FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Nos labels  Classique  CPO  CPO777701
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Telemann : Les concertos pour violon, vol. 6. Wallfisch.
5 de Diapason
Diapason de octobre 2016
Critique de Jean-Luc Macia
Page n° 116
Format : 1 CD
Durée totale : 01:02:18

Enregistrement : 01/04/2011
Lieu : La Baleine
Pays : France
Prise de son : Eglise / Stereo

Label : CPO
Référence : CPO777701
EAN : 0761203770120
Code Prix : DM021A

Année d'édition : 2016
Date de sortie : 25/05/2016

Genre : Classique
Georg Philipp Telemann (1681-1767)
Concerto en si bémol pour 2 violons, alto et violone, TWV 40:200
Concerto en la mineur pour violon, cordes et basse continue, TWV 51:a1
Concerto en fa majeur pour violon, cordes et basse continue, TWV 55:F13
Concerto en si majeur pour violon, cordes et basse continue, TWV 55:h4

The Wallfisch Band
Elizabeth Wallfisch, violon, direction

Aucun des concertos enregistrés dans ce vol. 6 ne correspond au modèle qui s’est imposé comme dominant dans la musique baroque. Les deux premiers (d’avant 1715) appartiennent à la 1re période du compositeur. Très brefs, ils relèvent encore du concerto da ripieno (sans solistes expressément désignés). Absente dans le 1er mvt. du TWV40 : 200, l’autonomie du solo se limite souvent à des reprises en écho, de simples réponses au tutti… Les deux autres, nettement postérieurs, et longs, sont des exemples d’une forme hybride que seul Telemann a porté à ce degré d’ingéniosité et de perfection. On peut parler à ce propos de gageure car le concerto vient s’inscrire, comme par défi, dans un genre des plus rhétoriques, et des plus contraints — la suite — appelée parfois, à cause de son mouvement initial, ouverture, et dont les autres mouvements portent les noms des danses — populaires à l’origine — dont ils sont chacun la réélaboration savante. L’écriture soliste doit donc s’imposer au cœur même de ce qui constitue une sorte de gangue, avec ses figures et ses rythmes obligés. Le concerto devient une joute, et acquiert une dimension véritablement théâtrale. Le génie de Telemann exulte alors : il renforce les contrastes (l’ordre donné aux mvts. de danse permet d’opposer des affects), il joue sur les rapports entre style français et style italien : dans le TWV 55 : h4, une « bravoure » française solennelle, éclatante et sérieuse, précède une « rodomontade » italienne qui en constitue la parodie bravache et carnavalesque. Verve, précision, fraîcheur du jeu des interprètes donnent aux « 2 petits » concertos de ce CD un relief que vient rehausser, par différenciation, leur couplage, très ingénieux, avec les 2 « concertos-ouvertures », dont le caractère, complexe, ambivalent, paradoxal et théâtral est magnifiquement rendu ici. Il n’y a rien de trop, c’est sobre, suggestif, malicieux. (Bertrand Abraham)

The sixth volume of our complete recording of Georg Philipp Telemann’s violin concertos opens with a work originally known as the »Sonata in B flat major« for two violins, viola, and violone. Its date of composition may be assigned to the period prior to 1715. The erroneous assumption that this composition did not reckon with a basso continuo accompaniment led to its registration as »Chamber Music Without Thoroughbass« in the catalogue of Telemann’s works (therefore, its designation as »TWV 40:200«). Today, however, we know that this sonata belongs to an extensive group of works consisting of ensemble music for strings that is modeled on concertante structures but does not prescribe individual parts for the solo instruments. These concerti ripieni or »ripieno concertos« were variously designated; an individual work might be termed a »Concerto,« a »Sinfonia,« or, as here, a »Sonata.« The next two works number among the composer’s early concertos. They were performed with a violin as the solo instrument already during the eighteenth century, and Elizabeth Wallfisch, joining forces with her ensemble, employs rich ornamentation and swift tempos to transform them into compelling violin concertos. The Wallfisch Band concludes the complete recording of Telemann’s seven extant Concertouverturen for solo violin, strings, and basso continuo with two overture suites. This group of hybrid compositions situated between the French overture and the Italian concerto represents a unique case in the music history of the eighteenth century; no other composer from this period set this type of concertante violin music with the rich designs and wealth of ideas found in Telemann.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Paul Hindemith : Les quatuors à cordes. Quatuor Juilliard.
Paul Hindemith : Les quatuors à cordes. Quatuor Juilliard.

Telemann : Cantates de l'Avent. Otto, Seidel, Schwark, Freimuth, Brunner.
Telemann : Cantates de l'Avent. Otto, Seidel, Schwark, Freimuth, Brunner.

Martinu : Intégrale des trios pour piano. Trio Smetana.
Martinu : Intégrale des trios pour piano. Trio Smetana.


Nathan Milstein joue Beethoven, Mendelssohn, Brahms, Tchaikovski et Bruch : Concertos pour violon.
Nathan Milstein joue Beethoven, Mendelssohn, Brahms, Tchaikovski et Bruch : Concertos pour violon.


American Ballet Theatre.
American Ballet Theatre.


Mozart : Intégrale des quintettes à cordes. Imai, Quatuor Auryn.
Mozart : Intégrale des quintettes à cordes. Imai, Quatuor Auryn.


Telemann : Tafelmusik (extraits). Virtuosi Saxoniae, Güttler.
Telemann : Tafelmusik (extraits). Virtuosi Saxoniae, Güttler.


Karel Ancerl : Gold Edition, vol. 35.
Karel Ancerl : Gold Edition, vol. 35.


Mennin : Symphonies n° 5 & 6
Mennin : Symphonies n° 5 & 6


Kulenkampff G. / Concerto Recordings, vol. 2.
Kulenkampff G. / Concerto Recordings, vol. 2.


Antonio Rosetti : Concerto pour piano - Deux symphonies. Veljkovic, Moesus.
Antonio Rosetti : Concerto pour piano - Deux symphonies. Veljkovic, Moesus.


Bach : L'Art de la fugue. Hewitt.
Bach : L'Art de la fugue. Hewitt.


Leo Fall : Brüderlein fein, opérette. Krabbe, Bönig, Roider, Freiberg, Kober.
Leo Fall : Brüderlein fein, opérette. Krabbe, Bönig, Roider, Freiberg, Kober.


Giacomo Meyerbeer : Dinorah ou Le Pardon de Ploërmel. Ciofi, Dupuis, Talbot, Mazzola.
Giacomo Meyerbeer : Dinorah ou Le Pardon de Ploërmel. Ciofi, Dupuis, Talbot, Mazzola.


Telemann : Concertos pour instruments variés, vol. 2. La Stagione, Schneider.
Telemann : Concertos pour instruments variés, vol. 2. La Stagione, Schneider.


Carlo Farina : Consort Music, Dresde 1627. Busca.
Carlo Farina : Consort Music, Dresde 1627. Busca.


Giovanni Battista Bassani : Giona, oratorio. Ensemble Les Nations, Baldassari.
Giovanni Battista Bassani : Giona, oratorio. Ensemble Les Nations, Baldassari.


Verdi/Puccini/Bellini/Giordano : A vocal Portrait rec. 1955-57. Cerquetti.
Verdi/Puccini/Bellini/Giordano : A vocal Portrait rec. 1955-57. Cerquetti.

Commander ce produit

15,36 €
Prix catalogue : 21,95 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°50 - 06/2017
ClicMag n°50 - 06/2017
Infos label
CPO
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.