FrançaisEnglish
Advanced Search
Top  Catalog  Opera  C380012
MY ACCOUNT
MY WISHLIST
SHOPPING CART
Categories
Labels
Information
Franz Schmidt : Fredigundis. Vejzovic, Egel, Hollweg, Bunger, Märzendorfer.
5 de Diapason
Diapason from June 2024
Review de Jean-Claude Hulot
Page No. 96
Format : 2 CD
Total Time : 02:25:05

Recording : 27/09/1979
Location : Vienne
Country : Autriche
Sound : Live / Stereo

Label : Orfeo
Catalog No. : C380012
EAN : 4011790380124
Price Code : DM031A

Publishing Year : 2024
Release Date : 10/04/2024

Genre : Classical
Franz Schmidt (1874-1939)
Fredigundis, opéra en 3 actes

Dunja Vejzovic, soprano (Frédégonde)
Martin Egel, basse-baryton (Chilpéric/Landéric)
Werner Hollweg, ténor (L'Evêque de Rouen)
Reid Bunger, basse-baryton (Le Duc Drakolen)
Olga Sandu, contralto (Rulla)
ORF Chor
Gottfried Preinfalk, direction
ORF Vienna Radio Symphony Orchestra
Ernst Märzendorfer, direction

Après le succès de Notre-Dame inspiré du roman de Victor Hugo dont l’intermezzo est vite devenu un « tube » des récitals d’orchestre, Franz Schmidt compose pendant la première guerre mondiale son second opéra « Fredigundis » ; le livret s’inspire d’un roman historique de Felix Dahn (1834-1912) qui romance assez largement un épisode historique. Chilpéric, petit-fils de Clovis et roi mérovingien des Francs de 561 à 584 a épousé en secondes noces Galswinthe. Il la fait assassiner pour épouser sa concubine Frédégonde. Dans l’opéra, c’est cette dernière qui poignarde la reine avant d’être couronnée à sa place. La perte du fils de ces amants terribles va conduire Frédégonde à empoisonner par erreur son époux avant d’expirer, rongée de remords, sur le cercueil du roi. Si les personnages sont bien réels, le déroulement de l’histoire et le rôle d’héroïne sanglante de Frédégonde s’écartent de la réalité historique. Ce livret rempli d’invraisemblances et pour tout dire mal fichu et le peu d’épaisseur psychologique de l’héroïne eurent raison de l’œuvre qui disparut après une première à Berlin avec Fritz Stiedry et une unique reprise à Vienne dirigée par Clemens Krauss. Pourtant musicalement la partition s’avère d’une remarquable richesse : « votre musique est comme une coulée de lave qui emporte tout. Moi, j’en aurais fait quatre opéras » dit à l’auteur Richard Strauss, lui-même autrement avisé quant au choix de ses livrets… Ernst Märzendorfer, chef et compositeur autrichien (1921-2009) qui fut l’élève de Schmidt est le maître d’œuvre passionné et enthousiaste de cette exhumation de 1979 ; remercions Orfeo de nous rendre cette bande disponible accompagnée du livret (en allemand et anglais seulement). A la tête de l’excellent orchestre de la radio de Vienne, le chef restitue la somptuosité orchestrale d’une partition autant sinon plus symphonique que lyrique. L’écrasant rôle-titre revient à l‘incendiaire mezzo Dunja Vejzovic à laquelle répond superbement Werner Hollweg en Landéric, archevêque de Rouen, rôle nettement plus développé en fait que celui, plus effacé de Chilpéric lui-même (le baryton Martin Egel). Impeccables comprimari, chœurs de l’ORF superbes. Une magnifique découverte à apprécier en faisant fi de la médiocrité du livret à savourer plutôt comme une grande page de musique pure. (Richard Wander)

Max von Schilling l’avait voulu au point d’en ravir les créations à Franz Schalk, y trouvait-il quelques échos à sa "Mona Lisa" ? Les deux partitions offrent de troublants parallèles. Pourtant "Fredigundis" était destiné à l’Opéra de Vienne, Schmidt espérant renouveler le succès de "Notre Dame", créé in loco huit ans plus tôt. Las, la première à l’Opéra de Berlin le 19 décembre 1922 ne fut pas loin d’être un four, Clemens Krauss, remplaçant Schalk au pied levé, tentera de lui donner une seconde chance en assurant la création viennoise deux années plus tard, succès d’estime. Pour ce qui est de l’opéra selon Franz Schmidt les lyricophiles, viennois ou pas, en restèrent donc à "Notre Dame". Le revival radiophonique tenté en 1979 par Ernst Märzendorfer, étayant sa lecture sur la partition annotée par Clemens Krauss qui fut son professeur, ne connut aucun lendemain, injustice, tant l’interprétation enfin révélée ici d’après les bandes originales -une médiocre édition en LP sous étiquette Voce avait fugitivement parue – est transcendante. Direction inspirée certes, emportant de plus une distribution idéale. Au sommet de son art –elle était la Kundry de Karajan - Dunja Vejzovic trace un stupéfiant vocal de la séductrice meurtrière face au Praetextatus subtilement incarné (et chanté avec ce ténor de grâce qui lui permettait aussi de s’approprier les rôles mozartiens) par Werner Hollweg. Remarquable le Childeric de Martin Egel. La partition est fascinante, du tout grand Schmidt, écoutez seulement la scène du Troisième acte entre Fredigundis et Childeric, où un glockenspiel obsessionnel décrit les effets du poison sur le roi mérovingien, pas si loin de ce qu’aurait pu imaginer Franz Scheker s’il avait mis en musique le beau livret de Bruno Warden et d’Ignaz Michael Welleminsky. (Discophilia - Artalinna.com) (Jean-Charles Hoffelé)

