Johann Matthias Sperger : Concertos pour contrebasse n° 2 à 4. Krigovsky, Collegium Wartberg 430.

Ferdinand Hiller : Quatuor et quintette pour piano. Triendl, Minguet Quartett.
Ferdinand Hiller : Quatuor et quintette pour piano. Triendl, Minguet Quartett.


Karg-Elert : L'œuvre chorale sacrée. Meyer.
Karg-Elert : L'œuvre chorale sacrée. Meyer.


Sergei Bortkiewicz : Concertos pour piano n° 2 et 3. Doniga, Porcelijn.
Sergei Bortkiewicz : Concertos pour piano n° 2 et 3. Doniga, Porcelijn.


Bach : Variations Goldberg. Verlet.
Bach : Variations Goldberg. Verlet.


Vasks : Quatuors à cordes n° 2 et 5. Quatuor Spikeru.
Vasks : Quatuors à cordes n° 2 et 5. Quatuor Spikeru.


Alfredo Catalani : La Wally. Matula, Capalbo, Imbrailo, Revolskaya, Miles, Orozco-Estrada, Horakova-Joly.
Alfredo Catalani : La Wally. Matula, Capalbo, Imbrailo, Revolskaya, Miles, Orozco-Estrada, Horakova-Joly.


Richard Jones : Six Suites pour clavecin. Fornasaro.
Richard Jones : Six Suites pour clavecin. Fornasaro.


Mogens Pederson : Pratum spirituale, Motets. Weser-Renaissance, Cordes.
Mogens Pederson : Pratum spirituale, Motets. Weser-Renaissance, Cordes.


La discothèque idéale de Diapason, vol. 10 / Puccini : Les grands opéras.
La discothèque idéale de Diapason, vol. 10 / Puccini : Les grands opéras.


Telemann : Pimpinone. Pollak, Köninger, Kallweit.
Telemann : Pimpinone. Pollak, Köninger, Kallweit.


Henri Marteau : Les quatuors à cordes, vol. 3. Deshayes, Quatuor Isasi.
Henri Marteau : Les quatuors à cordes, vol. 3. Deshayes, Quatuor Isasi.


La discothèque idéale de Diapason, vol. 4 / Mozart : Les grands opéras.
La discothèque idéale de Diapason, vol. 4 / Mozart : Les grands opéras.


Sviatoslav Richter joue Schubert, Schumann et Brahms.
Sviatoslav Richter joue Schubert, Schumann et Brahms.


Burgmüller : L'œuvre pour pianoforte. Koch.
Burgmüller : L'œuvre pour pianoforte. Koch.


Haendel : Cantates italiennes. Colombo, Albertini, Fumagali, Balconi.
Haendel : Cantates italiennes. Colombo, Albertini, Fumagali, Balconi.


Alfredo Catalani : La Wally. Matula, Capalbo, Imbrailo, Revolskaya, Miles, Orozco-Estrada, Horakova-Joly.
Alfredo Catalani : La Wally. Matula, Capalbo, Imbrailo, Revolskaya, Miles, Orozco-Estrada, Horakova-Joly.

Order Product

15,36 €
Catalogue Price : 21,95 €
IN STOCK
Ships within 24 hours!
Free Shipping is available for this item
Free Shipping Available!
Click here for more info

ClicMag of the month
ClicMag n°111 - 01/2023
ClicMag n°111 - 01/2023
Label Info
CPO
All CDs from this label
Label Website
Tell A Friend


Tell someone you know about this product.