FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Nos labels  Classique  Supraphon  SU4190
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Ivan Moravec : Twelfth night recital, Prague 1987.
Format : 2 CD
Durée totale : 01:30:34

Enregistrement : 06/01/1987
Lieu : Prague
Pays : République Tchèque
Prise de son : Live / Stereo

Label : Supraphon
Référence : SU4190
EAN : 0099925419028
Code Prix : DM025A

Année d'édition : 2015
Date de sortie : 28/10/2015

Genre : Classique
Johann Sebastian Bach (1685-1750)
Fantaisie chromatique et fugue, BWV 903

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
Sonate pour piano n° 13 en si bémol majeur, K 333 (315c)

Ludwig van Beethoven (1770-1827)
Sonate pour piano n° 14 en do dièse mineur, op. 27 n° 2 "Quasi una fantasia"

Frédéric Chopin (1810-1849)
Mazurka en do dièse mineur, op. 50 n° 3
Nocturne en fa dièse majeur, op. 15 n° 2
Nocturne en ré bémol majeur, op. 27 n° 2
Ballade n° 4 en fa mineur, op. 52
Mazurka en do dièse mineur, op. 63 n° 3

Claude Debussy (1862-1918)
Clair de lune, extrait de la "Suite Bergamasque"

Ivan Moravec, piano

Adolescent je thésaurisais les disques d’Ivan Moravec : quelques Vox, des VAI, des Connoisser Society, très peu de Supraphon : le label tchèque le boudait, suivant en cela les autorités communistes qui avaient fini par le libérer en 1962. Vite, direction New York et les studios d’Alan Silver. La légende Moravec était née. J’adorais sa sonorité où le poids du bras déploie une variété de timbres et de dynamiques qu’illustre à la perfection la Fantaisie chromatique et Fugue qui ouvre son récital du 6 janvier 1987 à la Salle Dvorak du Rudolfinum de Prague : écoutez seulement le decrescendo avant l’énoncé du sujet de la fugue. Cette sonorité si douce et si précise, Ivan Moravec l’avait acquise par défaut, se remettant au piano sans espoir après un accident de patin à glace : chute violente, la moelle épinière avait été lésée, le privant d’une grand part de son énergie. Mais voila, la poésie, le timbre, le cantabile l’ont sauvé, et il put irradier un des plus beaux sons de piano – je le mets dans la même famille qu’Horszowski et Perlemuter, des poètes quoi ! Le Bach qui ouvre ce concert est un modèle de lyrisme, la Sonate K333 qui suit, ailée, miraculeuse de fluidité jusque dans les apartés et d’un discours si vif, c’est comme si la folie des Nozze di Figaro se précipitait dans le petit théâtre de l’Allegro. La Sonate Quasi una fantasia de Beethoven itou, magnifiques de couleurs, de polyphonies, de poésie plutôt que d’humeurs : Moravec s’était fait une spécialité des sonates « intermédiaires » de Beethoven, il aimait leur fantaisie sans métaphysique, leur sourire. Pas de récital Moravec sans Chopin ou sans Debussy – il reliait étroitement les univers de ces deux compositeurs, expliquant que leurs rapports au clavier étaient semblables. Dés l’énoncé en apesanteur de la Mazurka op.50 n°3, comme baignée par un clair de lune, on comprend bien les affinités électives qui réunissent le pianiste et son compositeur d’élection. Il peut comme personne faire sonner l’écriture polyphonique de Chopin sans jamais la solliciter : tout est dans les questions et les réponses de l’harmonie. Deux Nocturnes, la Quatrième Ballade redisent cette adéquation parfaite et le pianiste prend congé, en l’annonçant, avec le Clair de lune de Debussy. Facile, mais imparable. Vite, d’autres récitals (Discophilia - Artalinna.com). (Jean-Charles Hoffelé)

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Paul Badura-Skoda and Friends. Musique de chambre.
Paul Badura-Skoda and Friends. Musique de chambre.

Schütz : Symphoniae Sacrae I. Weser-Renaissance, Cordes.
Schütz : Symphoniae Sacrae I. Weser-Renaissance, Cordes.

Chopin : Nocturnes pour piano. Moravec.
Chopin : Nocturnes pour piano. Moravec.


Gernsheim : Quintettes pour piano n° 1 et 2. Triendl, Quatuor Gemeaux.
Gernsheim : Quintettes pour piano n° 1 et 2. Triendl, Quatuor Gemeaux.


Parry, Stanford : Concerto pour piano. Lane, Brabbins.
Parry, Stanford : Concerto pour piano. Lane, Brabbins.


Lampson : Mysterienszenen. Gamzou.
Lampson : Mysterienszenen. Gamzou.


Wilhelm Kempff joue Beethoven : Concertos pour piano.
Wilhelm Kempff joue Beethoven : Concertos pour piano.


Philippe Hurel : Les Pigeons d'Argile. Capitole de Toulouse, Ceccherini.
Philippe Hurel : Les Pigeons d'Argile. Capitole de Toulouse, Ceccherini.


Richter in Leipzig (classic concert)
Richter in Leipzig (classic concert)


Alnaes, Sinding : Concertos pour piano. Lane, Litton.
Alnaes, Sinding : Concertos pour piano. Lane, Litton.


Myra Hess : Intégrale des enregistrements studios.
Myra Hess : Intégrale des enregistrements studios.


Ivan Moravec : Live à Bruxelles.
Ivan Moravec : Live à Bruxelles.


Ferdinand Ries : Sonates pour violon. Daskalakis, Brunner.
Ferdinand Ries : Sonates pour violon. Daskalakis, Brunner.


Magnard : Trio pour piano - Sonate pour violon. Laurenceau, Hornung, Triendl.
Magnard : Trio pour piano - Sonate pour violon. Laurenceau, Hornung, Triendl.


Österreich : Psaumes et cantates. Weser-Renaissance, Cordes.
Österreich : Psaumes et cantates. Weser-Renaissance, Cordes.


Vivaldi : Intégrale de la musique sacrée. King.
Vivaldi : Intégrale de la musique sacrée. King.


The Auryn Series XVII : Auryn's Haydn: op. 1
The Auryn Series XVII : Auryn's Haydn: op. 1


Burkhard : Musique vocale sacrée et pour orgue
Burkhard : Musique vocale sacrée et pour orgue

Commander ce produit

18,24 €
Prix catalogue : 26,06 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°62 - 07/2018
ClicMag n°62 - 07/2018
Infos label
Supraphon
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.