In 1914, Franz Schmidt staged his opera Notre Dame at the Vienna State Opera to great acclaim. Immediately afterwards, he was looking for material for a new opera when he came across the novel Fredigundis by Felix Dahn, which is loosely based on historical events from the 6th century. Schmidt worked on the project from 1916 to 1921, with the premiere taking place in Berlin in December 1922. Schmidt’s music for Fredigundis marks the end of a development that runs through the so-called ‘Classic-Romantic’ period. The work is characterised by extensive chromaticism and a boundary-pushing expansion of the majorminor tonal system paired with dense counterpoint and perfect compositional artistry in the vocal parts. The dramatic mezzo-soprano Dunja Vejzovic, who became famous for her Wagner roles in Bayreuth and Salzburg, performed on all the major opera and concert stages of the world. The excellent cast of singers in this performance is supported by Austrian conductor Ernst Märzendorfer, who also mastered several instruments and composed piano concertos, incidental music and a ballet. On this recording, he conducts the ORF Vienna Radio Symphony Orchestra, which has established itself as an opera orchestra through a long and successful collaboration with the MusikTheater an der Wien.

.  Write Review
Customers who bought this product also purchased
Giovanni Battista Martini : Pro Defunctis, Psaumes et Messe. Ensemble Musicale San Pietro, Rossi Corradini.
Giovanni Battista Martini : Pro Defunctis, Psaumes et Messe. Ensemble Musicale San Pietro, Rossi Corradini.

Beady Beast : On the Go.
Beady Beast : On the Go.

Jessye Norman chante Strauss, Tchaikovski, Wagner, Schoenberg : Lieder. Levine.
Jessye Norman chante Strauss, Tchaikovski, Wagner, Schoenberg : Lieder. Levine.


Puccini : Manon Lescaut. Monastryrska, Bizic, Kunde, Chausson, Atxalandabaso, Villaume, Livermore.
Puccini : Manon Lescaut. Monastryrska, Bizic, Kunde, Chausson, Atxalandabaso, Villaume, Livermore.


Penderecki : Concertos. Gallois, Lethiec, Jelinski, Grzybowski, Tworek.
Penderecki : Concertos. Gallois, Lethiec, Jelinski, Grzybowski, Tworek.


Viktor Kalabis : Youth - Concertos. Petras, Kalabis.
Viktor Kalabis : Youth - Concertos. Petras, Kalabis.


Muhal Richard Abrams & Marty Ehrlich : The Open Air Meeting
Muhal Richard Abrams & Marty Ehrlich : The Open Air Meeting


Christy Doran : The Competence Of The Irregular
Christy Doran : The Competence Of The Irregular


La discothèque idéale de Diapason, vol. 31 / Beethoven : Musique de chambre, vol. 2.
La discothèque idéale de Diapason, vol. 31 / Beethoven : Musique de chambre, vol. 2.


Mischa Levitzki : Intégrale des enregistrements HMV.
Mischa Levitzki : Intégrale des enregistrements HMV.


Pizzetti, Castelnuovo-Tedesco : Sonates pour violon. Shaham, Erez.
Pizzetti, Castelnuovo-Tedesco : Sonates pour violon. Shaham, Erez.


Jasper Somsen Group : Sardegna.
Jasper Somsen Group : Sardegna.


Anton Rubinstein : Concerto pour piano n° 4 - Caprice Russe. Shelest, Järvi.
Anton Rubinstein : Concerto pour piano n° 4 - Caprice Russe. Shelest, Järvi.


Joseph Joachim Raff : Welt-Ende, Gericht, Neue Welt. Reinhold, Wolf, Meyer
Joseph Joachim Raff : Welt-Ende, Gericht, Neue Welt. Reinhold, Wolf, Meyer


Armand-Louis Couperin : Sonates en pièces de clavecin avec accompagnement de violon ad libitum. Mosca, Goy.
Armand-Louis Couperin : Sonates en pièces de clavecin avec accompagnement de violon ad libitum. Mosca, Goy.


Hans Gál : Musique de chambre pour piano. Wallisch, Rohde.
Hans Gál : Musique de chambre pour piano. Wallisch, Rohde.


Enno Poppe : Filz. Zimmermann, Poppe.
Enno Poppe : Filz. Zimmermann, Poppe.


Mahler : Symphonie n° 3. Wagner : Götterdämmerung. Leinsdorf.
Mahler : Symphonie n° 3. Wagner : Götterdämmerung. Leinsdorf.

Order Product

22,56 €
Catalogue Price : 32,24 €
IN STOCK
Ships within 24 hours!
Free Shipping is available for this item
Free Shipping Available!
Click here for more info

ClicMag of the month
ClicMag n°127 - 06/2024
ClicMag n°127 - 06/2024
Label Info
Orfeo
All CDs from this label
Label Website
Tell A Friend


Tell someone you know about this product.