FrançaisEnglish
Advanced Search
Top  Catalog  Opera  DUX1247/48
MY ACCOUNT
MY WISHLIST
SHOPPING CART
Categories
Labels
Information
Britten : Le Tour d'écrou, op. 54. Barry, Workman, Reveille, Montague, Lomas, Lynch, Borowicz.
Format : 2 CD Digipack
Total Time : 01:44:31

Recording : 28/03/2015
Location : Varsovie
Country : Pologne
Sound : Live / Stereo

Label : DUX
Catalog No. : DUX1247/48
EAN : 5902547012476
Price Code : DM029A

Publishing Year : 2015
Release Date : 02/03/2016

Genre : Classical
Benjamin Britten (1913-1976)
Le Tour d'écrou op. 54 (The Turn of the Screw), opéra en un prologue, 2 actes et 16 scènes

Eric Barry, ténor
Emily Workman, soprano
Kathleen Reveille, soprano
Diana Montague, mezzo-soprano
Rosie Lomas, soprano
Dominic Lynch, treble
Orchestre du Beethoven Easter Festival
Lukasz Borowicz, direction

28 mars 2015, Philharmonie de Varsovie : rien moins que la création polonaise de "The Turn of the Screw" de Benjamin Britten ! Il n’est jamais trop tard pour bien faire. D’autant que celui qui a voulu cette première varsovienne n’est autre que le plus charismatique chef polonais de la jeune génération, Lukasz Borowicz. C’est peu d’écrire qu’il invente le théâtre dont cette exécution en concert risquait de manquer, et de consentir immédiatement qu’aussi brillante que ce soit la distribution intégralement composée de chanteurs anglais, la puissance suggestive de cette interprétation lui revient d’abord : Britten a composé son opéra en seize scènes reliées par des variations où le petit ensemble instrumental est seul, deux ex machina d’un théâtre dont il règle les atmosphères comme les développements dramatiques. Lukas Borowicz fait aussi bien, dans la poésie et dans la terreur que ne le faisait jadis le compositeur, et dans une scène aussi décisive qu’"At Night" où Peter Quint séduit Miles, sa direction est parcourue par des éclairs de génie. La distribution est fabuleuse – les timbres du Miles de Dominic Lynch et d’Eric Barry se mêlent comme des corps, la Miss Jessel de Kathleen Reveille est un fantôme de sons, avec dans la voix ce timbre de contralto qu’on y entend quasiment jamais, la Gouvernante d’Emily Workman laisse évoluer le personnage de l’espoir au désespoir avec une irrépressible tristesse, et Diana Montague étreint dans la compatissante et presciente Mrs Grose. Soirée historique, heureusement documentée par le disque (Discophilia - Artalinna.com). (Jean-Charles Hoffelé)

Pour la composition de son opéra The turn of the Screw (1954), Benjamin Britten et son librettiste Myfanwy Piper s'inspirent d'une nouvelle d'Henri James. L'histoire se déroule dans un vieux manoir : une gouvernante mandatée par un mystérieux célibataire est venue s'occuper de deux enfants Miles et sa sœur Flora. Au fur et à mesure que l'intrigue les nouent pour les ensorceler, apparaissent deux personnages. Dont on ne sait (dans l'opéra) s'ils sont bien réels ou de lugubres apparitions : le valet Quint et la précédente gouvernante, Miss Jessel. Histoire fantastique, voire épouvantable, à la Hitchcock que Britten illustre scrupuleusement d'une musique somptueuse précise et raffinée, agrégeant solistes et orchestre dans un tissu narratif très efficace. Sans doute son opéra le plus puissant par sa cohésion et son pouvoir d'évocation. Dans cette version de concert donnée à Varsovie en 2015 par le chef Lukas Borowicz, l'effectif instrumental est réduit à treize instruments dont le piano. Des six chanteurs, chaque voix est curieusement isolée et marque son propre espace. Prima la parole. L'impact théâtral est d'autant plus flagrant qu'il est ici indissociable d'un accompagnement musical subtil et efficace. Une version totale et cohérente : L'ambiguïté des personnages incarnée avec justesse par des chanteurs immergés dans le drame (fragilité de la gouvernante, noirceur de Quint), la puissance des interludes orchestraux opère grâce à la qualité de chaque pupitre. Borowicz en vrai chef d'opéra, est intransigeant dans sa conduite. La progression dramatique croît inexorablement, le mystère s'épaissit, et l'angoisse gagne sournoisement l'auditeur qui fabrique lui-même sa propre mise en scène. Mélomane frileux s'abstenir ! (Jérôme Angouillant)

