FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Nos labels  Classique  CPO  CPO777579
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Walter Braunfels : Œuvres orchestrales. Raudales, Merkl, Reitmayer, Ostertag, Schirmer.
Diapason de novembre 2018
Critique de Nicolas Derny
Page n° 90
Format : 1 CD
Durée totale : 01:10:16

Enregistrement : 2007-2009
Lieu : Munich
Pays : Allemagne
Prise de son : Studio / Stereo

Label : CPO
Référence : CPO777579
EAN : 0761203757923
Code Prix : DM021A

Année d'édition : 2018
Date de sortie : 05/09/2018

Genre : Classique
Walter Braunfels (1882-1954)
Quintette à cordes en fa dièse mineur, op. 63a (version pour orchestre à cordes de F. Haas)
Sinfonia Concertante pour violon, alto, 2 cors et orchestre à cordes, op. 68

Henri Raudales, violon
Norbert Merkl, alto
Karl Reitmayer, cor
Marc Ostertag, cor
Orchestre de la radio de Munich
Ulf Schirmer, direction

En 1945, Walter Braunfels composa un grand Quintette en fa dièse mineur sombre, alternant les gris colorés, d’une poésie nocturne expressionniste qui se fondait dans la lignée de la « Verklärte Nacht » Schönbergienne. Rien moins qu’un requiem sans voix dont la version originale se déployait dans une nudité de timbre noyée par l’élargissement à l’orchestre à cordes. Dommage, mais l’intérêt du disque n’est pas là : Ulf Schirmer et ses Munichois révèlent un chef-d’œuvre plus tardif, la « Sinfonia Concertante pour violon, alto, deux cors et orchestre à cordes » (1949). Parallèle encore avec Schoenberg, mais cette fois avec celui des « Kammersinfonie » dont Braunfels retrouve les teintes versicolores, l’imaginaire picturale, les élans passionnés et encore un rien tristanesques, comme si le compositeur des Oiseaux refermait ici le grand livre de la première modernité du XXe Siècle, magnifié par la direction narrative d’un chef vraiment chez lui dans ces musiques. (Discophilia - Artalinna.com) (Jean-Charles Hoffelé)

On redécouvre peu à peu la très riche production de Walter Braunfels, musicien rendu célèbre par son bel opéra « les oiseaux » d’après Aristophane dans les années trente avant d’être mis au ban par les nazis (son père était juif), puis d’être taxé d’anachronisme après la guerre. C’est d’autant plus dommage que sa richesse d’inspiration est demeurée indéniable. Le vaste quintette à deux violoncelles date de 1947 ; tout le monde du post-romantisme germanique revit au lendemain du cataclysme. Ici enregistré dans son extension pour orchestre à cordes due à un élève de Braunfels, Frithjof Haas, il gagne une épaisseur orchestrale qui en fait une vraie symphonie pour cordes mais perd le subtil équilibre des timbres que la composition initiale héritée de Schubert lui conférait. Le complément est l’étonnante sinfonia concertante pour violon, alto, deux cors et orchestre à cordes, juste ultérieure (1949), dans laquelle Braunfels joue en virtuose des effets de timbres d’un ensemble pourtant relativement restreint. L’orchestre de la radio de Munich mené par l’excellent Ulf Schirmer est un guide idéal pour découvrir ces pages d’une grande hauteur d’inspiration, mais pourquoi CPO a-t-il attendu dix ans pour nous les proposer enfin ? (Richard Wander)

During the initial decades of the twentieth century Walter Braunfels (1882-1954) was among Germany’s most successful composers. However, when the Nazis seized power, his works, including his exceptionally popular Die Vögel (The Birds) after Aristophanes suddenly disappeared from the theaters and concert halls. Braunfels had to go into inner emigration, but this experience generated surprising creative energies in him. Among other things, toward the end the war he »discovered« the opportunities offered by chamber music, which significantly broadened his horizons. Two quartets and a quintet for strings were the first fruits of this new experience, which was articulated in a fascinatingly independent style – in music that did not forget its historical roots and at the same time with its impressive profile looked into a future that now gradually seems to be dawning: the highly expressive String Quintet (1944-45) in the fuller ensemble version by the Braunfels pupil Frithjof Haas and the just as original as virtuosic Sinfonia concertante (1946-47) create the impression of having been written for times that have left behind the so-called avant-garde.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Hugo Reinhold : Œuvres pour violon et piano. Bolsewicz, Milcarz.
Hugo Reinhold : Œuvres pour violon et piano. Bolsewicz, Milcarz.

