FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Nos labels  Classique  CPO  CPO777608
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Wimann, Praetorius : Musique de danse du 17ème siècle. Accademia del Ricercare, Busca.
Diapason de juin 2016
Critique de Denis Morrier
Page n° 108
Format : 1 CD
Durée totale : 00:57:28

Enregistrement : 01-02/08/2006
Lieu : San Genesio Castagneto Po
Pays : Italie
Prise de son : Eglise / Stereo

Label : CPO
Référence : CPO777608
EAN : 0761203760824
Code Prix : DM014A

Année d'édition : 2016
Date de sortie : 27/04/2016

Genre : Classique
Erasmus Widmann (1572-1634)
Musicalischer Tugendtspiegel

Michael Praetorius (1571-1621)
Terpsichore Musarum

Accademia del Ricercare
Pietro Busca, direction

L'Accademia del Ricercare, conduite par Pietro Busca, révèle le répertoire instrumental pré-baroque de danses de l'aube du dix-septième siècle. Respectant les prescriptions des traités de Praetorius ils ont construit leur interprétation sur un consort de flûtes et un ensemble de violes de gambe, rehaussés de luths, théorbe, clavecin, cornemuse Renaissance et de percussions justement dosées. Leur volonté de justesse historique va de paire avec la clarté de l'enregistrement et sa qualité sonore : la petite église de Toscane d'août 2006 nous accueille pour une heure de réjouissances au-delà des limites du temps, et des genres. Deux compositeurs, deux corpus publiés à un an d'intervalle (1612-13) et qui représentent tant de pans de l'histoire musicale européenne. L'oeuvre de Michael Praetorius a plus impressionné le temps que celle de son contemporain Erasmus Widmann, organiste, compositeur et professeur, qui pourtant sut composer avec talent des mouvements de danse qui fonctionnaient comme un tout, et non comme une suite. L'un et l'autre étaient au fait des courants traversant l'Europe, des modes de la Renaissance et des styles de danses tant populaires qu'aristocratiques. Leurs collections de structures, de rythmes et de tons sont à la fois passionnantes et entrainantes, virevoltantes et envoutantes. Et oui, quatre siècles plus tard, nous dansons toujours. (Camille Thébaudeau)

Our first release in cooperation with the Accademia del Ricercare, an ensemble that has logged more than eight hundred concerts over the past twenty years in changing formations geared to the particular repertoire, offers a fascinating overview of the German instrumental world just prior to the outbreak of the Thirty Years’ War (1618-48). Michael Praetorius, one of the most prominent musicians of those times, is represented here with a suite, while we also have the opportunity to become acquainted with a virtual unknown in the person of the composer Erasmus Widmann, whose works recorded here demonstrate that a myriad of talents once existed side by side with more familiar musicians and now merit their rightful places in music history. Even though Praetorius’ Terpsichore and Widmann’s Musicalischer Tugendtspiegel ganz neuer Gesäng […] auch newe Däntz und Galliarden were published only a year apart (1612 and 1613), both collections exhibit many traits indicating just how heterogeneously instrumental musical expression could be at the dawn of the Baroque. While the author of the Syntagma musicum based his compositions primarily on the dance forms current at the time, Widmann continued to employ movement headings like gagliarda while not always intending his pieces for a specific context but for the »delectation of honorable gatherings« (this in the best Lutheran tradition). A particularly significant aspect in Widmann’s production consists in the fact that in the majority of cases he did not compose suites (by which we mean a series of dance movements like the allemande, courante, and sarabande preceded by an abstract prelude). He instead penned independent dances from which the interpreters were largely free to choose in keeping with the available musical resources. You can look forward to dances of spirited motion quite literally inviting the listener to dance and exhibiting a full and richly varied sound palette.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Schumann : Intégrale des œuvres symphoniques, vol. 6. Holliger.
Schumann : Intégrale des œuvres symphoniques, vol. 6. Holliger.

Jan van Gilse : Eine Lebensmesse, oratorio. Melton, Romberger, Sadnik, Baykov, Stenz.
Jan van Gilse : Eine Lebensmesse, oratorio. Melton, Romberger, Sadnik, Baykov, Stenz.

Ravel : La Valse, Ma mère l'Oye, Tzigane, Boléro, Pavane. Nikolic, Rizzi.
Ravel : La Valse, Ma mère l'Oye, Tzigane, Boléro, Pavane. Nikolic, Rizzi.


Joachim Raff : Trios pour piano n° 1 et 4. Trio Opus 8.
Joachim Raff : Trios pour piano n° 1 et 4. Trio Opus 8.


Mstislav Rostropovich joue Chostakovitch : Œuvres pour violoncelle.
Mstislav Rostropovich joue Chostakovitch : Œuvres pour violoncelle.


Antonio Pedrotti à Prague.
Antonio Pedrotti à Prague.


Johann Joseph Fux : Concentus Musico-instrumentalis. Froihofer, Hell.
Johann Joseph Fux : Concentus Musico-instrumentalis. Froihofer, Hell.


Rachmaninov : Vêpres (30 ans Hyperion). Best.
Rachmaninov : Vêpres (30 ans Hyperion). Best.


Emil Nikolaus von Reznicek : Œuvres symphoniques. Jaffé, Bosch.
Emil Nikolaus von Reznicek : Œuvres symphoniques. Jaffé, Bosch.


Brahms : Sextuors à cordes. Ensemble Raphael.
Brahms : Sextuors à cordes. Ensemble Raphael.


Nathan Milstein joue Beethoven, Mendelssohn, Brahms, Tchaikovski et Bruch : Concertos pour violon.
Nathan Milstein joue Beethoven, Mendelssohn, Brahms, Tchaikovski et Bruch : Concertos pour violon.


Dario Castello : Sonates concertantes en style moderne, 1629. Musica Fiata, Wilson.
Dario Castello : Sonates concertantes en style moderne, 1629. Musica Fiata, Wilson.


Sviatoslav Richter joue Schubert, Schumann et Brahms.
Sviatoslav Richter joue Schubert, Schumann et Brahms.


Vasks : Quatuors à cordes n° 2 et 5. Quatuor Spikeru.
Vasks : Quatuors à cordes n° 2 et 5. Quatuor Spikeru.


Allegri, Mundy, Palestrina : Œuvres sacrées. The Tallis Scholars, Phillips.
Allegri, Mundy, Palestrina : Œuvres sacrées. The Tallis Scholars, Phillips.


Riccardo Zandonai : Francesca da Rimini, opéra. Vasileva, Mühle, Orozco, Graziani, Bollon.
Riccardo Zandonai : Francesca da Rimini, opéra. Vasileva, Mühle, Orozco, Graziani, Bollon.


La discothèque idéale de Diapason, vol. 7 / Strauss : Les grands opéras.
La discothèque idéale de Diapason, vol. 7 / Strauss : Les grands opéras.


Xavier de Maistre joue Smetana, Liszt, Tchaikovski, Ravel : Transcriptions pour harpe.
Xavier de Maistre joue Smetana, Liszt, Tchaikovski, Ravel : Transcriptions pour harpe.

Commander ce produit

10,32 €
Prix catalogue : 14,75 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°65 - 11/2018
ClicMag n°65 - 11/2018
Infos label
CPO
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.