.  Write Review
Customers who bought this product also purchased
Evgueni Mravinski dirige Chostakovitch : Symphonies n° 5, 8 et 12.
Evgueni Mravinski dirige Chostakovitch : Symphonies n° 5, 8 et 12.

Sviatoslav Richter joue Schubert, Schumann et Brahms.
Sviatoslav Richter joue Schubert, Schumann et Brahms.

Ignaz Moscheles : Concertos pour piano n° 2 et 3. Shelley.
Ignaz Moscheles : Concertos pour piano n° 2 et 3. Shelley.


Gioconda de Vito joue Beethoven, Brahms et Vitali : Œuvres pour violon. Raucheisen, Jochum.
Gioconda de Vito joue Beethoven, Brahms et Vitali : Œuvres pour violon. Raucheisen, Jochum.


Kurt Atterberg : Concerto et Rhapsodie pour violon. Wallin, Epple.
Kurt Atterberg : Concerto et Rhapsodie pour violon. Wallin, Epple.


Hans Abrahamsen : Let me tell you. Hannigan, Nelsons.
Hans Abrahamsen : Let me tell you. Hannigan, Nelsons.


Richter rarities with orchestra.
Richter rarities with orchestra.


Homilius : Der Messias. Leluschko, Beykirch, Laabs, Grahl, Wartig, Jung.
Homilius : Der Messias. Leluschko, Beykirch, Laabs, Grahl, Wartig, Jung.


Orff : Gisei, opéra. McKinny, Helzel, Brück, Zhidkova, Lacombe.
Orff : Gisei, opéra. McKinny, Helzel, Brück, Zhidkova, Lacombe.


Alexandre Tansman : Musique pour piano. Tyszecka.
Alexandre Tansman : Musique pour piano. Tyszecka.


Tomás Luis de Victoria : Œuvres chorales sacrées. Baker.
Tomás Luis de Victoria : Œuvres chorales sacrées. Baker.


Witold Lutoslawski : Intégrale de l'œuvre pour piano. Simon.
Witold Lutoslawski : Intégrale de l'œuvre pour piano. Simon.


Bizet : Djamileh, opéra. Feinstein, Barry, Mosley, Kaminski, Michalowski, Borowicz.
Bizet : Djamileh, opéra. Feinstein, Barry, Mosley, Kaminski, Michalowski, Borowicz.


Henk Badings : Symphonies n° 4 et 5. Porcelijn.
Henk Badings : Symphonies n° 4 et 5. Porcelijn.


Cyprian Bazylik : Intégrale de l'œuvre, mélodies de la Renaissance polonaise. Ars Nova, Cantilena, Urbaniak.
Cyprian Bazylik : Intégrale de l'œuvre, mélodies de la Renaissance polonaise. Ars Nova, Cantilena, Urbaniak.


Antonio Janigro et les Zagreb Soloists : Œuvres pour orchestre à cordes.
Antonio Janigro et les Zagreb Soloists : Œuvres pour orchestre à cordes.


La discothèque idéale de Diapason, vol. 6 / Brahms : Musique de chambre.
La discothèque idéale de Diapason, vol. 6 / Brahms : Musique de chambre.


Hoffmeister, Stamitz, Haydn : Concertos pour alto. Darzina, Essl, Urban Camerata.
Hoffmeister, Stamitz, Haydn : Concertos pour alto. Darzina, Essl, Urban Camerata.

Order Product

21,12 €
Catalogue Price : 30,18 €
IN STOCK
Ships within 24 hours!
Free Shipping is available for this item
Free Shipping Available!
Click here for more info

ClicMag of the month
ClicMag n°110 - 12/2022
ClicMag n°110 - 12/2022
Label Info
DUX
All CDs from this label
Label Website
Tell A Friend


Tell someone you know about this product.