FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Petits prix  DIAP101
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Ottorino Respighi : Pins de Rome - Les Oiseaux - Fêtes de Rome. Reiner, Wolff, Pedrotti.
Diapason d'Or
Diapason de mars 2018
Critique de Gaëtan Naulleau
Page n° 66
Format : 1 CD Digipack
Durée totale : 01:06:54

Enregistrement : 1959-1994

Label : Diapason
Référence : DIAP101
EAN : 3701025805454
Code Prix : DM006B

Année d'édition : 2018
Date de sortie : 04/04/2018

Genre : Classique
Ottorino Respighi (1879-1936)
Poème symphonique "Pins de Rome" (Pini di Roma), P 141
Les Pins de la Villa Borghèse
Pins près d'une catacombe
Pins du Janicule
Les Pins de la Via Appia
Poème symphonique "Fêtes de Rome" (Feste Romane), P 157
Jeux du Cirque
Jubilé
Fêtes d'octobre
Epiphanie
Suite pour petit orchestre "Les Oiseaux" (Gli Uccelli), P 154
Prélude (d'après B. Pasquini)
La Colombe (d'après J. Gallot)
La Poule (d'après J-P. Rameau)
Le Rossignol (d'après J. van Eyck)
Le Coucou (d'après B. Pasquini)
"E se un giorno tornasse", récitatif pour mezzo-soprano et piano

Victoria de Los Angeles, soprano
Gerald Moore, piano
Chicago Symphony Orchestra
Fritz Reiner, direction
The Saint Paul Chamber Orchestra
Hugh Wolff, direction
Czech Philharmonic
Antonio Pedrotti, direction

Difficile d’imaginer entrée en matière plus éblouissante que celle des Pins de Rome, poème symphonique composé par Respighi en 1924, deuxième volet d’une trilogie célébrant la capitale italienne, entamée huit ans plus tôt par un hommage à quatre de ses fontaines. Un pied de nez de la trompette (un si bémol aussi sonore que dissonant) clôt la lumineuse évocation des jeux d’enfants sous les résineux de la Villa Borghese. Le Lento qui s’enchaîne nous emmène à l’entrée d’une catacombe. Une mélodie de plainchant remonte des profondeurs du mystérieux sépulcre. Pas de changement de tempo pour la troisième partie, onirique scène nocturne sur le Janicule. Trêve d’imitation pour cette fois, le rossignol qui annonce l’aube chante au moyen d’un enregistrement de l’oiseau véritable. Le tam-tam triple piano accompagne les premiers pas de la marche finale sur la Via Appia. Pour contrebalancer ce début glaçant, le compositeur rêve d’héroïsme antique : « les buccins retentissent, et une armée consulaire, sous l’éclat du nouveau soleil, fait irruption dans la Voie Sacrée pour monter au triomphe du Capitole. » Sans doute la centurie a-t-elle rencontré le Zarathoustra de Strauss en route… Conclusion du triptyque, les Fêtes romaines de 1928 convoquent un effectif encore plus gigantesque. Introduction mi-dramatique mi-claironnante, alors que le public se presse dans l’enceinte du cirque sous un ciel d’orage. Les sonneurs se taisent pour faire entrer, pesante sur un thème religieux, les martyrs chrétiens que les fauves s’apprêtent à dévorer – ils expirent au son de l’orgue. Changement de décor pour Le Jubilé : un cortège de pèlerins progresse douloureusement au pas des violons en sourdine et du cantique du couple clarinette/basson. L’excitation grandit progressivement à l’approche de la ville sainte, finalement admirée du haut du Monte Mario (Allegro festoso). La Fête d’octobre nous transporte ensuite dans un castel à la campagne. Cors et trompettes partent à la chasse pendant qu’on s’active aux récoltes. Le soir venu, la mandoline entonne la sérénade. A peine le temps de rêver que d’autres réjouissances nous appellent bientôt sur la Piazza Navona où, quelques mois plus tard, la foule célèbre l’Epiphanie dans un joyeux désordre à la gloire de « l’âme populaire ». Spectacle garanti ! En 1927, Respighi empruntait aux maîtres anciens cinq pages arrangées en « Suite pour petit orchestre », effectif auquel il vient juste de s’essayer dans le Trittico botticelliano. Largement basé sur une pièce picorée chez Bernardo Pasquini (1637- 1710), le Prélude des Oiseaux introduit la parade ornithologique tout en majesté (Allegro moderato). Le bestiaire pointe très vite le bout de son bec, et une noble sicilienne roucoule au coeur du morceau. Du « vieux Gallot de Paris », mort vers 1690, l’Italien s’approprie la tendre Colombe, dont le chant mélancolique échoit au hautbois (Andante espressivo). Si on ne présente plus La Poule échappée du troisième Livre des Pièces de clavecin de Rameau (1728), le mystère reste entier quant à l’origine précise du ramage en ut majeur du Rossignol, d’après un « anonyme anglais ». Pasquini referme ce jardin extraordinaire comme il l’avait ouvert, avec une toccata au-dessus d’un nid de coucou (Nicolas Derny).

