FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Nos labels  Classique  Brilliant Classics  BRIL95609
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Dvorák : Intégrale de la musique chorale sacrée. Wit, Shafer, Albrecht.
Format : 7 CD Digibox
Durée totale : 06:07:41

Enregistrement : 1999-2012
Lieu : Varsovie
Pays : Pologne/Allemagne

Label : Brilliant Classics
Référence : BRIL95609
EAN : 5028421956091
Code Prix : DM031A

Année d'édition : 2018
Date de sortie : 04/04/2018

Genre : Classique
Antonín Dvorák (1841-1904)
Requiem, op. 89
"Sequentia"
Dies Irae
Tuba mirum
Quid sum miser
Recordare, Jesu pie
Confutatis maledictis
Lacrimosa
"Offertorium"
Domine Jesu Christe
Hostias
Sanctus
Pie Jesu
Agnus Dei
Stabat Mater, op. 58
"Fa cut portem Christi mortem"
"Inflammatus et accensus"
"Quando corpus morietur"
Psaume CXLIX, op. 79
Messe en ré majeur, op. 86
Te Deum, op. 103
"Svata Ludmilla", Oratorio en 3 parties de Jaroslav Vrchlichý, op. 71


Livia Aghova, soprano (Ludmilla)
Ewa Biegas, soprano
Christiane Libor, soprano
Marina Rogriquez-Cusi, mezzo-soprano
Marietta Simpson, mezzo-soprano
Michelle Breedt, alto (Svatava)
Ewa Wolak, alto
Piotr Beczala, ténor (Borivoj)
Javier Tomé, ténor
John Aler, ténor
Daniel Kirch, ténor
José Antonio Lopez, baryton
Ding Gao, baryton
Janusz Monarcha, basse
Ludek Vele, basse
Prager Kammerchor
WDR Rundfunkchor Köln
Chœur Philharmonique de Varsovie
Henryk Wojnarowski, direction
Orfeón Pamplonés
Igor Ijurra Fernández, direction
Orchestre Philharmonique de Varsovie
Antoni Wit, direction
The Washington Chorus and Orchestra
Robert Shafer, direction
Orchestre Symphonique de Navarra
Antonio Wit, direction
WDR Sinfonieorchester Köln
Gerd Albrecht, direction

Coffret intéressant qui regroupe comme celui publié par Supraphon en 2015 (Qui comprenait lui d'autres pages essentielles), l'Opera Sacra d'Antonin Dvorák, en tout cas les œuvres majeures (Ne vous fiez pas au titre !). Le Stabat Mater, œuvre fondatrice composée entre 1875 et 1877, fut créée à Prague, à Brno, puis à Londres sous la direction de Dvorák lui-même. L’œuvre, consécutive au décès de trois de ses enfants, est une longue déploration chorale. L'interprétation qu'en donne l'orchestre et le chœur de Washington, si elle est loin d'égaler la version dirigée par Belohlavek, respecte bien l'atmosphère endeuillée et la progression dramaturgique. Équilibre et homogénéité de l'orchestre et du chœur plus un quatuor de solistes convaincant. Le Requiem (1890), met en valeur l'orchestre symphonique. Progression agogique, pupitres bien définis, il bénéficie ici de la direction avisée d'Antoni Wit. La messe op. 86 composée en 1887 pour le public anglo-saxon justifie parfaitement ce qu'en dit l'auteur : "Seul un artiste dévot peut engendrer une œuvre de cette sorte, Bach, Beethoven en sont la preuve." Combinant une facture classique (Beethovénienne) et l'austérité liée à une spiritualité intense et vécue, la messe est une sorte de baume consolateur qui une fois appliqué, pénètre en profondeur. Le chef polonais Antoni Wit restitue de façon aussi efficace la trame plus originale du Te Deum, (1892) secondé par des chanteurs tout aussi investis. Quant à l'oratorio "Svata Ludmila" op. 71, il réclame des effectifs importants et donne un rôle important aux solistes, mais son écriture gênée aux entournures laisse peu d'échappatoires aux exécutants. Un chœur pragois, deux orchestres allemands (Cologne) fournissent cependant un décor somptueux où s'ébat notamment la lumineuse soprano Livia Aghova (Ludmila). Un coffret hautement recommandable. (Jérôme Angouillant)

Unrivalled in the catalogue, this box brings together all the works in a genre for which Dvorák has been undervalued. The composer was himself a lifelong Catholic, a man of uncomplicated faith and not prey to spiritual torments in the manner of his contemporary Bruckner. Dvorák wrote religious music throughout his career, though his first substantial contribution was the Stabat mater of 1876- 7. This large-scale setting burns with a restrained pathos likely intensified during the period of composition by the deaths of his children. One of the most personal of all his major works, the Stabat mater sets the tone for the equally large-scale St Ludmila oratorio of 1886 and the Requiem of 1890: not for Dvorák the hellfire and damnation so vividly evoked by Berlioz and Verdi in their settings of the text: sorrow and consolation are the Requiem’s keysignatures, just as devout belief infuses the Czech legend of St Ludmila. The Mass in D was originally composed in 1887 with organ accompaniment, but the carefully integrated nature of his setting is in the spirit of the late Masses by Haydn and Schubert, as he recognised by orchestrating it a few years later. His final sacred work is the elementally exuberant Te Deum of 1892, which looks back in spirit to his robust and festive setting of Psalm 149. The recordings in this box are all modern, made during the last 20 years by ensembles in Cologne, Navarra, Warsaw and Washington, and masterminded by noted choral conductors including Gerd Albrecht (St Ludmila), Robert Shafer (Stabat mater, Psalm 149) and Antoni Wit (Requiem, Mass in D, Te Deum). An extended essay on Dvorák’s sacred output is printed within the booklet, and sung texts are available at www.brilliantclassics.com.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Vivaldi, Du Puy, Villa-Lobos : Concertos pour basson. Van Sambeek, Van Alphen.
Vivaldi, Du Puy, Villa-Lobos : Concertos pour basson. Van Sambeek, Van Alphen.

Offenbach : Mélodies. Sarkissian, Crouet, Propper, Milkis, Arakelyan.
Offenbach : Mélodies. Sarkissian, Crouet, Propper, Milkis, Arakelyan.

Carl Maria von Weber : Intégrale des mélodies pour voix et guitare. Cigna, Sebastiani.
Carl Maria von Weber : Intégrale des mélodies pour voix et guitare. Cigna, Sebastiani.


The artistry of Dennis Brain.
The artistry of Dennis Brain.


Vivaldi : Stabat Mater - Gloria. Scholl, Herfurtner, Chung, Dubrovsky.
Vivaldi : Stabat Mater - Gloria. Scholl, Herfurtner, Chung, Dubrovsky.


Francisco Correa de Arauxo : Œuvres pour orgue. Cera.
Francisco Correa de Arauxo : Œuvres pour orgue. Cera.


Alonso Lobo : Lamentations et autres œuvres sacrées. Baker.
Alonso Lobo : Lamentations et autres œuvres sacrées. Baker.

Commander ce produit

22,56 €
Prix catalogue : 32,24 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°65 - 11/2018
ClicMag n°65 - 11/2018
Infos label
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.