FrançaisEnglish
Recherche avancée
Accueil  Catalogue  Petits prix  BRIL94442
MON COMPTE
MES ENVIES
MON PANIER
Catégories
Labels
Informations
Respighi : Intégrale de la musique pour piano seul. D'Ambrosio.
Diapason de janvier 2017
Critique de Bertrand Boissard
Page n° 100
Format : 2 CD
Durée totale : 02:13:09

Enregistrement : 2014-2015
Lieu : Rome
Pays : Italie
Prise de son : Stereo

Label : Brilliant
Référence : BRIL94442
EAN : 5028421944425

Année d'édition : 2016
Date de sortie : 26/10/2016

Genre : Classique
Ottorino Respighi (1879-1936)
Sonate pour piano en fa mineur, P016
Six pièces pour piano, P044
Antiche danze ed arie per liuto, P 114
Trois préludes sur des airs grégoriens, P131
Sonate pour piano en la mineur, P 004
Andante en fa, P 006
Andante en ré, P 007
Allegro en si mineur, P 010
Suite pour piano, P 022
Prélude pour piano en si bémol mineur, P 023
Prélude de la Suite pour piano, P 043a
Variations Symphoniques, P 028 (version originale pour piano seul)

Michele d'Ambrosio, piano

Respighi sans l’orchestre ? Ce sera probablement pour beaucoup une surprise, mais jeune-homme le piano occupa une bonne part de son catalogue. Deux Sonates le montrent cherchant à inventer des grands opus pour l’instrument que la tradition italienne n’avait pas pensé malgré la stature de Busoni. C’est d’ailleurs à son chromatisme entêté, à son écriture mystérieuse que les Sonates font appel, hésitant entre divagations harmoniques et soudain quelque chose de beethovénien dans les traits, les accents. A côté de ces deux manifestes, les deux Suites regardent en des directions différentes, l’une vers le versant baroque, simple retranscriptions de pièces d’auteurs connus ou anonymes pour celle de 1918, l’autre composant une délicieuse série de feuillets de fantaisie dont la variété, le ton giocoso a quelques chose de Chabrier. Cette veine trouvée en 1898 ne sera pas poursuivie. Dommage. Car les pièces éparses n’apportent pas grand-chose à cet ensemble composite, sinon l’Andante en ré où passe le souvenir du Liszt romain, si voluptueux. Michele d’Ambrosio fait aussi bien qu’il le peut, pour la lettre comme pour l’esprit, peu aidé par une prise de son un rien morne. Mais d’avoir tout le piano de Respighi rassemblé sous ses doigts complète bien le portrait d’un compositeur qui se réalisera dans le grand appareil de l’orchestre. C’est faire œuvre utile (Discophilia - Artalinna.com). (Jean-Charles Hoffelé)

Acclaimed composer, violinist and musicologist, Ottorino Respighi has been remembered mostly for his vivid and skilful orchestral writing. Little known are his many fine piano works (he also worked frequently as an accompanist for singers and soloists) , which include arrangements of his own and original works for the instrument. Works such as Antiche danze ed arie per liuto and Tre preludi su melodie gregoriane betray Respighi’s fascination with ancient music. Active as an arranger and transcriber during the latter half of his life, both works are arranged from their original orchestral versions (selections from Antiche danze suites I & III and Vetrate di Chiesa P150 respectively) , and retain the vivacity, colour and poignancy of the originals, whilst showcasing Respighi’s dexterous writing for piano. Other pieces find Respighi in more familiar romantic territory: the Sei pezzi’s characterful six movements – including the gorgeous Nocturne – display his mastery of old musical forms and an uncanny ability to dress them in 19th - century musical language, with smatterings of Debussy and Schumann throughout. Schumann’s influence is present also in the Sonata in F minor, with decidedly more tempestuous writing, and demonstrates Respighi’s ability to write clarity and emotional depth into his music. Much of Respighi’s early work is under - represented, and pianist Michele D’Ambrosio brings these surprising and powerful works to life with a rare display of Respighi’s precocious talent. Largely written whilst still a student, the Sonata in A minor and Andante in F show the early influence of Schubert, whilst the Suite shows inspiration from Tchaikovsky. Many of these works are newly discovered and, having also recorded the entire piano works of Alfredo Casella, D’Ambrosio brings his dedication to cataloguing these rare and under - performed works along with technical prowess and interpretive imagination.

.  Ecrire une critique
Les clients qui ont acheté ce produit ont aussi acheté
Baldassare Galuppi : Six sonates pour clavecin, op. 1. Chezzi.
Baldassare Galuppi : Six sonates pour clavecin, op. 1. Chezzi.

Klughardt : Symphonie n° 5 et Ouvertures. Hermus.
Klughardt : Symphonie n° 5 et Ouvertures. Hermus.

Reger Vocal V - Blick in die Lieder
Reger Vocal V - Blick in die Lieder


Meyerbeer en France : Airs d'opéras. Thébault, Pruvot, Talpain.
Meyerbeer en France : Airs d'opéras. Thébault, Pruvot, Talpain.


Catoire : Musique pour piano. Hamelin.
Catoire : Musique pour piano. Hamelin.


Ottorino Respighi : L'œuvre orchestrale. La Vecchia.
Ottorino Respighi : L'œuvre orchestrale. La Vecchia.


Klughardt : Symphonie n° 4 - Trois pièces. Hermus.
Klughardt : Symphonie n° 4 - Trois pièces. Hermus.


Magnard : Trio pour piano - Sonate pour violon. Laurenceau, Hornung, Triendl.
Magnard : Trio pour piano - Sonate pour violon. Laurenceau, Hornung, Triendl.


Herzogenberg : Quatuors à cordes, vol. 3. Quatuor Minguet.
Herzogenberg : Quatuors à cordes, vol. 3. Quatuor Minguet.


Ferdinand Ries : Sonates pour violoncelle. Nasillo, Commelato.
Ferdinand Ries : Sonates pour violoncelle. Nasillo, Commelato.


Wagner : La Valkyrie. Flagstadt, Lehmann, Melchior, Reiner.
Wagner : La Valkyrie. Flagstadt, Lehmann, Melchior, Reiner.


Couperin : Musique pour clavier, vol. 3. Hewitt.
Couperin : Musique pour clavier, vol. 3. Hewitt.


Christiane Karg : Portrait. Arias et lieder choisis.
Christiane Karg : Portrait. Arias et lieder choisis.


Haendel : Saul, oratorio. Purves, Davies, Crowe, Bevan, Hulett, Bolton, Kosky.
Haendel : Saul, oratorio. Purves, Davies, Crowe, Bevan, Hulett, Bolton, Kosky.


Henryk Pachulski : Œuvres pour piano, vol. 2. Duo Va i Ve.
Henryk Pachulski : Œuvres pour piano, vol. 2. Duo Va i Ve.


Eugen d'Albert : Musique pour piano seul. Lane.
Eugen d'Albert : Musique pour piano seul. Lane.


Tchaikovski : Intégrale des quatuors à cordes. Quatuor Chostakovitch.
Tchaikovski : Intégrale des quatuors à cordes. Quatuor Chostakovitch.


Bruch : L'œuvre pour violon et orchestre, vol. 1. Weithaas, Bäumer.
Bruch : L'œuvre pour violon et orchestre, vol. 1. Weithaas, Bäumer.

Commander ce produit
SUPPRIME
Plus disponible à la vente
ClicMag du mois
ClicMag n°97 - 10/2021
ClicMag n°97 - 10/2021
Infos label
Brilliant
Tous les disques du label
Le site Internet du label
Faire connaître


Envoyer cet article à un ami.