FrançaisEnglish
Advanced Search
Top  Catalog  Historical  WS121388
MY ACCOUNT
MY WISHLIST
SHOPPING CART
Categories
Labels
Information
Schoenberg : Gurre-Lieder. Janácek : Messe Glagolitique. Kubelik.
Format : 2 CD

Recording : 1964-1965
Location : Munich
Country : Allemagne

Label : Urania
Catalog No. : WS121388
EAN : 8051773573880
Price Code : DM017A

Publishing Year : 2020
Release Date : 29/07/2020

Genre : Classical
Arnold Schoenberg (1874-1951)
Gurre-Lieder, pour solistes, chœur et orchestre

Leos Janácek (1854-1928)
Glagolit Mass (Messe Glagolitique)

Herbert Schachtschneider (Waldemar)
Inge Borh (Tove)
Herta Töpper (Waldtaube)
Kieth Engen (Bauer)
Lorenz Fehenberger (Klaus-Narr)
Hans Herbert Fiedler (récitant)
Chor und Sinfonieorchester des Bayerischen Rundfunks
Rafael Kubelik, direction
(Gurre-Lieder)

Evelyn Lear
Hilde Rössel-Majdan
Ernst Haefliger
Franz Crass
Chor und Sinfonieorchester des Bayerischen Rundfunks
Rafael Kubelik, direction
(Glagolit Mass)

Kubelik, entrant chez Deutsche Grammophon, eut immédiatement le projet d’enregistrer un cycle Janacek : il s’était employé à l’Opéra de Munich à présenter en allemand (autant par son souci de rendre les ouvrages plus accessibles aux spectateurs de l’Opéra d’Etat de Bavière, qu’admiratif des subtiles traductions de Max Brod) un cycle Janacek (les bandes existent, Jenufa a été publié) qui ne trouva guère d’écho auprès des directeurs artistiques de l’étiquette jaune. Peu importe, Kubelik, opiniâtre, emporta la décision : puisqu’on lui refusait les opéras, on le laisserait enregistrer les œuvres d’orchestre et des raretés (le Capriccio et le Concertino avec l’ami Rudolf Firkusny) jusqu’au Journal d’un disparu, ensemble qui connut son apogée avec une version dorée à l’or fin comme la Vierge de Fridek et enivrée des psalmodies slavonnes de la Messe Glagolitique. C’était en 1964 la première de l’œuvre au disque à l’ouest, et il faudra neuf années pour que d’Angleterre, Rudolf Kempe y apporte une réponse plus spectaculaire et peut-être moins poétique. Le disque a fait le tour de la planète, imposant les splendeurs barbares de la liturgie slavone et les extases panthéistes d’un Janacek qui voyait (et peignait) Dieu dans chaque paysage et chaque sentiment. Indémodable, même si en face et venus de Tchécoslovaquie, Bakala et Ancerl sonnaient autrement âpres. Folie ! le solo d’orgue emporté par Bretislav Janacek qui fait rugir sa centaine de tuyaux et abrase ses claviers. Kubelik reviendra plusieurs fois à l’œuvre, la Radio Bavaroise serait bien inspiré d’éditer l’un des concerts où rayonnait le soprano ardent de Julia Varady. Une année plus tard et clairement en contrepoint à son cycle Mahler, Kubelik gravait les Gurre-lieder, alors si peu présents au disque. L’enregistrement pionnier de René Leibowitz souffrait d’une prise de son saturée qui forçait à revenir à la gravure princeps de Leopold Stokowski, finalement mieux enregistrée malgré son âge, vraie merveille du 78 tours de l’ère électrique. Longtemps des pressages médiocres et un étalonnage défectueux des copies de la bande originale auront arasé la prise de son profonde et la spatialisation subtile d’une prise de son qui cherchait (et réussissait) à saisir les beautés touffues de l’orchestre sans y égarer les voix. Comme pour la Messe Glagolitique de Janacek, Urania est reparti ici des récents transferts réalisés au Japon qui font entendre ce que l’on croyait perdu. Certes Herbert Schachtschneider n’est pas Alexander Young, le Waldemar idéal que Janos Ferencsik s’appropria quelques années plus tard lors de son fameux concerts à la Radio Danoise (qu’EMI finira par publier), mais on entend qu’il rêve ici de ce Tristan qu’il ne sera jamais, et face à lui, lionne plutôt que colombe, Inge Borkh est irrésistible, Tove ardente. La Taube d’Herta Töpper est un modèle de style (sans les voluptés de Baker chez Ferencsik aussi) , qui par son mordant annonce l’enchainement expressionniste des brèves scènes si cinématographiques qui s’enchainent au blasphème de Waldemar. Autant Kubelik aura savouré les harmonies délétères du coucher de soleil ouvrant la première partie tristanesque, autant il précipitera le lever de soleil, ivresse pure, après la poésie irréelle et l’humour acide dont il aura parsemé son sprecher magnifique, Hans Herbert Fiedler dont Julius Patzak (chez Ferencsik encore) retrouvera seul l’esprit de cabaret. Doublé magique, dans un son rénové. (Discophilia - Artalinna.com) (Jean-Charles Hoffelé)

