FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Historique  SU4217
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Jean-Pierre Rampal à Prague : Les enregistrements Supraphon.
Format : 2 CD
Durée totale : 02:42:23

Enregistrement : 1955-1958
Lieu : Prague
Pays : République Tchèque
Prise de son : Studio / Mono

Label : Supraphon
Référence : SU4217
EAN : 0099925421724
Code Prix : DM020A

Année d'édition : 2017
Date de sortie : 03/05/2017

Genre : Classique
Jindrich Feld (1925-2007)
Concerto pour flûte et orchestre

Serge Prokofiev (1891-1953)
Sonate en ré majeur pour flûte et piano, op. 94

Franz Benda (1709-1786)
Sonate en fa majeur pour flûte et clavecin, L III:162
Concerto en mi mineur pour flûte, cordes et basse continue, L II:4

Franz Xaver Richter (1709-1789)
Sonate de chambre n° 3 en la majeur pour flûte et clavecin
Concerto en ré majeur pour flûte et orchestre

Francesco Antonio Rosetti (1746-1792)
Concerto en ré majeur pour flûte et orchestre

Carl Stamitz (1745-1801)
Concerto en sol majeur pour flûte et orchestre, op. 29

Jean-Pierre Rampal, flûte
Alfred Holecek, piano
Viktorie Svihlikova, clavecin
Czech Philharmonic Orchestra
Vaclav Jiracek, direction
Prague Chamber Orchestra
Milan Muclinger, direction
Martin Turnovsky, direction
Vaclav Neumann, direction

Lors de ses tournées à Prague, au cours des années cinquante, Jean-Pierre Rampal se lia d’une amitié enthousiaste avec Milan Munclinger. Ils réalisèrent un des plus beaux disques de la série Musica Antiqua Bohemica couplant le Concerto et ré majeur de Franz Xaver Richter, et celui en mi mineur de Frantisek Benda. Album solaire, décoré par un Grand Prix du Disque de l’Acadamie Charles Cros, qui n’a prit une ride, et trône au centre de ce double album regroupant toutes les gravures pragoises de Rampal. D’entre elles, la Sonate pour flute de Prokofiev, si lestement emmenée, jouée avec une profondeur de son, un soyeux, est restée justement célèbre, mais quel plaisir de découvrir les sessions des Sonata da camera (Richter et Benda encore), et le Concerto de Rössler-Rosetti, où passe l’ombre de Mozart, dirigé avec élégance par Martin Turnovsky. Merveille de l’ensemble, le Concerto en sol de Stamitz, dont Vaclav Neumann romantise le discours au point que Weber souvent n’est pas loin. Le double CD s’ouvre sur le Concerto que Jindrich Feld écrivit à l’intention de Lutobor Hlavsa en 1954, lequel ne le joua jamais. Finalement, Munclinger attirera l’attention de Rampal sur cette partition qu’il créera et dont il réalisera le premier enregistrement mondial réédité ici. Rampal se lia d’amitié avec cette figure majeure de la nouvelle musique tchèque qui lui écrira bien plus tard, en 1979, un second opus concertant, une merveille Fantaisie pour flute cordes, et percussion destinée au concours fondé par le flutiste qui ne l’enregistra hélas pas. Mais du moins on tient la version magique qu’il laissa du Concerto, sous la direction alerte, acide, tour à tour percutante ou poétique du grand Vaclav Jiracek, si peu présent au disque. Ensemble merveilleux, parfaitement réédité, accompagné d’un texte savant et éclairant signé Denis Verroust (Discophilia - Artalinna.com). (Jean-Charles Hoffelé)

Prague was among the world’s cities that Jean-Pierre Rampal (1922–2000) fell in love with at first sight. During his very first trip across the Iron Curtain, the French flautist made friends with Milan Munclinger, an outstanding Czech musician, with whom he shared a passion for Baroque music. Owing to Munclinger’s initiative, on 31 May 1955 Rampal performed alongside the pianist Alfred Holecek before the packed auditorium within the Prague Spring festival. (A mere four days previously, Mstislav Rostropovich had played the complete Bach cello suites at the festival.) The very next day, Rampal made the first in his series of recordings for Supraphon, which featured Prokofiev’s Sonata. Until 1956, he made premiere recordings of sonatas by František Benda and F. X. Richter, concertos by Carl Stamitz and F. A. Rosetti, as well as, and most significantly – with the Prague Chamber Orchestra conducted by Munclinger – concertos by Richter and Benda. The latter two were extraordinary indeed, as evidenced by the international critical acclaim: the album went on to receive the prestigious Grand Prix du Disque de l’Académie Charles Cros. Rampal’s final Supraphon album, made with the Czech Philharmonic in April 1958, contains the flute concerto by the then 33-year-old Jindrich Feld, who primarily gained global recognition thanks to Rampal. The phenomenal French flautist would continue to come to Prague in the following years to give concerts and to meet his close friends among Czech musicians.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Tatiana Nikolayeva : Les enregistrements à Prague, Les Maîtres russes.
Tatiana Nikolayeva : Les enregistrements à Prague, Les Maîtres russes.

