FrançaisEnglish
Advanced Search
Top  Catalog  Historical  0300926BC
MY ACCOUNT
MY WISHLIST
SHOPPING CART
Categories
Labels
Information
Beethoven : Intégrale des symphonies. Konwitschny.
Diapason from October 2017
Review de Christophe Huss
Page No. 85
Format : 6 CD Digibox
Total Time : 07:08:00

Recording : 1959-1961
Location : Leipzig
Country : Allemagne

Label : Berlin Classics
Catalog No. : 0300926BC
EAN : 0885470009261
Price Code : DM032A

Publishing Year : 2017
Release Date : 31/05/2017

Genre : Classical
Ludwig van Beethoven (1770-1827)
Symphonie n° 1 en do majeur, op. 21
Symphonie n° 2 en ré majeur, op. 36
Symphonie n° 3 en mi bémol majeur, op. 55 "Héroïque"
Symphonie n° 4 en si bémol majeur, op. 60
Symphonie n° 5 en do mineur, op. 67 "Du Destin"
Symphonie n° 6 en fa majeur, op. 68 "Pastorale"
Symphonie n° 7 en la majeur, op. 92
Symphonie n° 8 en fa majeur, op. 93
Symphonie n° 9 en ré mineur, op. 125
Ouverture "Die Geschöpfe des Prometheus" op. 43, ballet
Ouverture "Fidelio" op. 72, opéra en 2 actes
Coriolan en mi mineur, op. 62

Ingeborg Wenglor, soprano
Ursula Zollenkopf, alto
Hans-Joachim Rozzsch, ténor
Rundfunk Chœur de Leipzig
Dietrich Knothe, direction
Gewandhausorchester Leipzig
Franz Konwitschny, direction

Il y a un mythe des Symphonies de Beethoven selon le Gewandhaus de Leipzig, celui imposé par Nikisch qui fulgurait les symphonies, les jouait à la cravache, dressant le son de l’orchestre jusqu’à l’impossible exultation. C’était déprendre Beethoven du classicisme qui l’avait engourdi décennies après décennies. Furtwängler le premier se souviendra de la leçon, réécrivant les grandes symphonies – 3, 5, 6, 7, 9 – en lettres de feu, y osant cette folie, cette apologie de l’excès que Nikisch avait voulu. Las, rien du temps du Beethoven de Furtwängler au Gewandhaus – ante gravure électrique – ne nous est parvenu, mais de son alter ego, Hermann Abendroth, une Pastorale, une Neuvième clamaient avec aplomb cette défense de la démesure. Abendroth démissionna du Gewandhaus à la fin de la guerre pour reconstruire la vie musicale de Weimar, l’orchestre subit l’interrègne d’Herbert Albert quatre saisons durant avant que Franz Konwitschny ne revitalise la formation, renouvelant les cadres mais restant attaché au répertoire « classique » de l’orchestre. Une tradition succédait au temps des aventuriers qui entendait pérenniser leurs acquis. La Stéréophonie imposant sa Haute Fidélité, Philips et Eterna décidèrent de joindre leurs forces pour enregistrer un vaste cycle Beethoven avec le Gewandhaus dans la belle acoustique de la Bethanienkirche, on allait enfin pouvoir entendre l’orchestre de Nikisch dans son grand œuvre. La gravure resta pourtant confidentielle en occident, réservée aux marchés des Pays de l’Est. Elle fut pour toute une génération de mélomanes soviétiques la version absolue des symphonies de Beethoven avant que Konstantin Ivanov n’en grave la première intégrale russe. En occident, une défiance accompagna longtemps l’œuvre de Konwitschny et de ses amis, victime d’une extension de la guerre froide aux arts mêmes. Karajan allait de toute façon emporter la mise. Retrouver aujourd’hui cette somme décriée, enfin éditée en conservant la splendeur des bandes originales, force l’attention. Ce Beethoven hautain, porté par un inextinguible sostenut d’orchestre, où rayonne ce qui était alors d’entre les deux Allemagne avec Dresde et Berlin le plus beau quatuor de cordes et les vents les plus parfaits, n’est pas ce marbre à peine animé que les critiques occidentaux ont décrit lors de sa parution, mais bel et bien un manifeste de la modernité, où tout le génie novateur de Beethoven s’incarne. Si les tempos laissent le temps à tout l’orchestre de rayonner, la densité des phrasés, l’absolue perfection de la balance font tout entendre des inventions de la Pastorale où de la complexité d’alliages harmoniques tentés dans l’Eroïca comme dans les deux premiers mouvements de la 9e Symphonie. Si l’on peut reconsidérer cette somme avec autant d’acuité, c’est qu’enfin la prise de son géniale de Vittorio Negri, dépêché à Leipzig par l’équipe Philips, nous est rendue dans toute splendeur. Ecoutez donc ! (Discophilia - Artalinna.com) (Jean-Charles Hoffelé)