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
75ème anniversaire de l'Orchestre de Chambre de Lausanne. Desarzens, Jordan, Foster, Lopez Cobos, Zacharias, Weilerstein.
75ème anniversaire de l'Orchestre de Chambre de Lausanne. Desarzens, Jordan, Foster, Lopez Cobos, Zacharias, Weilerstein.

Brahms : Intégrale des mélodies, vol. 7. Appl, Johnson.
Brahms : Intégrale des mélodies, vol. 7. Appl, Johnson.

Debussy : Quatuor, Mélodies, Pièces pour piano. Danco, Haas, Gulda.
Debussy : Quatuor, Mélodies, Pièces pour piano. Danco, Haas, Gulda.


Daniel Steibelt : Concertos pour piano. Shelley.
Daniel Steibelt : Concertos pour piano. Shelley.


Anatol Vieru : Symphonies n° 2 et 7. Monighetti…
Anatol Vieru : Symphonies n° 2 et 7. Monighetti…


Vincenzo Manfredini : Intégrale des quatuors à cordes. Quatuor Delfico.
Vincenzo Manfredini : Intégrale des quatuors à cordes. Quatuor Delfico.


Tor Aulin : Concertos pour violon n° 1-3. Wallin, Manze.
Tor Aulin : Concertos pour violon n° 1-3. Wallin, Manze.


Louis Couperin : Danses du Manuscrit Bauyn. Kolesnikov.
Louis Couperin : Danses du Manuscrit Bauyn. Kolesnikov.


Boccherini : Arie Accademiche pour soprano et orchestre. Pastrana, Mazzoli.
Boccherini : Arie Accademiche pour soprano et orchestre. Pastrana, Mazzoli.


Francesco Manfredini : 12 Concerti, op. 3. Les Amis de Philippe, Rémy.
Francesco Manfredini : 12 Concerti, op. 3. Les Amis de Philippe, Rémy.


Ries : Concertos pour piano n° 8 et 9. Lane, Botstein.
Ries : Concertos pour piano n° 8 et 9. Lane, Botstein.


Massenet : Werther. Thill, Cohen.
Massenet : Werther. Thill, Cohen.


La discothèque idéale de Diapason, vol. 10 / Puccini : Les grands opéras.
La discothèque idéale de Diapason, vol. 10 / Puccini : Les grands opéras.


Bach : Oratorio de Noël. Ziesak, Groop, Prégardien, Mertens, Otto.
Bach : Oratorio de Noël. Ziesak, Groop, Prégardien, Mertens, Otto.


Granados : Goyescas - Scènes romantiques. Larrocha.
Granados : Goyescas - Scènes romantiques. Larrocha.


La discothèque idéale de Diapason, vol. 11 / Bruckner : Symphonies et Messes.
La discothèque idéale de Diapason, vol. 11 / Bruckner : Symphonies et Messes.


La discothèque idéale de Diapason, vol. 12 / Rachmaninov : Concertos pour piano - Œuvres symphoniques - Aleko - Vêpres.
La discothèque idéale de Diapason, vol. 12 / Rachmaninov : Concertos pour piano - Œuvres symphoniques - Aleko - Vêpres.


Schubert : Impromptus - Sonate Arpeggione. Firkusny, Rostropovich, Britten.
Schubert : Impromptus - Sonate Arpeggione. Firkusny, Rostropovich, Britten.

Commander ce produit

5,00 €
Prix catalogue : 7,15 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°63 - 09/2018
ClicMag n°63 - 09/2018
Infos label
Diapason
Tous les disques du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.