Khachaturian, Penderecki : Concertos pour violoncelle. Siranossian, Klocek.
Khachaturian, Penderecki : Concertos pour violoncelle. Siranossian, Klocek.

Siegmund von Hausegger : Lieder. Trekel, Garben.
Siegmund von Hausegger : Lieder. Trekel, Garben.


Johannes de Lublin : Tablature de clavecin de la Renaissance polonaise. Marti.
Johannes de Lublin : Tablature de clavecin de la Renaissance polonaise. Marti.


Christian Wolff : Deux pièces pour orchestre. Schulkowsky, Zagrosek, Kotik, Rundel, Kluttig.
Christian Wolff : Deux pièces pour orchestre. Schulkowsky, Zagrosek, Kotik, Rundel, Kluttig.


Gounod : les œuvres pour piano à pédalier et orchestre. Prosseda, Shelley.
Gounod : les œuvres pour piano à pédalier et orchestre. Prosseda, Shelley.


J.M. Haydn : Die Wahrheit der Natur. Kiener, Gramer, Ferencz, Gramß, Platte, Hartinger, Miesenberger, Brunner
J.M. Haydn : Die Wahrheit der Natur. Kiener, Gramer, Ferencz, Gramß, Platte, Hartinger, Miesenberger, Brunner


Villa-Lobos, Kurtág : Contrepoint, œuvres pour piano. Guimaraes.
Villa-Lobos, Kurtág : Contrepoint, œuvres pour piano. Guimaraes.


Martinu, Hartmann, Smyth : Concertos pour violon. Irnberger, Viotti, Wieser, Korstick, Salomon, Sieghart.
Martinu, Hartmann, Smyth : Concertos pour violon. Irnberger, Viotti, Wieser, Korstick, Salomon, Sieghart.


Kyle Gann : Custer and Sitting Bull. Patchen, Herr, Gann.
Kyle Gann : Custer and Sitting Bull. Patchen, Herr, Gann.


Giuseppe Maria Dall'Abaco : Caprices pour violoncelle seul. Galligoni.
Giuseppe Maria Dall'Abaco : Caprices pour violoncelle seul. Galligoni.


Strauss : Le jeune Richard Strauss, Trio et quatuor pour piano de jeunesse. Wildenmeyer, Münchner Trio.
Strauss : Le jeune Richard Strauss, Trio et quatuor pour piano de jeunesse. Wildenmeyer, Münchner Trio.


Boston Symphony Orchestra – Barbirolli (Brahms, Delius)
Boston Symphony Orchestra – Barbirolli (Brahms, Delius)


La discothèque idéale de Diapason, vol. 6 / Brahms : Musique de chambre.
La discothèque idéale de Diapason, vol. 6 / Brahms : Musique de chambre.


James MacMillan : Quatuors à cordes. Royal String Quartet.
James MacMillan : Quatuors à cordes. Royal String Quartet.


Wagner : Tristan & Isolde (version semi-staged). Hofmann, Behrens, Minton, Weikl, Sotin, Steinbach, Bernstein.
Wagner : Tristan & Isolde (version semi-staged). Hofmann, Behrens, Minton, Weikl, Sotin, Steinbach, Bernstein.


Schubert : Le voyage d'hiver (30 ans Hyperion). Goerne, Johnson.
Schubert : Le voyage d'hiver (30 ans Hyperion). Goerne, Johnson.


Bach, Haydn : Concertos pour piano. Schiff.
Bach, Haydn : Concertos pour piano. Schiff.

Commander ce produit

15,36 €
Prix catalogue : 21,95 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°68 - 02/2019
ClicMag n°68 - 02/2019
Infos label
CPO
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.