FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Nos labels  Classique  Hänssler Classic  HAN93305
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Ravel : Les œuvres orchestrales, vol. 1. Denève.
5 de Diapason
Diapason de juin 2014
Critique de François Laurent
Page n° 121
Format : 1 CD
Durée totale : 01:09:34

Enregistrement : 2012
Lieu : Stuttgart
Pays : Allemagne
Prise de son : Stereo

Label : Haenssler Classic
Référence : HAN93305
EAN : 4010276026037

Année d'édition : 2013
Date de sortie : 17/02/2014

Genre : Classique
Maurice Ravel (1875-1935)
La Valse
Le Tombeau de Couperin
Alborada del grazioso
Rhapsodie espagnole
Prélude à la nuit
Malaguena
Habanera
Feria
Boléro

Sophie Koch, soprano
Orchestre Symphonique de la radio de Stuttgart
Stéphane Denève, direction

Stéphane Denève est de ces chefs qui poursuivent une carrière remarquable balisée par des enregistrements souvent pertinents. Il ne rate jamais un disque. L'entendre aborder Ravel dans ce premier volume qui comporte les œuvres phares (Valse, Boléro, Alborada...etc) augure d'un projet intéressant voire d'une réèlle surprise. La Valse est bigrement menée, alternant et levant chaque pupitres comme de la pâte (les harpes !) afin d'enfler la partition comme elle l'exige pour finir par éclater en vapeurs chaudes et fumantes. Quelle maitrise de l'orchestre ! Et quel orchestre ! Le RSO de Stuttgart est parvenu grâce à Denève (et Roger Norrington avant lui) à un niveau d'excellence qui lui permet d'aborder les répertoires avec le même bonheur, la même suffisance. Il suffit d'écouter chaque mouvement du Tombeau pour déguster cette primeur. Langueur du Menuet et grâce du Rigaudon. Dénève est un magicien, un accoucheur de sonorités. Il révèle chaque partition d'une battue sûre (tempi au cordeau !) et compose avec chaque pupitre. Les merveilleuses couleurs de l'orchestration ravélienne ressortent comme éclairées de l'intérieur. Les timbres sont luisants. Les textures éclatent. Un vitrail. Jubilation d'entendre une Alborada si « grazioso », féline, sautillante, exaltée, pourvue enfin d'affriolants parfums d'Espagne. Le Boléro est dans sa coupe, ici taillée sur mesure, déjà une référence dans sa lecture graduelle et probe. Le disque lui même est d'ores à placer dans toutes les discothèques. En attendant le second volume ! (Jérôme Angouillant)

Sergiu Celibidache dirigea souvent l’Orchestre Symphonique de la Radio de Stuttgart au cours des années soixante dix, rendant l’œuvre d’orchestre de Ravel familière à cette formation caméléon. A Baden-Baden, Ernest Bour faisait de même. Aujourd’hui Stéphane Denève reprend ce flambeau. Ses Ravel sont de plein orchestre, sculptés dans les timbres, sans l’allégement, les transparences que les phalanges françaises, américaines ou anglaises y mettaient du temps des Paray, Munch, Monteux. Plus proches par la saturation des couleurs et la sensualité du discours de ceux d’Ingelbrecht ou de Cluytens avec les formations parisiennes. Sommet de deux premiers disques de cette intégrale, le ballet complet de Ma mère l’oye, joué ample, avec tous les raffinements du conte jusque dans l’étrangeté des Entretiens de la Belle et la Bête où perce une pointe de fantastique. Tout le second volume est d’ailleurs à marque d’une pierre blanche, qui présente la rare « première » Shéhérazade. Ravel la sous titre ouverture de féérie, notion que Jean Martinon prenait jadis à la lettre dans sa gravure princeps avec l’Orchestre de Paris, comme le fait exactement Stéphane Denève, y narrant un conte un rien plus noir. Une barque sur l’océan creuse l’espace harmonique avec science, la Pavane pour une infante défunte est prise d’un tempo fluide, comme le Menuet antique. Ici rien ne veut s’appesantir même si l’orchestre ne joue jamais sur les pointes. Défaut qu’hélas accentuait le premier volume : une Valse pas assez dessinée, une Alborada del Gracioso où manque le mordant des timbres, un Tombeau de Couperin presque trop pudique, une Rapsodie espagnole sensuelle mais un rien placide, cela m’inquiétait jusqu’aux premières mesures du Boléro, et là, tempo giusto, mécanique parfaite, gradation des dynamiques, éventail de couleurs, tout y était, Ravel de retour chez lui, comme si le souvenir de Celibidache revenait hanter la Liederhalle de Stuttgart (Discophilia, Artalinna.com). (Jean-Charles Hoffelé)

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Mendelssohn : Elias op. 70. Rilling.
Mendelssohn : Elias op. 70. Rilling.

Wagner : Bayreuth Edition
Wagner : Bayreuth Edition

Górecki M. et H.M. : Œuvres orchestrales. Górecka, Danczowska, Blaszczyk.
Górecki M. et H.M. : Œuvres orchestrales. Górecka, Danczowska, Blaszczyk.


Turina : Serenata, Quatuor, Las Musas de Andalucia. Bayo, Sine Nomine.
Turina : Serenata, Quatuor, Las Musas de Andalucia. Bayo, Sine Nomine.


Gorecki : Œuvres pour orchestre à cordes. Plawner, Fessard, Rajski.
Gorecki : Œuvres pour orchestre à cordes. Plawner, Fessard, Rajski.


Smetana, Dvorak : Trios. Trio Atanassov.
Smetana, Dvorak : Trios. Trio Atanassov.


Unsuk Chin : Xi. Ensemble intercontemporain.
Unsuk Chin : Xi. Ensemble intercontemporain.


C.P.E. Bach : Concertos pour piano, vol. 2. Rische, Schuldt-Jensen.
C.P.E. Bach : Concertos pour piano, vol. 2. Rische, Schuldt-Jensen.


The Koroliov Series, vol. XV : Franz Schubert.
The Koroliov Series, vol. XV : Franz Schubert.


Weinberg : Intégrale des quatuors à cordes. Quatuor Danel.
Weinberg : Intégrale des quatuors à cordes. Quatuor Danel.


Geoffroy : Pièces de clavecin. Mrowca.
Geoffroy : Pièces de clavecin. Mrowca.


Bruckner : Symphonie n° 9. Ballot.
Bruckner : Symphonie n° 9. Ballot.


Pierné, Vierne : Musique de chambre. Lane, Quatuor Goldner.
Pierné, Vierne : Musique de chambre. Lane, Quatuor Goldner.


David : Symphonies n° 1 et 6. Wildner.
David : Symphonies n° 1 et 6. Wildner.


Debussy : Œuvres pour piano. Osborne.
Debussy : Œuvres pour piano. Osborne.


Your tuneful voice. Haendel : Airs d'oratorios. Davies, Sampson, King.
Your tuneful voice. Haendel : Airs d'oratorios. Davies, Sampson, King.


Bizet : Carmen. Rice, Hymel, Argiris, Kovalevska, Carydis, Zambello.
Bizet : Carmen. Rice, Hymel, Argiris, Kovalevska, Carydis, Zambello.


Eben : Œuvres chorales sacrées. Jung.
Eben : Œuvres chorales sacrées. Jung.

Commander ce produit

14,64 €
Prix catalogue : 20,92 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°55 - 12/2017
ClicMag n°55 - 12/2017
Infos label
Haenssler Classic
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.