.  Write Review
Customers who bought this product also purchased
Szymanowski, Franck : Œuvres pour violon et piano. Pietsch, Eisinger.
Szymanowski, Franck : Œuvres pour violon et piano. Pietsch, Eisinger.

Smetana, Dvorák : Œuvres orchestrales. Belohlavek, Neumann.
Smetana, Dvorák : Œuvres orchestrales. Belohlavek, Neumann.

Wartime Music, vol.13. Reinhold Glière : Concertos pour violoncelle et pour soprano colatura. Trifonova, Khrychov, Titov.
Wartime Music, vol.13. Reinhold Glière : Concertos pour violoncelle et pour soprano colatura. Trifonova, Khrychov, Titov.


Dvorák : Intégrale des duos Moraves. Saturova, Cukrova, Nekoranec, Spurny.
Dvorák : Intégrale des duos Moraves. Saturova, Cukrova, Nekoranec, Spurny.


Staatskapelle Berlin : Les enregistrements Eterna légendaires. Suitner, Herbig.
Staatskapelle Berlin : Les enregistrements Eterna légendaires. Suitner, Herbig.


Bussotti : Echi Danzanti. Reitano.
Bussotti : Echi Danzanti. Reitano.


Smetana : Poèmes symphoniques. Neumann, Valek, Belohlavek.
Smetana : Poèmes symphoniques. Neumann, Valek, Belohlavek.


Vadim Salmanov : Oratorio The Twelve - Suite Big City Lights. Gozman, Chernoutchenko.
Vadim Salmanov : Oratorio The Twelve - Suite Big City Lights. Gozman, Chernoutchenko.


musikFabrik Edition. Vom himmel zur hölle. Smolka, Kagel, Andriessen.
musikFabrik Edition. Vom himmel zur hölle. Smolka, Kagel, Andriessen.


Olga Neuwirth : Goodnight Mommy. Neuwirth, Ditsch.
Olga Neuwirth : Goodnight Mommy. Neuwirth, Ditsch.


Beethoven : Symphonie n° 3 - Ouverture Fidelio. Jurowski.
Beethoven : Symphonie n° 3 - Ouverture Fidelio. Jurowski.


Beethoven : Symphonie n° 6. Kleiber.
Beethoven : Symphonie n° 6. Kleiber.


Dvorák, Suk : Œuvres orchestrales. Belohlavek.
Dvorák, Suk : Œuvres orchestrales. Belohlavek.


Mozart : Quintettes à cordes, vol. 3. Imai, Quatuor Auryn.
Mozart : Quintettes à cordes, vol. 3. Imai, Quatuor Auryn.


Vitezslav Novák : Concerto pour piano - Toman et la nymphe des bois. Bartos, Hrusa.
Vitezslav Novák : Concerto pour piano - Toman et la nymphe des bois. Bartos, Hrusa.


The RIAS Amadeus Quartet Recordings, vol. 1 : Beethoven.
The RIAS Amadeus Quartet Recordings, vol. 1 : Beethoven.


Dvorák : Œuvres symphoniques. Belohlávek.
Dvorák : Œuvres symphoniques. Belohlávek.


Schubert : Intégrale de l'œuvre pour violon et piano. Pauk, Frankl.
Schubert : Intégrale de l'œuvre pour violon et piano. Pauk, Frankl.

Order Product

23,28 €
Catalogue Price : 33,26 €
IN STOCK
Ships within 24 hours!
Free Shipping is available for this item
Free Shipping Available!
Click here for more info

ClicMag of the month
ClicMag n°97 - 10/2021
ClicMag n°97 - 10/2021
Label Info
Berlin Classics
All CDs from this label
Label Website
Tell A Friend


Tell someone you know about this product.