FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Nos labels  Classique  CPO  CPO777528
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Adolf Busch : Trios et quatuor pour piano. Eichenauer, Trio Ravinia.
Diapason de février 2016
Critique de Martine D. Mergeay
Page n° 95
Format : 2 CD
Durée totale : 01:39:18

Enregistrement : 2009-2011
Lieu : Zürich
Pays : Suisse
Prise de son : Studio / Stereo

Label : CPO
Référence : CPO777528
EAN : 0761203752829
Code Prix : DM029A

Année d'édition : 2015
Date de sortie : 28/10/2015

Genre : Classique
Adolf Busch (1891-1952)
Trio pour piano, op. 15
Trio pour piano, op. 48
Quatuor pour piano, op. 59

Ulrich Eichenauer, alto
Trio Ravinia

Célèbre comme violoniste et fondateur du légendaire quatuor Busch, Adolf Busch fut aussi un compositeur assez prolifique. Ce double album le présente comme auteur de musique de chambre, du premier trio écrit juste après la première guerre au vaste quatuor (opus 59 !) composé aux Etats-Unis après la seconde. On y découvre un musicien talentueux, qui met ses pas dans ceux de Brahms et Reger, d’où un style très dense, voire parfois compact, mais non dénué d’inspiration et reposant sur une technique d’écriture évidemment magistrale. Rien qui vienne bouleverser notre connaissance de la musique du XX° siècle certes mais un éclairage enrichissant sur une des grandes figures de la musique allemande de l’entre deux guerres pour qui, tout comme pour son contemporain Furtwaengler, l’acte de l’interprète n’était pas dissociable de celui du créateur. Comme toujours chez CPO, les interprètes sont impeccables et jouent ces raretés avec le même engagement qu’ils mettraient aux pages de Beethoven ou de Brahms. (Richard Wander)

On ne le sait plus guère, mais Adolf Busch fut un compositeur de première force. Elève de Fritz Steinbach à Cologne, ce sera pourtant Ferruccio Busoni qui aura une influence déterminante sur ses talents de créateurs : ils formèrent un duo ensemble, mais Busch admirait autant le compositeur que le pianiste. Busoni lui fit partager sa fascination pour la Nouvelle Ecole de Vienne comme pour les autres courants modernistes qui firent la vie musicale berlinoise si foisonnante durant l’entre-deux guerres. Sur ce nouveau monde de la musique germanique, l’ombre de Max Reger, disparu prématurément le 11 mai 1916 en laissant un œuvre immense, étendait ses abondantes polyphonies, ses audaces harmoniques, son écriture revivifiée par le retour à Bach. En offrant aujourd’hui le cœur de sa musique de chambre, le Trio Ravinia et l’alto d’Ulrich Eichenauer rendent au concert européen de la première moitié du XXe Siècle trois sombres splendeurs. Les deux Trios sont placés sous le signe du Brahms tardif, écrits serrés mais amples, et produisent une sourde tension dramatique, préférant toujours le motif à la mélodie, emplis de surprises harmoniques, alors que le Quatuor avec clavier de 1945, écrit à l’invitation d’Elisabeth Sprague-Coolidge, Busch s’étant exilé aux Etats-Unis, sonne tel un savant jeux de formes néo baroques, musique d’un raffinement inouïe et d’un geste rayonnant où surgit le grand art réthorique de Max Reger (Discophilia - Artalinna.com). (Jean-Charles Hoffelé)

We encounter Adolf Busch as a violinist and the leader of the Busch Quartet on record albums and CDs. His recordings of compositions such as Bach’s Partita in D minor, Beethoven’s Violin Concerto, the string quartets of Beethoven, Schubert, Brahms, and Reger, and the piano trios of Brahms and Schubert are legendary. However, Busch not only was the leading German violinist between the two world wars but also a composer who compiled a catalogue of more than a hundred works. The Ravinia Trio now turns to his trios and piano quartet. The difficulties of the violin parts in both tonally beautiful and formally refined piano trios call for a well-versed violinist like Adolf Busch himself, and for the piano part of the much later quartet the pianist had to be just as familiar with classical music and with the more recent music of Reger, Schönberg, and Busoni as the young Rudolf Serkin then was. Busch’s late works, including the quartet, have acquired a greater microstructural logic – such as had long been a matter of course in Arnold Schönberg’s music – though Busch never adopted Schönberg’s atonal musical language.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Walter B. / Brahms, Strauss, Mozart : Ouvertures et valses.
Walter B. / Brahms, Strauss, Mozart : Ouvertures et valses.

Monteux P. / Berlioz : Symphonie fantastique - Le Carnaval Romain.
Monteux P. / Berlioz : Symphonie fantastique - Le Carnaval Romain.

Friedrich Theodor Fröhlich : Quatuors à cordes. BeethovenQuartett.
Friedrich Theodor Fröhlich : Quatuors à cordes. BeethovenQuartett.


Mendelssohn : Intégrale des œuvres piano, vol. 1. Shelley.
Mendelssohn : Intégrale des œuvres piano, vol. 1. Shelley.


Busch : Muisque vocale de chambre
Busch : Muisque vocale de chambre


Kirill Petrenko dirige Josef Suk : Œuvres orchestrales.
Kirill Petrenko dirige Josef Suk : Œuvres orchestrales.


Heinrich von Herzogenberg : Quintette et quatuor à cordes. Minguet.
Heinrich von Herzogenberg : Quintette et quatuor à cordes. Minguet.


Classiques pour guitare seule : Julian Bream joue Villa-Lobos, Rodrigo, Frescobaldi, Bach.
Classiques pour guitare seule : Julian Bream joue Villa-Lobos, Rodrigo, Frescobaldi, Bach.


Georges Onslow : Quatuors à cordes, vol. 2. Quatuor Mandelring.
Georges Onslow : Quatuors à cordes, vol. 2. Quatuor Mandelring.


Alceo Galliera : Les enregistrements 1953-1957.
Alceo Galliera : Les enregistrements 1953-1957.


Dvorák : Œuvres sacrées et cantates. Belohlávek, Sawallisch, Smetácek, Košler, Neumann.
Dvorák : Œuvres sacrées et cantates. Belohlávek, Sawallisch, Smetácek, Košler, Neumann.


Ysaÿe : Trios à cordes. Boen, Nilsson, Sandbakken.
Ysaÿe : Trios à cordes. Boen, Nilsson, Sandbakken.


Juon : Œuvres orchestrales, vol. 2. Escher.
Juon : Œuvres orchestrales, vol. 2. Escher.


Ferdinand Ries : Sonates pour violon. Daskalakis, Brunner.
Ferdinand Ries : Sonates pour violon. Daskalakis, Brunner.


Taneiev : Intégrale des quintettes. Vinokur, Hosprova, Barta, Quatuor Martinu.
Taneiev : Intégrale des quintettes. Vinokur, Hosprova, Barta, Quatuor Martinu.


Ivan Moravec : Twelfth night recital, Prague 1987.
Ivan Moravec : Twelfth night recital, Prague 1987.


Stanford : Messe en sol et autres œuvres chorales. De Voil.
Stanford : Messe en sol et autres œuvres chorales. De Voil.


Raff : Œuvres orchestrales. Schaefer.
Raff : Œuvres orchestrales. Schaefer.

Commander ce produit

21,12 €
Prix catalogue : 30,18 €
EN STOCK
Expédié sous 24h !
Produit éligible à la livraison gratuite
Livraison gratuite !
En savoir plus

ClicMag du mois
ClicMag n°54 - 11/2017
ClicMag n°54 - 11/2017
Infos label
CPO
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.