Jean Guyot de Châtelet : Te Deum laudamus et autres œuvres sacrées. Ensemble Cinquecento.
Jean Guyot de Châtelet : Te Deum laudamus et autres œuvres sacrées. Ensemble Cinquecento.

Severin von Eckardstein joue Robert Schumann : Œuvres pour piano.
Severin von Eckardstein joue Robert Schumann : Œuvres pour piano.


Robert de Visée : La Musique de la Chamber du Roy. Staropoli, Marchese, Contadin.
Robert de Visée : La Musique de la Chamber du Roy. Staropoli, Marchese, Contadin.


Agostino Steffani : Duos d'amour et de la passion. Forsythe, Immler, Guglielmi, O'Dette, Stubbs.
Agostino Steffani : Duos d'amour et de la passion. Forsythe, Immler, Guglielmi, O'Dette, Stubbs.


Janácek, Haas : Quatuors à cordes. Quatuor Pavel Haas.
Janácek, Haas : Quatuors à cordes. Quatuor Pavel Haas.


Grand concert d'ouverture de la Philharmonie de l'Elbe à Hambourg. Jaroussky, Müller, Lehmkuhl, Breslik, Terfel, Hengelbrock.
Grand concert d'ouverture de la Philharmonie de l'Elbe à Hambourg. Jaroussky, Müller, Lehmkuhl, Breslik, Terfel, Hengelbrock.


Puccini : La Bohème. Mula, Machado, Lopez Cobos, del Monaco.
Puccini : La Bohème. Mula, Machado, Lopez Cobos, del Monaco.


Giacomo Meyerbeer : Dinorah ou Le Pardon de Ploërmel. Ciofi, Dupuis, Talbot, Mazzola.
Giacomo Meyerbeer : Dinorah ou Le Pardon de Ploërmel. Ciofi, Dupuis, Talbot, Mazzola.


Krommer, Mozart : Œuvres pour basson. Hübner, Eaton, Luthy, Latzko.
Krommer, Mozart : Œuvres pour basson. Hübner, Eaton, Luthy, Latzko.


Schumann : Intégrale de l'œuvre pour piano, vol. 6. Pescia.
Schumann : Intégrale de l'œuvre pour piano, vol. 6. Pescia.


Chopin : Sonates pour piano n° 1-3. Schmitt-Leonardy.
Chopin : Sonates pour piano n° 1-3. Schmitt-Leonardy.


Mátyás Seiber : More nonsense, musique de chambre pour clarinette et mélodies. Sun, Herold.
Mátyás Seiber : More nonsense, musique de chambre pour clarinette et mélodies. Sun, Herold.


Concertos pour flûte viennois : Wagenseil, Bonno, Gassmann, Monn. Ensemble Klingekunst, Größinger.
Concertos pour flûte viennois : Wagenseil, Bonno, Gassmann, Monn. Ensemble Klingekunst, Größinger.


Mendelssohn : Quatuors à cordes n° 2 et 6, vol. 1. Quatuor Minget.
Mendelssohn : Quatuors à cordes n° 2 et 6, vol. 1. Quatuor Minget.


Franz Schmidt : Musique de chambre. Ensemble Linos.
Franz Schmidt : Musique de chambre. Ensemble Linos.


Conradin Kreutzer : Musique de chambre. Koch, Ensemble Himmelpfortgrund.
Conradin Kreutzer : Musique de chambre. Koch, Ensemble Himmelpfortgrund.


Ernest Bloch : Musique de chambre pour violoncelle. C. Enderle, M. Enderle, Sakagami.
Ernest Bloch : Musique de chambre pour violoncelle. C. Enderle, M. Enderle, Sakagami.

Commander ce produit

14,64 €
Prix catalogue : 20,92 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°54 - 11/2017
ClicMag n°54 - 11/2017
Infos label
Supraphon
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.