The Gurre-Lieder, are not, as it would seem, a cycle by Lieder following Schubert’s example, but a gigan! c opera for large orchestra, very similar to Mahler’s Third Symphony, made by the young Arnold Schoenberg, and are part of his “Wagnerian- Mahlerian” period, but they already hide in the orchestra! on and in the instrumental ! mbre, all those innova! ons that will then lead to the development of atonality and dodecaphony. Obviously, there are several recordings of this composi! on (actually not many), including this one, created by Rafael Kubelik in Munich in 1964 with the orchestra and choir of the Bavarian radio. For some ! me, this memorable and beau! ful recording of high stereophonic quality, which has not lost its freshness, has been absent from the market. Only very few vinyl edi! ons are currently available. With this publica! on we intend to fi ll this gap and make this document available again. The same applies to the recording of Janacek’s precious Glagoli c Mass, recorded in 1963 by Kubelik again with the same choral and instrumental staff .

.  Write Review
Customers who bought this product also purchased
Halina Krzyzanowska : Musique de chambre. Wrobel, Marczyk, Gebski, Skrobinski.
Halina Krzyzanowska : Musique de chambre. Wrobel, Marczyk, Gebski, Skrobinski.

Johann Joachim Quantz : Concertos et sonates pour flûte à bec. Bagliano, Collegium Pro Musica.
Johann Joachim Quantz : Concertos et sonates pour flûte à bec. Bagliano, Collegium Pro Musica.

Carl Orff : Carmina Burana. Cooke.
Carl Orff : Carmina Burana. Cooke.


Beethoven : Intégrale des concertos pour piano. Hough, Lintu.
Beethoven : Intégrale des concertos pour piano. Hough, Lintu.


C.P.E. Bach : Intégrale des trios pour piano. Trio Linos.
C.P.E. Bach : Intégrale des trios pour piano. Trio Linos.


Albéric Magnard : Les 4 Symphonies. Ossonce.
Albéric Magnard : Les 4 Symphonies. Ossonce.


Britten, Vaughan Williams, Hindemith, Martinu : Œuvres pour alto et orchestre. Ridout, Phillips.
Britten, Vaughan Williams, Hindemith, Martinu : Œuvres pour alto et orchestre. Ridout, Phillips.

Order Product

12,48 €
Catalogue Price : 17,83 €
UNAVAILABLE
Currently out of stock

ClicMag of the month
ClicMag n°86 - 10/2020
ClicMag n°86 - 10/2020
Label Info
Urania
All CDs from this label
Label Website
Tell A Friend


Tell someone you know about this product.